| Créteil

Nouveau diplôme de facteur : tous à la Poste!

C’est à l’occasion d’une cérémonie festive à l’Université Paris Est de Créteil que les cent-cinquante premiers lauréats du nouveau diplôme de facteur se sont vu délivrer leur titre des mains du recteur de l’Académie de Créteil, William Marois. Plus que le papier, la réussite de cette nouvelle formation constitue pour ces derniers un enjeu bien plus important : celui d’un CDI à la Poste…

Et pas un CDI à temps partiel à la petite semaine, un CDI à temps complet, quasiment garanti jusqu’à la retraite, payé autour du Smic au départ mais avec les avantages du comité d’une grande entreprise, et avec des horaires permettant d’être libéré au plus tard à 14 heures… Dans le contexte actuel, un véritable petit paradis de l’emploi dont les premiers concernés ont parfaitement conscience ! Pas question de dénier la difficulté du métier pour autant.

Une bonne situation mais un métier difficile

Sur le pont dès sept heures du matin, le facteur doit trier le courrier avec précision, être capable de déchiffrer les adresses, organiser sa tournée rue par rue, le tout sans perdre de temps. Alors seulement commencent les kilomètres à pied, en vélo ou en voiture pour glisser missives et colis dans des boites aux lettres pas toujours facilement identifiables, éviter les chiens méchants et servir des clients dont le facteur représente parfois le seul lien social de la journée. Le métier nécessite une capacité de concentration pour préparer sa tournée, une bonne forme physique, un sens des responsabilités et de la ponctualité et un bon relationnel. Un profil recherché alors que la Poste recrute chaque année 1200 facteurs, rien qu’en Ile de France.

Un nouveau diplôme de facteur en alternance

Pour former ses préposés, l’entreprise publique travaille en partenariat avec les universités depuis vingt ans pour délivrer un CAP correspondant au métier (le CAP DOSC, Distribution d’objets et services à la clientèle). Pour compléter ce dispositif qui contribue à former quelques 600 personnes par an pour la région parisienne, la filiale formation de la poste, Formaposte, a lancé fin 2011 un nouveau diplôme homologué par l’Etat (celui d’agent de distribution et de livraison des plis, colis et services) en partenariat avec le réseau des Greta (Structures de l’Education nationale dispensant des formations pour adultes), l’Afpa et la CCI de Versailles. Cette formation de six mois s’effectue dans le cadre d’un contrat de professionnalisation au sein de l’entreprise et comprend des cours de communication orale et écrite, de qualité, de commercialisation, de conduite et livraison, et d’hygiène et sécurité.

Du CAP à Bac + 3

Chaque personne en recherche d’emploi, qui sait conduire, et qui est âgée de 22 à 55 ans peut y prétendre, quel que soit son niveau de formation. Il suffit pour postuler de s’inscrire via le site Internet de Formaposte. En 2012, 1500 personnes ont postulé en Ile de France et 600 ont été retenues pour suivre la formation, dont 88% ont été diplômées d’un CAP et 87% embauchées ensuite en CDI à la Poste. La sélection pour suivre la formation s’est effectuée par la méthode du recrutement par simulation (MRS), conformément à la charte pour la diversité. Le niveau de formation au départ est varié : un quart des personnes formées n’avaient aucun diplôme, un quart disposait d’un CAP, un peu plus de 40 % d’un bac Pro et 8 % d’un bac +2. A noter que 71% étaient des hommes et que l’âge moyen est de 35 ans.

Motivations : être utile et finir tôt !

Parmi les lauréats venus chercher leur diplôme, les motivations diffèrent. Un père de famille qui travaillait comme cariste se réjouit de pouvoir s’occuper de ses enfants l’après-midi. Deux anciens étudiants, en droit et en éducation sportive, ont foncé sur la sécurité de l’emploi et les horaires alléchants. Un quadragénaire, qui travaillait au service courrier de son entreprise et a fait partie du plan social lors du rachat de celle-ci, espère gravir les échelons en interne. Un tout jeune de 22 ans a subi plusieurs échecs scolaires. Une jeune femme encore, puise toute sa motivation en ce qu’elle va constituer un lien social primordial pour certains usagers. «C’est gratifiant !», résume-t-elle dans un sourire.

Dans le Val de Marne, 55 personnes ont été diplômées en 2012 et 42 sont actuellement en formation.

Comment postuler ?

Voir le portail des formations de la Poste (Formaposte)

 

 

Ce contenu a été publié dans Emploi, Entreprises, Formation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :