| Orly

Fusillade à Orly : le quartier sous le choc

Alors que l’enquête se poursuit suite à la fusillade à Orly ce vendredi midi, le quartier des Saules est quadrillé par les forces de l’ordre. L’angle de la rue où se trouve le bar Le Saint-Exupéry est toujours bloqué et sous la surveillance accrue des policiers. Parmi la population, c’est le choc et l’émotion qui prédomine.

Sous le regard des curieux et des habitants de la ville, le travail de la police suit son cours. Malgré le grand nombre de badauds à proximité des lieux, il est difficile de recueillir un témoignage. « Je préfère ne pas parler… » est la réponse qui revient le plus, souvent accompagnée de regards inquiets.

C’est à quelques centaines de mètres de là, dans un bar-tabac, que les langues se délient un peu. « Je ne sais pas ce qu’il y a derrière tout ça, ce n’est certainement pas pour rien. Mais je remarque qu’encore une fois, on parle d’armes à feu. C’est trop courant à Orly, cela m’inquiète » dit un homme attablé. Faisant allusions aux précédents faits divers à mains armées qui se sont déroulés à Orly, il reflète le sentiment général qui émane des témoignages d’une population qui pense assister à une escalade de la violence ces dernières années.

« On entend tout à Orly depuis quelques temps : trafic de stupéfiants, enlèvements, braquages… Je suis à bout. Vu les méthodes, n’importe qui pourrait devenir une victime collatérale de ces règlements de comptes » lance une habituée du quartier, qui promène son chien. « J’ai peur » rajoute t-elle, « et je pense à chaque fois à toutes ces familles brisées. Aujourd’hui, je ne suis ni fière ni heureuse de vivre à Orly« . L’émotion est palpable dans son discours, qui rameute quelques passants. « Ca c’est vrai ! Qu’ils fassent la guerre, mais pas dans notre rue, au beau milieu de la journée ! »

La violence et la rapidité de la fusillade ont marqué les esprits. Beaucoup d’habitants pensent qu’ils auraient pu être là, « au coeur du drame« , partis acheter un paquet de cigarettes, le journal ou une baguette de pain. « Il faut espérer que ça fasse bouger les choses, je ne sais pas moi, peut-être plus de présence policière dans la ville » juge un habitant d’Orly pendant qu’un autre aimerait que « la ville soit envahie de caméras. On retrouverait vite les coupables » selon lui.

Pour rappel, vers 13h30, un BMW s’est arrêtée devant le Saint-Exupéry. Des hommes ont alors ouvert le feu sur la terrasse du bar, puis sont rentrés et ont tirés sur deux ouvriers avant de poursuivre une autre personne dans les toilettes. L’un des ouvriers est décédé. Les tireurs ont ensuite pris la fuite. Une voiture carbonisée, qui serait la BMW des suspects, a été retrouvé dans la commune voisine de Villeneuve-le-Roi.

Ce contenu a été publié dans Faits divers, Justice, Sécurité, Société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site. Si vous ne voulez pas que vos commentaires soient dépubliés par le modérateur, évitez les identités multiples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :