Société | Val de Marne | 25/05/2011
Réagir Par

Bouchon A4/A86 et voie auxiliaire : un gaspillage qui agace

Le plus grand bouchon d’Europe (280 000 véhicules ralentis chaque jour pendant 10 heures en moyenne) n’est pas prêt de se résorber : le système de « voie auxiliaire » mis en place en juillet 2005 et qui n’a fonctionné depuis que de façon très épisodique, ne devrait pas pouvoir être remis en service avant la rentrée de septembre.

Une situation qui provoque l’agacement du maire (UMP) de Nogent sur Marne, qui dénonce dans un communiqué le « temps perdu pour appliquer une mesure de bon sens », à savoir l’ouverture permanente au trafic de la bande d’arrêt d’urgence, en échange d’une limitation de vitesse à 70 km/h sur ce tronçon d’autoroute.

Un prototype coûteux et fragile…

La solution technique complexe qui avait été retenue en 2004 avait nécessité 13 mois de travaux et près de 20 millions d’Euros. Il s’agissait en pratique de créer artificiellement une cinquième voie de circulation pendant les heures de pointe en empruntant la bande d’arrêt d’urgence sur 2200 mètres de tronçon commun entre l’A4 et l’A86. Un corridor encombré par l’afflux des véhicules en provenance de la grande banlieue Est lors des trajets quotidiens domicile-travail.

Mais dans la pratique, ce dispositif expérimental a rencontré très vite des problèmes techniques : frappé par plusieurs pannes dès sa mise en service, le système est fragile, les glissières mobiles en aluminium étant notamment à la merci des accidents provoqués par les poids lourd. Sa remise en état est à chaque fois longue et coûteuse, compliquée par des difficultés d’approvisionnement en pièces détachées. A chaque incident, les réparations se chiffrent en centaines de milliers d’Euros et en longs mois d’attente.

…Paralysé par les vols de câbles

Depuis environ 2 ans, ce sont les vols de cuivre à répétition qui empêchent la réouverture de la voie auxiliaire : selon Gérard Sauzet, directeur des routes d’Ile -de-France, le préjudice atteint désormais 800 000 Euros. Les caméras de surveillance de l’autoroute ne dissuadent pas les auteurs d’actes de vandalismes poussés par la flambée du prix des matières premières, elle-même attisée par la croissance industrielle de la Chine.

Dans toute l’Ile de France, le vol de câbles ou de fibres optiques le long des autoroutes semble être une activité particulièrement lucrative qui a déjà coûté plus de 3 millions d’Euros à la région, et cause régulièrement des pannes qui mettent en danger les automobilistes : éclairage, dispositifs de vidéosurveillance, système de contrôle du trafic Sytadin ont déjà été frappés, et la SNCF subit désormais le même type de délinquance.

Pas de solution définitive en vue

Selon les termes de la DiRIF (Direction Interdépartementale des Routes Ile-de-France), le règlement définitif des problèmes de congestion chroniques de la voie d’accès à l’Est de Paris nécessiterait « une opération lourde d’infrastructure » en créant de nouvelles voies de circulation. Une opération complexe du fait des traversées de la Marne et de la Seine qui nécessiteraient sans doute de nouveaux ponts ou viaducs, et de l’impact sur les zones riveraines très denses. Cette solution a donc peu de chance de voir le jour à court terme.

En attendant, la réouverture de la voie auxiliaire « anti-bouchons » en septembre 2011 est suspendue à la décision du ministre de l’Equipement.

 

Cet article est publié dans avec comme tags , , , , ,
3 commentaires pour Bouchon A4/A86 et voie auxiliaire : un gaspillage qui agace
  • Bilan : constat 20 millions d’euros + 800 K€ de préjudices + une vidéo protection inefficace alors qu’il fallait juste mettre un panneau de limitation de vitesse à 70 Km/h (et un panneau de contrôle radar en + (sic!))
    Pour l’opération lourde d’infrastructure, A-t-on étudié un tronçon A4 souterrain de l’échangeur de St Maurice (avant la montée en venant de Paris) jusqu’à la sortie Villiers sur Marne pour la desserte exclusive Paris/Province/Paris ?

  • Nous sommes début octobre. Des nouvelles concernant la ré-ouverture de la voix auxiliaire ? Une décision du ministre de l’Equipement a-t-elle été donnée ?

  • Bonjour,

    Excellente nouvelle exclusive, la sénatrice UMP et Conseillère générale de Vincennes, Catherine Procaccia, vient d’obtenir la réouverture de la voie auxiliaire, prévue cette semaine.
    Un dénouement inattendu et si espéré comme quoi la ténacité finit par payer.

    Après plus de quatre interventions dédiées au sujet depuis 2010, Catherine Procaccia, qui voulait au moins faire ré-ouvrir la voie aux services d’urgence, se félicite de son insistance répétée : ministres, Dirif , Préfet, elle est intervenue régulièrement auprès de chacun.
    Enfin, la refonte annoncée du dispositif de télésurveillance préviendra les actes de vandalismes ainsi les glissières « tiendront mieux la route ».

    L’intégralité de la question et la réponse de la ministre annonçant la nouvelle :
    http://www.senat.fr/seances/s201209/s20120925/s20120925002.html#par_427

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *