Société | Nogent-Sur-Marne | 30/11/2012
Réagir Par

Succès pour le Forum ouvert : beaucoup d’échanges et 7 actions concrètes !

Les deux jours de brainstorming citoyen qui se sont tenus à la MJC de Nogent sur Marne dans le cadre du Forum ouvert organisé par des Nogentais et Perreuxiens, dont plusieurs sont déjà à l’origine des Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) nogentaises, en association avec le mouvement Colibris, ont permis de lancer sept actions concrètes de développement durable, social et local.

Samedi et dimanche dernier, une cinquantaine de participants, essentiellement venus de Nogent, Le Perreux et Fontenay, se sont prêtés au jeu à la MJC de Nogent sur Marne. En réunion du matin au soir, ils ont réfléchi ensemble aux actions qu’ils pourraient mettre en œuvre, immédiatement et à leur échelle, pour contribuer positivement au développement durable de notre société.
Parmi les participants, de tous les âges, certains n’avaient pas d’attentes particulières, d’autres souhaitaient s’investir dans un domaine spécifique, tous avaient envie d’échanger. Pas question toutefois de débats à n’en plus finir pour refaire le monde généreusement, avant de retourner devant sa télé. Encadrées et animées pour ne pas partir dans tous les sens, les premières réunions du samedi ont donné lieu à des propositions consignées par des rapporteurs qui en précisaient à chaque fois le pourquoi, comment, quand avec qui… Un pool d’ordinateurs avait été installé à cet effet dans l’une des salles de la MJC Louis Lepage.

Une première moisson d’idées

Après une première journée de réflexion, une vingtaine d’idées ont ainsi été débroussaillées, allant de la création d’une coopérative culturelle, d’un atelier de récupération des objets, de plantation maraîchère dans les espaces publics ou de covoiturage, à la mise en place d’habitat partagé, d’échanges de savoirs et savoir-faire, en passant par des réflexions plus larges sur la valorisation du Bois de Vincennes, la mobilité dans le Grand Paris des banlieusards, la valorisation des déchets, la consommation durable, l’autosuffisance locale, les modes de management, voire des options plus militantes comme le boycott des OGM (organismes génétiquement modifiés).

7 projets concrets

Le dimanche matin, après une nuit de décantation, la dernière réunion a abouti à la mise en exergue de sept actions concrètes, réalisables à court ou moyen terme. Au programme :
– Un ciné-débat-action citoyen qui consistera à projeter un documentaire dans une salle de cinéma, le prolonger d’un débat de société et d’actions concrètes à envisager localement et rapidement pour remédier aux problèmes évoqués.
– Une association de commerce équitable associée à une épicerie
– La création d’une liaison douce entre le Bois et la Marne en passant par les coteaux (un projet qui existe depuis déjà un moment mais qui n’a pas encore vu le jour).
– Des éco-propriétés productives. L’idée est de fédérer des habitants qui souhaitent développer dans leur copropriété des projets communs écologiques et solidaires pour favoriser la biodiversité, rendre les jardins de ville productifs et beaux…
– Réflexion pour créer un habitat groupé participatif. Il ne s’agit pas ici d’un projet de court terme mais de la constitution d’un groupe de travail qui planche sur la question et en fasse émerger le concept auprès de la population.
– Réalisation d’un toit végétalisé et d’un potager sur les espaces terrasses de la MJC
Echanges de savoir et de savoir-faire

Pour chaque action bien identifiée, a été mis sur pied une équipe avec un coordonnateur et parfois même une date précise pour le premier comité de pilotage.

Le Forum a aussi été l’occasion de découvrir des associations déjà existantes. «Moi je suis venu sans idée préconçue mais avec le souhait de travailler sur la grande précarité dans nos villes. J’ai découvert l’association SNL (Solidarités nouvelles pour le logement) et décidé de la rejoindre. Je ne me suis donc pas inscrit dans l’une des actions du Forum mais j’y ai trouvé mon compte et j’ai trouvé la formule très efficace », commente ainsi Jean-Michel à la sortie du Forum.

Désavoeu de la politique ?

Principales motivations des participants : l’envie d’échanger et de faire société, et la conviction que l’évolution passe par le terrain et par soi-même, plus que du politique. «On ne peut pas tout attendre du haut. C’est ici et maintenant que nous devons faire bouger les choses, à notre niveau», insiste Marie-Laure. Quelques politiques locaux, de droite et de gauche étaient aussi de la partie, venus en simples citoyens.

Pour rejoindre l’un des projets en cours, contacter les organisateurs de ce forum au tntbouclesdelamarne@gmail.com

Cet article est publié dans , , , , , avec comme tags ,
4 commentaires pour Succès pour le Forum ouvert : beaucoup d’échanges et 7 actions concrètes !
  • Ah! le développement durable, celui qui dure, qui dure…depuis Adam et Ève et qui continue, qui continue… avec la démographie… par la construction d’aéroports sur les cultures… le bétonnage (de Nogent)….
    Mais qui donc a inventé ce contre-sens que tous reprennent ???
    Le développement que vous voulez tenter de freiner est « insupportable », « intolérable », inadmissible », « insoutenable »…
    Alors, si on changeait de vocabulaire:
    « Développement soutenable, admissible….etc.  » ?
    Pour tout vous dire, avec avec la recherche forcenée de la croissance, je suis pessimiste sur l’état des lieux que nous laisseront en héritage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *