| Le Kremlin-Bicêtre

La ministre du Commerce évoque le cas Laguiole à Okabé

Sylvia Pinel, ministre du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, semble prendre au goût au Val de marne, qui est venue visiter le centre commercial Okabé du Kremlin-Bicêtre ce vendredi 21 décembre, une semaine après sa visite de Rungis.

En présence notamment du préfet Pierre Dartout et du député-maire MRC du Kremlin, Jean-Luc Laurent, la ministre a fait le tour du centre, s’attardant sur les dernières tendances de ces fêtes de fin d’année. « Il s’agit d’une période clé pour les commerçants et je souhaitais connaître leur ressenti. » La ministre a ajouté ne pas avoir choisi ce centre au hasard car « outre son rôle économique, Okabé participe au lien social et au vivre ensemble. A ce titre, il illustre ce que je souhaite promouvoir sur tout le territoire français. Il est exemplaire en termes d’agencement, de gestion et d’attractivité. »

Après avoir visité plusieurs boutiques et discuté avec les commerçants, Sylvia Pinel s’est déclarée « satisfaite de ces échanges. Les retours sont positifs, les professionnels m’ont affirmé que leur activité se portait bien. Certains connaissent même une hausse de fréquentation. Les nouveaux arrivants, comme le Furet du Nord, ne regrettent absolument pas de s’être installés ici ». Une positivité reprise par la majorité des commerçants du centre. Selon eux, le panier moyen des Val-de-Marnais est stable par rapport à l’année précédente. Dans certains secteurs, comme le multimédia et les cosmétiques, il serait même en légère hausse. « Les consommateurs font attention à leurs dépenses mais durant les fêtes, l’envie de faire plaisir prend le dessus » explique une vendeuse chez Marionnaud. Sally Bennacer, élue à la Chambre de Commerce du Val-de-Marne, tempère cet enthousiasme : « L’année 2012 a été difficile pour tous commerces et entreprises avec une baisse de la fréquentation. Seuls les métiers de bouche tirent leur épingle du jeu. Chacun doit donc se remettre en question et opter pour une vision plus économe, qui permettra de rebondir sur de bonnes bases. »

Par ailleurs interrogée sur le projet de loi consommation en 2013, la ministre du Commerce a répondu qu’elle souhaitait étendre les IGP (Indication Géographique Protégée) aux produits manufacturés, et non plus seulement aux spécialités régionales alimentaires. « Les problèmes que rencontrent Laguiole (faisant allusion au cas qui oppose une entreprise val de marnaise au village de Laguiol)e sont symptomatiques de la situation française. Il est aujourd’hui nécessaires de protéger le savoir-faire local et par là même le consommateur », a t-elle ainsi déclaré. Selon elle, cette loi devrait permettre la promotion de la marque « France » et ainsi encourager le développement des entreprises et des productions locales.

Ce contenu a été publié dans Politique, Visites de ministres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site. Si vous ne voulez pas que vos commentaires soient dépubliés par le modérateur, évitez les identités multiples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :