Société | Nogent-Sur-Marne | 15/02/2013
Réagir Par

Aire pour gens du voyage dans le bois de Vincennes : les élus de Nogent réagissent

 (mise à jour19 février) Le Conseil de Paris a voté cette semaine la création d’une aire d’accueil de 28 emplacements pour gens du voyage au Bois de Vincennes, sur le parking de l’hippodrome, à côté de l’école nationale de police parisienne, entre le lac de Gravelle et l’arboretum de l’école d’horticulture du Breuil. Ce projet, qui n’en est pas à son premier essai, suscite la colère des villes riveraines, dont Nogent sur Marne. 

Les élus UMP et UDI de Saint Maurice, Joinville le Pont, Saint-Mandé, Nogent sur Marne, Maison-Alfort, Vincennes et  Charenton le Pont ont adressé un courrier de protestation à Bertrand Delanoë, maire de Paris, avant le conseil, et décidé, suite au vote de la délibération de ce mercredi 13 février, de déposer prochainement un référé au Tribunal administratif pour faire annuler cette décision. Les maires motivent leur colère en expliquant que si l’aire sera bien théoriquement située sur l’emprise de la ville de Paris, elle sera en réalité à proximité des commodités des villes riveraines, le douzième arrondissement étant situé à l’opposé de l’aire par rapport au bois alors que Joinville est par exemple à quelques centaines de mètres.

A Nogent, les élus sont plutôt défavorables à cette décision. En dehors du maire, Jacques JP Martin, qui a cosigné le courrier de protestation avec les élus des villes riveraines, voir le courrier, Marc Arazi, conseiller municipal d’opposition et leader de Nogent c’est Maintenant, s’est également déclaré hostile au projet. « Est-ce avoir du cœur que de prévoir d’aménager une aire pour les gens du voyage sur une zone inondable, isolée des infrastructures sanitaires et sociales et de l’école destinée à accueillir les enfants de ces personnes ? Est-ce leur réserver le meilleur traitement ? Je ne le crois pas… sauf à imaginer que les partisans de ce projet le défendent d’autant plus qu’ils comptent sur les services sociaux des communes limitrophes (donc aussi de ceux de Nogent-sur-Marne) pour intervenir auprès de ces populations. » s’inquiète-t-il. L’élu d’opposition, qui craint par ailleurs que le maire de Nogent sur Marne ne s’associe pas au futur recours en référé contre le projet, indique même qu’il est prêt à prendre le relais. « Si le maire de Nogent-sur-Marne ne s’associe pas à leur démarche, je suis prêt à le faire. C’est ma responsabilité d’élu local », prévient-il. (mise à jour 19 février : le maire fait savoir qu’il s’associera au référé avec les élus des villes riveraines)

De son côté, Michel Gilles, également élu d’opposition divers droite et membre du mouvement Nogent Démocratie, regrette aussi le choix de cette localisation tout en reconnaissant le casse-tête suscité par cette question. « Aucune commune ne veut d’aire d’accueil et du coup, les familles s’installent n’importe où, ce qui n’est pas non plus une solution. Je suis pour privilégier des petites aires, limitées à une vingtaine d’emplacements, et situées à proximités des villes pour que les enfants puissent aller à l’école. L’emplacement proposé au Bois de Vincennes n’est pas vraiment proche d’un centre-ville. Elle sera à côté de la police mais pas des écoles! Si c’est une ville riveraine qui s’occupe d’accueillir les familles pour les commodités, elle pourrait demander à ce que l’aire soit intégrée à son propre quota d’aire d’accueil à réaliser. »

Même William Geib, conseiller d’opposition socialiste, trouve le procédé « hypocrite« . « La moindre des choses aurait été de concerter les villes voisines avant pour concevoir cette aire en bonne intelligence avec elles. »

Seul Europe Ecologie les Verts se félicite, dans un communiqué départemental, de cette perspective d’accueil des familles dans des conditions respectables, et invite les autres communes du Val de Marne à s’en inspirer pour se mettre en conformité avec la loi. (voir article avec leur réaction).

Voir aussi la délibération précise sur le site de la ville de Paris.

Mise à jour 19/02 : Voir article avec le projet paysager détaillé.

 

 

Cet article est publié dans avec comme tags ,
183 commentaires pour Aire pour gens du voyage dans le bois de Vincennes : les élus de Nogent réagissent
  • Vous connaissez Schengen? Ces accords permettent aux français d’aller s’installer en Roumanie. Et vice versa, c’est réciproque. Alors de quoi vous plaignez-vous?

  • @Leca : On est installé, quand on a choisi d’être du voyage ??

  • Au Curieux : Oui on est installé. Un jour là, un autre là.

  • Il serait bon que tous ces élus qui s’opposent à la décision de la Ville de Paris, proposent une solution alternative.

    D’une façon générale, il serait sain et constructif pour toute opposition de proposer des alternatives quand elle s’oppose.

    Et d’une façon générale, il serait bon que les villes où il fait bon vivre acceptent leur part de la solidarité qui est la contrepartie de la vie en société.
    Il est bien commode de rejeter chez les autres tous ce dont on ne veut pas chez soi.
    C’est un peu ce que fait Paris sur ce coup-là, et beaucoup les villes riveraines.

  • je suis l ‘ un des responsables des pêcheurs du lac de Gravelle et je me fais du souci car le braconnage va nous couter cher sachant que nous rempoissonnons avec des truites arc en ciel que nous payons avec nos deniers . Qui nous indemnisera ? la mairie de Paris ? J ‘ en doute fort . Alors adieu la pêche au bois de Vincennes

  • Assez d’accord avec NSM ! Cette solution est certainement la moins mauvaise actuellement. Honte aux élus des communes limitrophes qui refusent la construction, sur leur territoire, d’aires destinées à ces populations nomades et qui, de plus, se révoltent qu’en soient implantées dans les villes voisines. Comble de l’hypocrisie : certains arguent, pour refuser cette solution, que ces pauvres petits enfants seront éloignés des écoles… Refusant toutes réflexions sur ce sujet, ils surfent sur la peur des gens et ne pensent qu’à leur réélection l’année prochaine.

  • Belle confusion. Cette aire est destinée à des gens du voyages pas aux roms. Il est étonnant de voir que ces gens du voyage ne vous dérangent pas alors qu’ils sont pour beaucoup vendeurs sur le marché de Nogent, français et chrétiens ! Mais les voir vivre dans de bonnes conditions pas loin de chez vous vous interpellent. Il vaut mieux continuer à les parquer sur les bords de l’autoroute.

  • @ Annie, A mon sens cette aire est destinée à tous les gens du voyage, roms ou pas, pour peu qu’ils soient en situation régulière. Peut-être peux-tu nous éclairer sur ce point.
    Par ailleurs je suis malheureusement pas certain que les gens du voyage, même « commerçant, français et chrétien » ne dérangent pas. Sauf à ignorer leur situation lorsqu’ils vendent sur les marchés. Et c’est, à mon sens, le « devoir » des politiques en général et des élus en particulier de travailler à leur « intégration » (et oui, on peut être français et néanmoins mal, voire pas, intégré dans notre société…) Et notamment en leur proposant des conditions de logement (pour le coup, des aires d’accueil) qui soient correctes.

  • Je ne comprends pas cette habitude de voir du racisme partout, à chaque remarque. Je pense que si demain, à l’inverse, des multimillionnaires réclamaient un héliport pour aller rapidement sur la Côte d’Azur, les riverains râleraient aussi. Dans une région qui se construit à la verticale et de plus en plus resserrée comme au Moyen-Age, toute arrivée ou changement génèrent des critiques.

  • http://halde.defenseurdesdroits.fr/-Discriminations-des-gens-du-voyage-.html

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nimby

    http://www.liberation.fr/societe/2012/10/05/gens-du-voyage-la-fin-d-une-discrimination-centenaire_851153

    La mairie de Paris a probablement choisi de botter en touche et sur ce point les élus ont bien raison de protester.

    Pour autant, qu’elles sont les solutions alternatives proposées par les édiles des communes considérées ? Les signataires respectent ils la loi qui stipule que les communes de plus de 5000 habitants doivent prévoir des aires pour accueillir les gens du voyage. Cette loi à dix ans et n’ a pas été abrogée, ni sous Chirac, ni sous Sarkozy, ni sous Hollande. La loi doit donc s’ appliquer ou être abrogée.

    Le bal des faux-culs est ouvert …

  • Vous avez raison Laurent, aucun racisme :-)
    Eric, les roms ne sont pas des gens du voyage, mais regroupent divers populations dont certaines peuvent l’être ( environ 15%)
    Cette aire est destinée aux gens du voyage en possession d’un livret de circulation. Donc, bien destinée entre autre aux marchands qui sont sur nos marchés
    Le projet est plutôt pas mal. Bientôt un article le présentant ?

  • diverses populations…

  • Je suis contre cette décision.

    Et la recrudescence des cambriolages, comme par hasard autour du Bois de Vincennes ?

    Sédentariser des populations nomades si près de Paris n’est pas la solution.

    Les décisions du Maire de Paris sont trop unilatérales, elles sont prises sans concertation avec les élus de l’Est parisien, avec une condescendance et un mépris qui se paiera aux prochaines municipales.

    Un bon Maire de Paris doit penser à Paris, mais pas seulement, il doit penser à l’ensemble de l’agglomération. Ce n’est pas ce qui a été fait depuis 10 ans.

  • Pauvres gens du voyage ! On parle d’eux avec cet air de commisération ou de rejet qui a un côté navrant à notre époque. Il ne faut pas oublier que ce sont des êtres humains qui méritent un minimum de respect dans notre monde de brutes et de fric. Que les élus leur demandent ce qu’ils souhaitent exactement et faisons-leur au moins une place dans notre coeur avant de trouver, en accord avec eux, la solution la plus satisfaisante possible. Mais de grâce pas de rejet systématique d’une population ancrée dans ses habitudes millénaires, en quête de travail, de dignité et de bonheur.

  • Bonjour,
    Personnellement, je n’ai rien contre les gens du voyage. leur proximité ne suscite en moi aucune crainte, mais je m’inquiète que la mairie de paris, au lieu de sanctuariser le bois de vincennes, un des rares espaces où les franciliens peuvent s’aérer, le considère comme une réserve foncière disponible pour différents projets. Petit à petit le bois peut ainsi être grignoté et l’ile de france devenir de plus en plus étouffante. Au contraire, je suggèrerais plutôt de déménager le centre insep et de mettre leurs installations à disposition du plus grand nombre.
    Merci
    Anne

  • Puisque le rôle principal de cette aire doit être pour ses bénéficiaires de pouvoir visiter leurs proches hospitalisés à Paris, pourquoi ne pas les rapprocher des transports en commun ? Par exemple, à proximité du Fort Neuf à Vincennes, il y a de la place utilisable.
    Oh, les riverains n’aimeraient pas ?

  • Un véritable scandale. On n’a pas besoin d’eux. De plus, le Bois de Vincennes est classé MH. Ils n’ont donc rien a faire là! Et la sécurité de nos communes limitrophes est en jeu ! Il n’y a que l’esprit étriqué des écolos pour trouver ça bien !!! Une fois le bois de Vincennes dévasté, ils vont dire quoi ????

  • @18 Luc
    Ouf ! voilà un jugement bien excessif. Et si l’on décidait que le sectarisme est une faute majeure et que son auteur soit embastillé !
    Allons…un peu de bon sens puisqu’il s’agit de l’attribution d’une parcelle du bois de Vincennes aux gens du voyage. Alors, que les élus se mettent d’accord pour trouver la solution la plus adéquate qui ne soit pas un simple rejet d’une population qui mérite tout le respect qu’on se doit les uns aux autres. N’est-ce pas Saint-Luc de la consternation ?

  • @Marie-France : le problème est bien là : « que les élus se mettent d’accord » ; et il semble malheureusement qu’une fois de plus le Maire de Paris s’arroge le droit de décider pour toute une région, malgré les avis concordants des communes alentours ; nous avons déjà vécu la même chose quand il a décidé de chasser les prostituées du bois ; désormais, la nuit, les camionnettes font florès sur les trottoirs des communes riveraines, pour ne pas être verbalisées … pour ceux qui pensent que la prostitution est un problème, croyez-vous vraiment que le problème ait été résolu, à part pour le sonneur de Notre-Dame qui a préféré une fois de plus jouer les autruches ? Pour le stationnement, c’est la même, une attitude dogmatique et irresponsable a conduit nos communes à gérer le quotidien, étant obligées de pénaliser financièrement leurs habitants en substitut de ses non-réponses face aux vrais problèmes …

    Et il voudrait, en plus, que dans le cadre du Grand Paris, l’ensemble des communes de la petite couronne soient prises dans ce champ émollient qu’est le Conseil de Paris ?

    Madame, ne voyez-vous pas ce qu’il y a derrière tout çà ?

  • Je confirme ma pensée, n’en déplaise à certains, c’est un scandale. Pourquoi ne pas les installer dans le Bois de Boulogne ??? quant à Saint Luc, saint patron des médecins, il guérissait et n’avait pas pour mission de semer la zizanie partout, bien au contraire.
    Outre, effectivement, le rejet pur et simplke de cette communauté, il faut réflechir un peu et arrèter cet angélisme de bas niveau!
    Comment concevoir un camp de GDV en face du Centre de Rétention Adminuistrative de Vincennes ? N’est-ce pas là une volonté délibérée de mettre le feu aux poudres ? Cette décision est inconséquente et prise par des irresponsables.
    M’adressant aux opposants dont je fais parti, pourquoi ne pas organiser une manif, des pétitions et médiatiser notre refus ? Et j’ai d’autres idées bien plus fortes pour faire échouer ce scandale !!!

  • @luc : moi aussi je confirme ma pensée, mais celle-ci, si je suis comme vous contre cette implantation, ne saurait vous rejoindre dans vos développements, que je peu

  • Arf, petit problème sur le site, on ne peut editer/supprimer un commentaire déjà posté (même quand l’action du post a été involontaire)

  • @20 Curieux
    Vous évoquez le problème des prostituées mais il est éternel : il dérange quand ça gêne et il attire quand il est caché. Alors, pourquoi ne pas rouvrir les maisons closes à l’instar des pays environnants ce qui calmerait certaines ardeurs physiques et satisferait les esprits bourgeois bien hypocrites ?
    @21 luc
    Décidément, il y a bien rejet des gens du voyage, ce qui s’apparente, qu’on le veuille ou non, à une forme de racisme. « Nous ne voulons pas de ces gens là et surtout nous voulons rester entre nous. Qu’ils aillent au diable avec leur dignité ! » Toujours le même refrain qui doit inciter les élus à trouver des solutions et à les mettre en oeuvre !

  • @Marie-France : je n’évoquais pas le problème des prostituées, mais celui de certains élus parisiens qui, sur de nombreux sujets (certes dérangeants pour d’aucuns), ont l’impression d’être à la fois le nombril du monde, la victime, le témoin, le juge et le bourreau.

  • Bonjour à tous,
    Je n’ose pas lire certains commentaires et reste baba de cette méchanceté.
    Mes parents sont forains, c’est un métier…
    Les personnes des marchés sont des commerçants, souvent sédentarisés.
    Les cambriolages, la plupart du temps se sont ceux du coin, de bons petits sédentaires qui s’en occupent en toute impunité, forcément vu qu’il y a des gens du voyage c’est forcément EUX…
    Les aires sont faites pour des gens du voyage se qui veut dire que les personnes ne doivent rester que quelque temps car le métier les obligent à bouger. Dans le cas contraire il me semble que c’est un autre sujet.
    L’école, l’éducation nationale s’en occupe déjà.
    De toute façon, je pense que comme les petits chiens certains aboient par peur.
    Je m’excuse d’être intervenu mais c’est tellement triste tout ça, je me dis que beaucoup n’ont pas d’autres problèmes et que la méchanceté « pour être poli » leur permet surement d’exister.

  • @Curieux, il a bien raison concernant la prostitution qui, depuis 2004, a été évincée de Paris au profit des communes de petite couronne. C’était le souhait du Ministre de l’Intérieur de l’époque….
    @ Marie-France: un conseil, relisez la définition du mot racisme. Si vous estimez que les gens du voyage sont une « race » alors c’est votre probleme. Pour ma part je dis qu’ils sont indésirables dans le bois! Alors oui, les élus doivent se débrouiller avec les solutions pour qu’ils ne viennent pas envahir nos communes! Et si un Maire des communes concernées ne bougeait pas, sa rééelction serait fort compromise! Et c’est normal! Il y a mieux a faire avec l’argent publique que de créer une telle aire d’accueil !!

  • Vous aurez-donc la volonté de suivre la loi lors de l’élaboration de votre futur programme électoral . Bravo !

  • Et si le Législateur modifiait la Loi en abrogeant celle-ci ? Ce ne serait pas mal non plus!

  • Oui, ce serait une solution. Ils viendraient squatter les parkings Nogentais. Pourquoi pas !

  • @26 aie
    Bonjour,
    Les forains qui ont toute ma sympathie et qui méritent d’être aidés sont trop souvent une cible facile pour certains esprits MALVEILLANTS.
    Très cordialement.

  • @25 curieux
    Relisez-vous dans votre commentaire 20, vous parlez de la prostitution non résolue. Je ne l’ai pas inventé ?
    @27
    Vous dites : « les gens du voyage sont une race ». Relisez mon commentaire 24, je dis : « décidément, il y a bien REJET des gens du voyage, ce qui s’apparente, qu’on le veuille ou non, à UNE FORME DE RACISME ». Je précise : FORME DE RACISME A LEUR EGARD.
    Ne déformez pas volontairement mon propos.

  • @ Marie-France : bien relire tous les mots : « pour ceux qui pensent que … »

  • @34 Curieux
    « pour ceux qui pensent que.. » n’importe quoi ! point final.

  • à MFG: quelle définition donnez-vous de l’épithète « raciste » ?

  • @ Leca-Notier
    Voici ma réponse : référez-vous au dictionnaire qui vous tirera un grand coup de chapeau Monsieur LE CANOTIER. En me retirant, je vous dis, bien le bonsoir chez vous !

  • Dans tous les cas, prendre cette décision à un an des Municipales, c’est un coup politique visant à embarrasser les municipalités de l’Est parisien, majoritairement de droite.

    La Maire de Paris n’a qu’à les héberger dans Paris intra-muros, puisqu’il est si généreux. Il n’est déjà pas capable de prendre en charge tous les SDF parisiens par ces périodes de grand froid, alors qu’il ne nous donne pas de leçons.

  • Merci Madame Marie-France Godin,

  • Il y a quand même un phénomène « curieux » : au travers de tous ces échanges, personne ne s’est posé la question de savoir ce qu’en pensent les principaux intéressés ; ils ont été traités ici comme tierce partie, voire même moins que rien. Il aurait pourtant été intéressant d’entendre ce que les représentants des gens du voyage avaient à dire … mais c’est sans doute trop demander que de vouloir les concerner, alors qu’ils ne sont qu’une variable d’ajustement.

  • Il y a un très grand terrain inoccupé dans le 16ème arrondissement de Paris (boulevard Suchet, face à l’hippodrome d’Auteuil). Mr B. DELANOE ne l’a peut-être pas vu… Signalez-lui, il aura à coeur de le mettre à disposition.

  • Bonjour,

    Curieux : Effectivement réflexion judicieuse, il me semble aussi indispensable de savoir qui bénéficiera de cette installation. Personnes souhaitant trouver un lieu afin de pouvoir travailler ou autres, y a-t-il des foires, événements aux alentours ? Concernant la foire du trône, à l’époque les caravanes et camping étaient attenant à la foire, y aura-t-il assez de places si « sr » à présent les forains ne peuvent plus garer leurs habitations près de cette foire ?
    Donc! Il me semble qu’au lieu de polémiquer, il serait indispensable qu’avant de décider, les élus sachent POURQUOI et pour QUI seront faites les installations.

    PS : marcus, luc… Vous avez vu hooooo je sais écrire, certes avec des fautes mais bon…Vous arriverez surement à me comprendre…

    Cordialement

  • @42 aie
    Bonjour,
    Je partage votre point de vue et soutiens la décision du Maire de Paris d’installer les gens du voyage sur une aire aménagée du Bois de Vincennes. Bien cordialement.
    D’autre part, pour les détracteurs du projet, si je comprends bien, les Maires frileux des communes proches de Vincennes ne veulent pas que les gens du voyage puissent disposer d’une aire d’implantation aménagée et voulue par le Maire de Paris. Pourquoi cet ostracisme décalé à l’égard d’une population intégrée, honnête et travailleuse, quoi qu’en disent certains esprits chagrins ou malveillants.
    De tout temps, les gens du voyage ont un besoin de mobilité. Mais, en même temps, pour la famille, les enfants et le travail, ils ont besoin d’un port d’attache. Alors, de grâce, MM. les Maires riverains, à défaut de leur faire une place dans votre coeur, accordez leur, au moins, le droit à la dignité et de vivre au milieu d’une population plus fraternelle et moins sectaire.
    .

  • Bonjour, les gens du voyage doivent assumer !!! Ce n’est pas au contribuable de mettre de l’argent public dans une aire pour des personnes qui circulent avec voitures et caravanes où sont leurs déclarations de revenus ( que le fisc fasse son travail ! ) on va m’accuser de stigmatiser les gens du voyage!!! Voyez les rapports de police et de Gendarmerie et vous comprendrez enfin, ouvrez les yeux, il y a une recrudescence en augmentation de vols et cambriolages, ils viennent nous piller et vous leur dites Merci venez installez-vous près de chez nous ça sera plus facile ! Quel aveuglement, Hélas pauvre France

  • @ Durand: voilà un propos tres clair et totalement évident!
    Toujours est il que je serai curieux qu’un sondage soit fait avec la question simple: pour ou contre une aire destinée à recevior les gens du voyage sur le parking de l’hippodrome de vincennes.
    Et le résultat fait foi !
    Et il y a fort à parier que ce soit un rejet total et ultra majoritaire. En tout cas, si l’on doit signer une pétition contre ou encore entamer toute action contre, je suis partant.
    Si nous devons médiatiser notre refus, idem, je suis partant !
    « Les hommes naissent libres et égaux en droit ». Des droits, ils en ont plus que nous! Quant à la liberté, ne pas oublier qu’elle s’arrète là où commence elle d’autrui. Donc, non, pas de ça chez nous !!!

  • @ 40 curieux: Effectivement, depuis quand les variables d’ajustement donnent elles leur avis ? Pour le moment ce n’est pas leur avis qui est intéressant, mais celui des gens que cela indispose!

  • @31 annie: si tel était le cas, alors ils seraient délogeables par la force ! Je vous conseil un excellent reportage sur M6 replay. Reportage de dimanche dernier. Edifiant. Quand un Préfet, que je connais personnellement et qui n’est pas des plus tendres, ne peut rien faire, quand il est obligé de baisser les bras et de laisser s’installer l’anarchie dans une commune, alors on ne parle plus d’état de droit! Quand on regarde ce reportage, on a honte que cela se passe en France! On a honte que la République et l’Etat soient bafoués à ce point.
    Donc non, merci, pas de camp chez nous !

  • @ poig : Et bien vous allez être satisfait puisqu’à défaut de sondage vous allez être consulté par la mairie :
    http://www.nogent-citoyen.com/le-maire-de-nogent-demande-aux-habitants-de-voter-pour-ou-contre-laire-de-gens-du-voyage-au-bois-de-vincennes-22/02/2013.html
    Et, effectivement, il y a fort à parier que le résultat donnera une très large majorité aux pourfendeurs de cette aire. Le maire ne prend pas de risques. Ceux qui s’y opposent, pour certains effrayés par la vindicte populaire ( à laquelle vous participez…) devraient participer au vote. Ceux qui n’y voient pas d’inconvénients, voire qui y sont favorables, ne se donneront pas la peine de se déplacer, tant le résultat ne fait aucun doute. Je garde néanmoins un motif d’espoir sachant que la société évolue. Demain, certainement, sera-t-elle moins frileuse. N’oublions pas que, sur des sujets tels que la peine de mort, ou la mariage pour tous, les moeurs évoluent. Si je suis affligé par certains commentaires (dans lesquels on n’hésite pas à faire des amalgames inappropriés), d’autres me rassurent sur l’espèce humaine.

  • Certains postent des commentaires que je n’hésite pas a qualifier de dégueulasses. Pas envie de les commenter ce type de propos. En revanche, je vous soumets cette petite énigme à résoudre. Imaginons que chaque commune organise ce type de consultation. Que faisons nous si les 36000 communes disent niet ? Les gens du voyage français ne sont pas des ovnis ou des aliens : ils ne vivent pas de manière sédentaire et alors ?
    Je connais mal cette communauté aussi je vous invite à visiter ce site par exemple : on est loin de l’image du voleur de poules …
    http://www.angvc.fr/
    Bref avant de s’énerver il conviendrait de réfléchir et de discuter.

  • Certains commentaires font peur ! 2017 fait craindre le pire…

  • Mais qui a besoin que les gens du voyage s’installent en région parisienne ?

    Pas moi, je ne veux pas de campements ni de bidonvilles à 1 km de chez moi.

    « Nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde, je reprends la phrase de Michel Rocard, même si la France prends sa part dans cet accueil », dixit Manuel Valls.

  • . Les citoyens français sédentaires ou pas n’ont pas moins de droits que vous Marcus25. Vous ne pourrez pas forcer les gens à devenir sédentaires si tel n’est pas leur souhait. Nous ne sommes pas en Corée du Nord que diable ! Le maire de Paris est un peu faux cul dans cette affaire mais pour être crédibles encore faudrait il que les élus de l’ouest parisien qui couinent proposent quelque chose…

  • Ils sont FRANCAIS ! Vous voulez que certains de nos compatriotes soient parqués dans des camps ? Toutes le communes de plus de 5000 habitants doivent proposer des aires d’accueil.

  • Eh bien, moi je vais vous proposer un lieu d’accueil : Samois-Sur-Seine à 70 km au Sud de Paris, la ville natale de Django Reinhardt : c’est suffisamment « français » comme référence pour vous ?

    Ils ne pourront pas refuser.

    Et si ça ne suffisait pas : Evry la ville de notre très médiatique Ministre de l’Intérieur.

  • ça me va mais comme ils sont 400 000 certains vivront dans de bonnes conditions pas loin de chez vous. Vous devrez les cotoyer ailleurs qu’au marché derrière leurs étalage. Terrible !

  • http://aphgcaen.free.fr/cercle/tsiganes.htm

    Le rejet ça suffit ! Les français entre guillemets cela n’existe pas. Les lois existent et sont faites pour être appliquées et respectées par tous … Parfois je me demande quelles leçons ont été tirées de l’histoire.

  • @david contre le racisme, le rejet de l’autre on ne peut que se dire combien certains ont oublié Notre histoire. C’est HONTEUX.

  • “Quand ils sont venus chercher les communistes”
    Poème de Martin Niemöller

    Quand ils sont venus chercher les communistes,
    Je n’ai rien dit,
    Je n’étais pas communiste.
    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
    Je n’ai rien dit,
    Je n’étais pas syndicaliste.
    Quand ils sont venus chercher les juifs,
    Je n’ai pas protesté,
    Je n’étais pas juif.
    Quand ils sont venus chercher les catholiques,
    Je n’ai pas protesté,
    Je n’étais pas catholique.
    Puis ils sont venus me chercher,
    Et il ne restait personne pour protester.

  • voici quelques jours un cinéaste français a été honoré

    http://www.arte.tv/fr/claude-lanzmann-ours-d-or-d-honneur-a-la-berlinale/7307326.html

    613 minutes pour vous aider à comprendre ou la connerie et le rejet peuvent conduire

  • Il est tellement plus simple de hiérarchiser les êtres humains !

  • Donc on fait un sondage pour savoir si on est d’accord pour loger des gens ? Et on essaye de faire croire que les gens du voyage sont de dangereux étrangers ?? Tout ce mélange est à vomir.. On libère la voix de ces racistes, celui qui leur permet d’assumer celà est-il conscient de ce qu’il fait ? Ou partage-t’il ces idées ? Je parle du maire de Nogent évidemment..

  • Pourquoi certains font un amalgame entre les gens du voyage, les races, la nationalité, la religion ??? C’est à n’y rien comprendre. Si ce sont les seuls arguments qu’ils ont pour accepter ce campement à coté de chez nous, alors c’est bien peu! Mais c’est aussi le reflet de ce qui se passe en ce moment. On est pour telle ou telle mesure parce que cela fait bien. Quant à expliquer pourquoi, c’est le vide siédral.
    Oui, ils ne sont pas sédentaires et c’est leur choix. Ok, respectons le. Mais pour autant devons nous employer des fonds publics pour faciliter la vie de ceux qui se veulent en marge de la société ? Ces personnes ont choisi d’être « errants ». Fort bien, mais alors qu’ils s’assument. Pourquoi faire un choix de vie et demander à la société d’en surpporter les contraintes ?
    Enfin, si l’on considère que le mariage pour tous est une évolution de la société, alors oui, acceptons les camps, libéralisons et dépénalisons les drogues, applaudissons les salles de shoot. C’est ainsi qu’à commencé la chutte de l’Empire Romain.
    Quel désastre !!!

  • La création des aires d’accueil des gens du voyage obéit à un principe simple. Les personnes ayant choisi un mode de vie itinérant voyagent. Si les aires d’accueil n’existent pas alors elles stationnent ou elles peuvent, comme elles peuvent. Les aires d’accueil constituent donc un moyen pour éviter les stations sauvages et sont supposées organiser les choses. Les élus craignant leur opinion publique poussent la poussière sous le tapis. La critique a l’endroit du maire de Paris est donc criticable car elle fait fi de la concertation avec les communes voisines. Pour autant, il serait bon que celles-ci avancent des propositions et que l’on évite de stigmatiser les gens du voyage.

  • Il faut savoir que ces aires ne sont pas gratuites pour les usagers et qu’une caution est demandée lors de l’entrée sur les lieux. Pour finir les gens du voyage paient des impôts, la tva etc…

  • Que voilà bien des aigreurs sur un sujet somme toute mineur ! Les gens du voyage (qui ne sont pas des Roms, Annie le souligne à juste titre) sont français. Ils ont le droit de vivre comme ils veulent, paient des impôts et votent. La loi Besson oblige les communes à prévoir des terrains pour les accueillir, avec stationnement payant. Les villes doivent se conformer à la loi, afin que le stationnement se fasse dans des conditions dignes et que cela évite le stationnement anarchique.

    J’ai l’impression que dans les banlieues bourgeoises et chic on ne veut pas se mélanger au reste des Français. Nogent ne sera pas un banthoustan pour les riches.

  • Nous apprenons, non sans surprise, par un conseiller municipal d’opposition, que le Maire de Nogent cumule à lui tout seul 12 MANDATS.
    Au fait, quel montant de rémunération cela représente-t-il ?
    « 12 en 1 », à quand un 13ème mandat porte-bonheur ?
    A croire que notre édile manque d’occupation pour se livrer à une telle course à l’échalote et pour vouloir faire parler de lui. Une dernière lubie, en forme de démagogie : faire une pétition pour empêcher les gens du voyage de s’installer sur une aire aménagée du Bois de Vincennes contre la décision du Maire de Paris dont c’est la prérogative essentielle de décider sur son territoire. En somme c’est LA CHASSE AUX GENS DU VOYAGE, ces pelés, ces galeux. En ce cas, le Maire de Nogent pourrait proposer ses services aux Maires riverains pour s’instituer le gardien vigilant du Bois de Vincennes, sans mandat électif cette fois.
    Un souhait et une recommandation au Maire de Nogent : agitez-vous un peu moins et songez davantage à mieux gérer les affaires de la ville tant il est vrai que la maîtrise des impôts n’est pas votre fort et en attendant la grande lessive de 2014 si vous êtes …candidat ?

  • # 65 annie dit :Il faut savoir que ces aires ne sont pas gratuites pour les usagers et qu’une caution est demandée lors de l’entrée sur les lieux. Pour finir les gens du voyage paient des impôts, la tva etc…
    Oui Annie et de plus nous votons, qu’elle honte de lire certains que je qualifierais d’ignorants… Arrêtez de vous mélanger les pédales et surtout d’êtres aussi méchants.
    Mes grands parents, mes parents, ma famille et moi-même avons un casier VIDE. Mes parents ne doivent rien à personne, ils ont fait un dur métier, dans le froid, la pluie pour que beaucoup d’entres vous puissent rêver car vous avez tous été à une fête foraine, tous été au cirque et notre plus grande récompense est de vous offrir du rêve, de voir le sourire des enfants et vos yeux plein de paillettes…Je suis fière de l’éducation qui m’a été donné car au moins chez nous les gadjos nous ne les critiquons pas et ne les rejetons pas.
    Sur ce, je ne préfère même plus lire certain, bon week end et si un jour par malheur vous n’avez plus de domicile allez donc taper à la porte d’un beau pavillon de l’un de vos voisins, j’espère que l’on vous ouvrira …

  • #63Poig Vous trouvez que notre modèle de société est superbe ? La course au profit, l’augmentation de la pauvreté, l’augmentation des problèmes psy (même chez les plus aisés) qui entraînent des drames, l’augmentation des consommations de psychotropes, d’alcool ( drogue légale ), augmentation du sentiment de solitude, augmentation des extrémismes religieux ( toutes religions confondues)… Je suis pour que les curseurs bougent et que nos enfants puissent grandir dans un monde plus tolérant et moins individualiste. Quant aux salle de shoot, je suis pour, pour des raisons sanitaires et le mariage pour tous c’est pour moi un non évènement manipulé par les croyants et/ou les homophobes. Mais vous devez être dans un monde où il n’y a pas de drogués, pas d’homos où on ne va pas à la fête foraine. ça doit être triste de vivre dans un bocal.

  • @ Annie, je pense que tu perds ton temps avec ce « Poig ». Quand on est capable d’écrire ça : »libéralisons et dépénalisons les drogues, applaudissons les salles de shoot. C’est ainsi qu’à commencé la chutte (sic) de l’Empire Romain », on a affaire à un esprit tordu. Néanmoins, ta réponse a permis de mettre en parallèle deux visions diamétralement opposées de notre société. La sienne me fait peur. La tienne me donne espoir.

  • Mais Madame, la Démocratie c’est convaincre. Or vous ne m’avez pas convaincu. Vous usez d’arguments idéologiques, qui me font penser à ceux des Maires de Seine-St-Denis, quand on voit ce que ce Département est devenu, ça fait peur.
    Battons-nous avec l’UMP et les Maires de Droite pour que le Val-de-Marne ne connaisse pas les mêmes dérives que la Seine-St-Denis, sinon ce sera la fin d’une certaine qualité de vie, qui avait été préservée dans l’Est parisien jusqu’à présent.

  • Soyons heureux que cette démocratie existe. Nous pouvons échanger, essayer de nous convaincre et échouer ! Et tant que nous aurons cette liberté d’être en désaccord je me dirai que nous avons de la chance. Vous, comme moi ne détenons pas la vérité. Nous avons simplement des visions différentes de la cité et du « vivre ensemble ».

  • #éric Tu le sais, nous ne perdons pas notre temps à nous indigner !

  • Oui, « indignons nous » !…

  • Bonjour, je tiens à préciser que je ne suis pas raciste !!! Mais regardons autour de nous ouvrons les yeux! Je lis que les gens du voyage ne sont pas des étrangers, pourtant il y en a d’une part, on me dis il ne faut pas faire l’amalgame avec les Rooms ! Croyez-vous que les rooms qui viennent nous piller dans nos immeubles vont se gêner ? Mais nous ne vivons pas dans un monde de bisounourse !!!!! Je suis tolèrant, je suis philanthrope mais faut -il se laisser envahir sans ne pas réagir ? Nous avons fait la révolution en 1789 pour plus de liberté et de justice. Tout ce que je constate est que certains se voient pousser par un vent de liberté tout le monde est beau tout le monde est gentil !!!!! La France doit être respecté et surtout par ses lois, la France doit se mériter. J’ai eu l’occasion d’aller pour des raisons professionnelles à FLEURY MEROGIS constat: la population de la prison ne ressemble pas à la population Française !!!!! Personne ne s’étonne ??? Bizarre , quel aveuglement. Non je ne suis pas pour une aire de stationnement pour les gens du voyage. Pourquoi cela devient des dépotoirs, pourquoi ? La fréquentations n’est pas bonne même si il y a des honnête gens parmi les gens du voyage mais ils seront envahis par les Rooms et ils viendront nous piller. Ouvrez les yeux enfin !! il n’y a jamais eu autant de cambriolages dans les immeubles ! Il suffit d’en parler autour de vous. La France et les Français doivent être respecté ensuite les Français seront certainement plus tolérant. Bonne journée.

  • « Battons-nous avec l’UMP et les maires de droite pour que le Val-de-Marne ne connaisse pas les mêmes dérives que la Seine-St-Denis. »

    Markus25 dit clairement les choses : battons-nous pour que les nègres et les bougnoules du 9-3 ne viennent pas nous embêter dans nos si jolis pavillons de banlieue. Le Val-de-Marne, du moins la partie bourgeoise dudit département, car du côté d’Ivry, Vitry on peut stocker les prolos, doit rester un fort Chabrol où de grandes couches du peuple français n’ont pas leur place. Belle conception de la démocratie !

    Quant à Durand, qui nous dit : « Je tiens à préciser que je ne suis pas raciste » (quand ça commence comme ça c’est inquiétant), il écrit carrément : « les Roms qui viennent nous piller dans nos immeubles », « A FLEURY MEROGIS constat: la population de la prison ne ressemble pas à la population Française. » Et rebelote sur les Roms qui « viendront nous piller ». Il n’est pas raciste, en effet ! (Humour au second degré)

  • @75 DURAND
    Vous n’êtes pas raciste, mais vous accusez, volontairement, les gens du voyage en faisant l’amalgame avec le Roms, de commettre tous les délits de la terre.
    Sachez qu’à Nogent, il y a quelque temps de cela, des actes de vandalisme, sur un parking, ont été commis par qui, à votre avis ? : par des adolescents de notables nogentais. Etonnant, n’est-ce pas ? Mais là, il ne fallait surtout pas en parler !
    Alors, arrêtez de persécuter cette population. Elle n’est pas pestiférée.

  • Je ne suis pas certaine qu’une aire de voyage au pied de l’école de police, où sont entre autre formés les maitres chiens génèrera beaucoup de problèmes ! Et concernant les cambriolages, perso j’en ai subi 1, les voleurs ont été retrouvés, c’étaient de jeunes nogentais aux têtes blondes.

  • Bonjour, c’est quand même formidable, si on prononce le nom d’étranger, on est qualifié de raciste dans ce pays ! Pour revenir sur mes propos précédant, quand vous me parlez de tête blonde, il y a un immeuble près de l’école Européenne et j’ai les copropriétaires qui se font régulièrement visiter leur parking avec vol et intrusion dans les véhicules depuis le mois de décembre! je puis vous assurer que ce n’est pas des têtes blondes ni des suédois qui forcent la porte du parking !!!! Pourquoi ne parle t-on jamais des victimes dans cette affaire! L’aire de repos nous apportera inévitablement l’installation des Roms. Le problème dans ce pays, il faut avoir le nez dedans pour comprendre les choses, c’est parfaitement lamentable !!!! Regardez autour de vous il y a de moins en moins de tête blonde et l’on ne parle plus Français ! Evidemment que mes propos dépassent ma pensée mais il y a une part de vérité. Encore une fois regardez la population des prisons. Là on ne pourra pas me reprocher de raconter des balivernes !!! Bien le bonjour d’un humaniste lucide.

  • M. Durand, ce qui est raciste, c’est d’écrire : LES Roms qui viennent piller nos immeubles. DES Roms, peut-être. Mais pas tous les Roms. Et cette fixation sur les gens du voyage est inquiétante. D’autres que moi ont fait remarquer que les gens du voyage et les Roms, ce n’est pas la même chose. On parle d’un terrain pour les gens du voyage, M. Durand, et vous traduisez Roms. Cela traduit une certaine confusion mentale.

  • Une excellente émission sur BFM BUSINESS sur ce sujet. La création de cette aire coutera au contribuable parisien la bagatelle de 10 millions d’euros. Et, il ne fallait pas en douter, les communes limitrophes sont mises a contribution pour la suite.
    Et bien je maintiens que c’est un scandale!
    Quant à la situation géographique, devant l’Ecole Nationale de Police de Paris (ENPP), malheureusement, aucun intéret sur la sécurité. Le bâtiment est une école et personne n’aura le droit d’intervenir. Pire, s’il se passe quelque chose ed grave, ce sont les effectifs basés près de la Bastille qui devront intervenir. Idem pour les maitres chien dont c’est le QG !
    Le projet de construction d’un tel camp adns le bois de Boulogne a été récusé par le tribunal et les motifs semblent être les mêmes pour le bois de vincennes. Wait and see !!
    Quant aux amalgames, effectivement, ce n’est jamais bon. Les forains sont des gens parfaitement respectables. Mais sur cette aire, il n’y aura pas que des braves gens. Loin s’en faut. J’ai fait le pélerinage aux Saintes Marie. 90 % sont de braves gens. Mais il est éviednt que ce sont les ROMS qui vont venir squatter. Et là, ce n’est plus la même histoire.
    Enfin, ce qui me rassure et devrait rassurer les opposants au projet, c’est que le lobbie hyppique devrait réagir ! Il y a des sous en jeu, si je puis dire…..

  • Mais regardez Paris : où est la diversité dans cette ville ?

    15ème, 16ème, 17ème, 1er, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème, 7ème, 8ème, 9ème, 12ème : que des quartiers hyper-bourgeois et hyper chers, des prix allant jusqu’à 10 000 e du m2 et au delà !

    C’est pour les étrangers ? Mais quels étrangers : des américains, des qataris ou des séoudiens.

    Reste le 13ème : quartier asiatique, le 18ème, le 19ème et une partie du 20 ème, qui restent populaires.

    Elles sont où les classes populaires ? Pas à Paris et c’est le résultat de la gestion de Mr Delanoe !

  • Marcus, ce que vous dénoncez ne date pas de Delanoé mais d’il y a près d’un siècle ! Les bidons ville étaient en limite de Paris car les pauvres ont été évincés de Paris dès la révolution industrielle. Pourquoi d’ailleurs l’Ouest Parisien est-il plus luxueux que l’Est ? car l’Est est plus polué. Etc…
    Donc l’amalgame partisan est trop facile mais surtout ne grandit pas celui qui le pratique.

  • Bonjour et bravo M.83poig, enfin une personne sensée dans ce pays. Je ne rajoute rien tout est dit. Tout ceci se retrouve dans nos impôts riche ou pas riche ! c’est dans nos impôts et quand on voit le retour sur investissement = 0.
    Bien le bonjour d’un humaniste lucide.

  • Merci également pour l’excellente analyse de M.81 poig! Bravo.

  • Visiblement, les réacs voulant préserver leurs privilèges tiennent le haut du pavé à Nogent et communes chics environnantes. Le prix du mètre carré, là aussi, peut-être ? Votez à droite, pour la préservation de vos privilèges. Moi, je laisse tomber.

  • Parmi les derniers commentaires apparaissent des propos RACISTES purs et durs qui n’honorent pas leurs auteurs et donnent envie de vomir.
    A quand l’affrontement armé ?..

  • Un grand MERCI à JMG pour ses commentaires justes qui font preuve d’HUMANITE.

  • Laissons les monter des murs ça ne peut que se retourner contre eux.

  • @89 annie
    A propos des « murs », à quand la construction d’une grande….muraille de banlieue comme les fortifications d’autrefois contre l’invasion des affreux barbares ? c’est de l’humour, vous l’avez bien compris !
    Et pourquoi ne pas exiger la suppression de la Foire du Trône, dont c’est le cinquantenaire, pour éviter toute contamination de nos enfants, c’est toujours de l’humour !
    Malgré tout, je ne manquerai pas d’aller à la Foire du Trône, comme d’habitude, pour avoir des étoiles plein les yeux comme le dit si bien notre ami « aie ».

  • La ville de Nogent et ses élus représentent bien tout ce que je déteste dans la nature humaine, ils ne veulent pas être gênés par les roms, et font mine de de se lamenter sur eux en disant que le bois de Vincennes n’est pas un terrain pour eux, je préfère encore le discours du FN que ces hyppocrites notoires, affreux!

  • Brouet ! vous raconter vraiment n’importe quoi. Que savez-vous de la nature humaine? Les élus sont des personnes qui s’investissent pour leur ville, ils on tété élus démocratiquement, donc la majorité s’est exprimée. La France doit être respecté et doit se mériter, il n’est pas question de riche ou de pauvre dans cette discussion! mais de réflexions et les Français sont en droit de s’interroger sur la question, les conséquences que cela engendrent. Lorsqu’on s’invite dans un pays la toute première règle, serait de respecter ses lois, ses coutumes et penser aux devoirs avant ses droits !!!!
    Nous sommes en crise, ,nous avons des compatriotes en grande précarité et nous payons des impôts pour entre autre construire des Aires de repos pour qui exactement, pour qui ?
    Nous devons soit payer nos loyers soit emprunter pour acheter nos logis et en plus nous devons participer par nos Impôts pour des Aires de repos donc faisons payer un loyer des frais d’eau et d’électricité et à propos si ils sont en règle ils doivent payer des impôts ? Que déclarent t-ils ? et bien rien car ils ne déclare pratiquement rien ou absolument rien. Donc RIEN pour les aires de repos des gens du voyage et des Roms. Qu’ils s’offrent des Aires de repos avec l’argent non déclaré !!!!Bonne réflexion d’un humaniste lucide.

  • @ Durand.
    « Lorsqu’on s’invite dans un pays la toute première règle, serait de respecter ses lois, ses coutumes et penser aux devoirs avant ses droits !!!! »
    C’est dingue ça, vous ne comprenez toujours pas qu’une bonne partie des gens du voyage sont français !
    Et puis on dirait que vous n’avez que le mot « impôt » à la bouche. Une vraie fixette !… Vous devriez être heureux de payer des impôts ! Et d’en payer beaucoup. Car plus vous en payez, plus vous en avez gagnez ! Finalement les élections servent à choisir où l’Etat va dépenser l’argent de l’impôt. Le problème, pensent certains, c’est que, quels que soient nos représentants, il n’y a guère de différences. Encore que, justement, il reste quelques élus qui pensent que la construction d’aires pour les gens du voyage, est une dépense judicieuse. Et nous sommes quelques uns à le penser également.
    Et nous sommes nombreux, j’en suis certain, à penser que vous êtes tout sauf un « humaniste » !…

  • @93 eric
    Durand, avec ses faux arguments, dit n’importe quoi.
    Effectivement, les gens du voyage sont FRANCAIS, travaillent, la plupart sur les marchés, les fêtes foraines, donc payent des impôts, également leur eau et électricité.
    De plus, le Maire de Paris, sur son domaine, a prévu de les installer sur une parcelle du Bois de Vincennes, alors, souhaitons la bienvenue à nos concitoyens.
    Le Maire de Nogent et ses godillots représentent tout ce que je déteste dans la nature humaine.

  • Payer ses impôts, c’est avoir son mot à dire sur les décisions qui sont prises. En aucun cas le fait d’élire un Maire ou un élu lui donne le droit de faire ce qu’il veut au nom de la communauté, sans demander l’avis des intéressés.
    Les parisiens n’ont pas signé un chèque en blanc à Bertrand Delanoë., les Vincennois ou les Nogentais encore moins …

  • DURAND, prenez vos gouttes et allez vous coucher, ce sera mieux que d’entendre vos inepties, je ne suis pas sûr que vous ayez une bonne compréhension, enfin d’écouter votre discours me conforte dans mon intelligence et mes opinions, Povre Val de marne!!

  • Au contraire je comprends beaucoup de choses de la vie, mais pour cela il faut avoir vécu des drames malheureusement !!!! Les Français qui pensaient en votant à gauche, que tout aller s’arranger ! Hélas non. On favorise les assistés et on pénalise les gens qui se lève tôt. Laissez vous envahir progressivement, moi en tout cas j’ai prévu. Au résultat dans quelques années, nous sommes irresponsables vis à vis de nos enfants, irresponsable. L’humaniste plus que jamais LUCIDE!

  • Marcus25 nous dit : « Payer ses impôts, c’est avoir son mot à dire sur les décisions qui sont prises. » Certes, mais le bois de Vincennes fait partie du territoire de la ville de Paris. Ce sont donc les impôts des Parisiens qui sont concernés, pas ceux des Nogentais. Ce n’est pas parce que les habitants d’une commune riveraine vont s’y balader le dimanche qu’ils doivent empiéter sur les prérogatives de la ville de Paris et des Parisiens.

    On peut trouver normal qu’il y ait concertation entre Paris et les villes riveraines. Mais concertation ne veut pas dire codécision. La ville de Paris est tenue, de par la loi, d’aménager des terrains pour les gens du voyage. Elle le fait là où elle peut, et je ne vois pas où est le problème. c’est dans vos têtes qu’il faut faire le ménage, sinon vous terminerez comme Durand, avec ses peurs et son rejet des autres.

  • jeune famille de nogent dit :

    Nous sommes farouchement opposés au projet de bétonnisation du bois de Vincennes et bien attristés de cette décision. Encore une fois c’est la nature qui subit les choix politiques et qui disparait pour nos enfants. Au moment ou l’on a jamais autant parlé du préjudice écologique pur et le droit de la nature en tant que telle, le bois de Vincennes est massacré. A l’heure ou le gouvernement et la mairie de Paris se veulent « écolo », voilà un projet qui va défigurer encore un peu plus le peu d’espaces vert que nous avons à Paris et sa proche banlieue. Nous avons décidé de nous installer avec mon mari à Nogent car nous voulions pouvoir nous ballader avec nos enfants au bois de vincennes et leur montrer ce qu’est un arbre, des oiseaux sachant que nous aimerions bien partir en province mais ne trouvons pas de travail…et nous voilà encore rattrapé par une bien mauvaise nouvelle. Nous n’avons rien contre les gens du voyage mais, malgré tout, ce projet va défigurer le bois de Vincennes. La vie des familles avec enfants ne cessent de se dégrader à Paris/proche banlieue. Nous essayons de trouver un compromis, impossibilité de se loger à Paris, pas d’espace vert pour nos enfants, on décide de s’installer à nogent malgré beaucoup de transport et donc au détriment de notre vie privée la semaine (1h pour moi, 1h15 pour mon mari, soit 2h et 2h30 par jour) pour profiter du bois le week-end, et bien cela va nous être supprimé aussi. Nous avons vraiment l’impression qu’il n’ y a plus de place pour les jeunes actifs en famille avec enfants. Nous avons le profond sentiment de faire partie des classes défavorisées par la ville de PAris. C’est beau de se dire humaniste et écolo, mais le constat c’est que la mairie de PAris mène une politique hypocrite, pleine de démagogie et à l’opposé des idées qu’elle prétend défendre.

  • On favorise les assistés et on pénalise les gens qui se lèvent tôt; monsieur Durand, je suis entièrement d’accord avec vous, des fainéants, même dans mes amis , j’en ai connus et il y a beaucoup de français, que ce soit sous la Gauche ou sous la Droite. Il y a des gens qui savent qu’en bossant, ils vont gagner à peine 100 euros par rapport aux aides qu’ils avaient avant, tout le monde le sait, et les gens qui ne veulent pas bosser à plus de 100 km de chez eux et les 500000 emplois de bouche ou d’artisanat qui ne trouvent rien, les gens vivent dans un conte de Disney mais la réalité est toute autre

  • Merci cher monsieur Brouet et jeune famille de Nogent. Je peux paraître un peu excessif dans mes propos mais il est important de ce poser les bonnes questions. Comment dans notre pays où nous avons 12% de la population au chômage, nous ne trouvons pas de boulanger de serveurs de plombiers d’électriciens etc Ma boulangère près de moi change régulièrement de personnels payés au SMIC, il faut se lever trop tôt, travailler le dimanche etc paradoxe une personne de 54 ans est actuellement bien heureuse d’avoir trouver cet emploi. Que font nos jeunes non diplômés? Ils dorment pardi et les parents? Ils se lamentent de voir leurs enfants au chômage !!! A méditer…

  • Je vous rassure, moi aussi, je peux paraitre excessif, depuis 1980 je travaille, je n’ai quasiment pas arrêté, ai vécu des périodes de chômage, et ce problème de « roms » je le comprends, il faudrait que le gouvernement de Roumanie se mette à le table des négociations, car leur plan c’est de dégager les roms car ils en ont marre, il est vrai que de voir des familles vivre de mendicité ou de vol; ils en ont marre, c’est comme les musulmans en France qui défendent « Al Qaida » et dont les femmes sont voilées et frappées ds les banlieues, il ne faut pas se leurrer!

  • Je pense que la Roumanie ne fait aucun effort pour garder leurs Roms !!! Ils s’entassent dans les grandes capitales européennes. Ils squattent nos banlieues, les bords du périphérique etc toutes les autorités connaissent le problème mais cela est politiquement incorrect de les expulser et d’en parler !!! d’ailleurs pour les mettre où? Pour reprendre une phrase devenue célèbre mais incontournable; On ne peut pas accueillir toute la misère du monde !!! N’oublions pas que nous avons aussi des concitoyens dans la misère. Le problème doit être pris à bras le corps vraiment sans aucune hypocrisie. Le problème est identique dans un autre domaine pour les vendeurs de sommeil à Paris etc . Que chaque pays prennent leur responsabilité. Des personnes dans la rue complétement démunies qui n’ont absolument rien à perdre finissent dans la délinquance, dans notre pays il n’y a qu’a se baisser et se servir chez nos compatriotes. Pourquoi les statistiques des cambriolages explosent littéralement, pourquoi ! La réponse est sans appel. Ils pourront maintenant repousser les gens du voyage pour s’installer sur les Aires de repos, installées avec l’argent du contribuable… Peut-on dans se pays se parler franchement et assumer la réalité de ce qui nous entoure au lieu de faire de belles phrases de politiques et d’endormir les gens dans un monde (soi-disant) meilleur et utopique. Nous allons rencontrer de grandes difficultés à gérer se flux humain. Mais personne ne veut s’en occuper concrètement, j’oubliais, il faut aussi avoir du COURAGE d’en parler et d’AGIR. L’humaniste lucide.

  • Que d’amalgames honteux !
    1 Il n’y a pas de bétonisation mais au contraire une re-verdisation d’un espace bien plus important que celui de l’aire d’accueil
    2 Roms et gens du voyages ! Quelle facilité, quelle xénophobie.
    3 les gens du voyage, français à 90% paient des impôts

    Pour le reste, nos enfants vont payer chèrement ce système où seulement le profit et l’égoïsme était le moteur. Et, Nogentais, Parisiens, Roumains etc. Nous sommes tous sur le même planète et en vous lisant, j’ai bien l’impression que vous fermerez les yeux quand à nouveau on ouvrira des camps pour y mettre celles et ceux que vous considérez comme des sous-hommes ! Je pense même que certains seront ravis d’y tenir le mirador.

  • C’est curieux cette manie à Nogent de penser qu’on peux être au dessus de la loi. Quand on voit toute la mauvaise foi dans les arguments, ou plutôt les mauvaises excuses, pour ne pas respecter la loi SRU, comment s’étonner de voir l’accueil réservé aux gens du voyage. Il est triste de voir Nogent se conforter dans son rôle de ghetto.

    Les gens du voyage ont toute légitimité à aller où ils veulent, et quand ils le veulent. Et la loi impose aux communes de mettre un terrain à disposition. C’est la loi.

  • Il serait temps de faire prévaloir l’intérêt général dans cette triste affaire. Tant que chacun cherchera à transférer les problèmes chez le voisin, on n’en prendra pas le chemin. Tous les prétextes sont bons pour ne pas appliquer la loi, qui réclamerait 5400 places d’accueil pour les nomades en Ile-de-France, alors qu’il n’en existe que le tiers environ. Dans le Val-de-Marne, le schéma d’accueil départemental des gens du voyage de 2003 a été annulé et n’a toujours pas été remplacé. L’aire d’accueil du plateau de Gravelle sera dans les faits plus val-de-marnaise que parisienne, et alors? La Ville de Paris n’est rien d’autre que l’hyper-centre d’une grande agglomération dont nous faisons tous partie ! Plutôt que de chercher à tout bloquer, et d’encourager chez leurs administrés les réactions de rejet, les maires des communes riveraines devraient négocier le versement d’une subvention compensatoire par la Ville de Paris, et accueillir dignement ces populations.

    Les gens du voyage n’ont pas vocation à servir de boucs émissaires de nos frustrations croissantes en ces temps de crise. Ce sont nos frères, et nos sœurs, qui ont droit au respect de leur mode de vie non sédentaire. J’entends déjà les vociférations (« humaniste bêlant »…) des esprits qui se croient forts. Ces égoïstes qui invoquent de mauvais prétextes ont le cœur dur et le cerveau ramolli, alors qu’il faudrait le contraire !

  • Pauvres gens du voyage !…ils se font tirer dessus à boulets rouges par des gens qui rejettent tout ce qui ne leur ressemble pas, invoquant, pour cela, toutes sortes d’arguments. Dehors les parias, les miséreux, les gueux et dressons des murs de protection contre l’envahissement de ces hordes d’indésirables. Le grand Victor Hugo, avec son oeuvre « LES MISERABLES » doit se retourner dans sa tombe !
    Heureusement, avec sagesse, le Maire de Paris, a prévu l’aménagement d’une aire d’accueil à disposition des gens du voyage dans le strict respect de la dignité humaine.

  • Je rappelle que ce fil de « discussion » (hum hum !) concerne la création d’une aire pour les gens du voyage. Il a été dit et répété que les Roms et les gens du voyage ne sont pas les mêmes personnes. Un certain Durand est sourd à cette évidence, et dégueule sur les Roms tant qu’il peut. Je propose que nous le laissions à son ignorance. Ce n’est pas la peine d’alimenter ce troll raciste.

  • Je vous rappelle que je reste poli et courtois !!! I

  • L’actualité me donne malheureusement raison. Bref vous avez bien quelques mètres carrés à leur offrir !!!!!!! Vous montrez ainsi l’exemple.

  • Durand, effectivement les GDV ne sont pas des ROMS. Ils ont raison. Mais, pour autant, devons nous accepter un tel « aménagemebnt » qui est de nature à mettre le feu aux poudres? Pour mémoire, il serait construit devant le CRA de Vincennes et donc dans une zone plus que sensible !
    A Monsieur Laval, quels que soient les impots que nous pourrions payer, la dignité ne s’achète pas. Vous pourrez aménager toutes les zones possibles et imaginables, toutes les infrastructures possibles, la dignité ne sera acquise que si les gens qui vous entourent vous l’accordent. La dignité commence par la non exclusion. Et dans note cas, ce ne sera pas possible.
    Nous sommes nombreux à ne pas vouloir de ce camps.
    Les sondages parleront et espérons que les élus sauront entendre les voix majoritaires.
    Quant à se prévaloir d’un quelconque humanisme, je cherche encore où est le modèle et surtout ce qu’apporte les propos de leurs auteurs aux intéressés.

  • « Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont forcément raison ». Coluche.

  • Bonjour, j’ai bien pris note des informations ci-dessus, effectivement la dignité ne s’achète pas. En fait le problème est national ! Notre petit aire pour les gens du voyage s’est aussi l’arbre qui cache la forêt ! Ils sont de plus en plus nombreux ce n’est pas moi qui le dit c’est factuel. Je veux bien croire que les gens du voyages sont des personnes plus respectueuses que d’autres (les Roms) néanmoins cela crée des nuisances d’une période à d’autres l’Aire peut être plus ou moins entretenue. Pourquoi nous imposer un mode de vie que nous n’avons pas. Bre,f je persiste à dire, étant donné qu’on ne régule pas politiquement le flux des Roms plus nombreux chaque jours car ils apprécient les soins en particulier que nous leur offrons! Ils s’installeront inévitablement sur cette Aire du bois de Vincennes. Encore une fois il faut un courage politique de nos élus et du gouvernement, du COURAGE. Bonne journée.

  • Durand, parfaitement de votre avis. Inévitablement, l’aire sera squattée et PERSONNE, pas même leurs voisins d’en face, ne pourra les y déloger!!!!
    EN REFUSANT, on évite une pagaille monstre et une insécurité croissante.

  • Les détracteurs du projet du Maire de Paris d’installer les gens du voyage sur une aire aménagée font la preuve d’UN RACISME OUVERT ET DEGRADANT et se comportent comme s’ils étaient propriétaires du Bois de Vincennes. Ils oublient que la loi est faite pour s’appliquer.

  • @ Poig, Durand : la façon dont vous parlez de ce problème le fait classer dans la catégorie des risques putatifs, en disant que quand il s’agit de certains types de personnes, ces risques sont inhérents à leur condition.
    A la lettre de la loi, il n’y a pas distinctement de discrimination dans ces propos, mais tout de même, c’est faire bien peu de cas de la personne humaine.

    Comme l’argument principal est que « ceux qui nous envoient des gens à problème devraient les gérer », je vais vous rappeler que nous avons, dans nos communes limitrophes, bien des gens qui ont des problèmes, que notre société n’a jusqu’alors pas su résoudre, notamment les SDF.

    Nombre de travailleurs salariés se retrouvent hui à être obligé de dormir dans leur voiture, faute de pouvoir trouver de solution immédiate et acceptable ; nous en avons dans le coin.

    Alors, ceux-là, comment allez-vous les considérer, s’ils viennent se garer là ?
    Notre société n’a pas su apporter de réponse à leur détresse, allez-vous aussi les considérer d’office comme délinquants potentiels ?

  • Vous vous trompez lourdement car une société dite organisée et hiérarchisée doit et devra gérer ces problèmes avec lucidité sans faire subir à ses compatriotes des contraintes qu’ils ne pourront bientôt plus gérer. Depuis Schengen, l’Europe veut se donner bonne conscience en se voilant la face, liberté, liberté de circuler, oui! plutôt désorganisation du flux migratoire. J’ai l’impression de me répéter, pourquoi nos prisons sont saturées d’étrangers à 90% !!! Expliquez moi pourquoi! Nous nous efforçons dans ce pays d’apporter plus de social et d’aide mais à qui cela profite! OUI je sais, cela dérange les oreilles chastes de s’exprimer ainsi. Quel honte! me dira-t-on, alors je répondrai, quel manque de lucidité !!! Nous n’avons plus les moyens tout court d’absorber ce flux migratoire. Si c’est pour la bonne conscience de certain nantis pour la plupart, c’est hypocrite !!! Chaque pays doit assumer comme nous le faisons. La priorité Nationale doit être mis en exergue, c’est quand même la moindre des choses pour nos compatriotes. Bien évidemment que je me soucie des SDF? bien évidemment que je trouve cela insupportable toute cette détresse humaine qui nous tend la main. Comment pourrais-je les regarder droit dans les yeux et leur dire, nous devons aider toutes personnes s’installant en France, alors attendez votre tour ????? Dans votre immeuble peut-être, au coin de votre rue, des personnes souffres en silence qui ne sont pas aidé par je ne sais quelles associations myto !!!! Voilà la vérité en face.

  • bcp de bruit pour rien pour un sujet en dehors du territoire nogentais alors que pendant ce temps les sujets importants avancent : PLU ? Casino ?

  • Je souhaite vivement qu’on ne réponde pas à « Durand », qui écrit connerie sur connerie. La dernière en date ci-dessus : « Nos prisons sont saturées d’étrangers à 90%. » C’est faux. Laissons-le à ses démons racistes.

  • @JMG : il était important que la gourme soit jetée. Parce que d’aucuns, de bonne foi, auraient pu s’y tromper.
    Là, c’est fait.

  • Durand, pour votre information et votre culture, les étrangers en prison représentent environ 26 % de la population carcérale, soit 1/4 !
    Curieux, je partage votre avis a cette nuance près que plutôt que de s’occuper des GDV et à dépenser 10 millions d’euros dans un premier temps, l’on pourrait employer cet argent à nos pauvres au bout de notre rue. Je souhaite pour vous que vous ne puissiez effectuer une graduation dans le malheur, car cela signifierait que vous ne l’ayez jamais côtoyer de très près. Mais croyez moi, les sommes que nous allons dépenser pour un tel projet totalement abérant profiterait à ceux qui meurent dans la rue ! Ce projet, purement démagogique et politique n’a aucune utilité et demeure dangereux pour le voisinage.
    Et bizarrement on n’entend pas ces abrutis d’écolo nous dire que l’on va endommager le Bois de Vincennes.
    Bref, pas de camp de GDV !!!

  • Tout ce beau petit monde RACISTE, aux propos DEBILES, tourne en rond en se regardant le nombril.

  • Voilà ce qui est corrigé!!! Au moins cela vous aura fait réagir.

    Je suis désolé pour cette erreur. Voici les chiffres officiles.

    Français

    70,0 %

    Étranger

    30,0 %

    Ensemble étrangers

    100,0 %

    Algérie, Maroc, Tunisie

    46,0 %

    Autres Afrique

    20,4 %

    Europe

    21,1 %

    Asie

    8,7 %

    Amérique

    3,2 %

    Autres étrangers

    0,6 %

  • Les abrutis d’écolos rappellent qu’on ne va pas endommager le Bois de Vincennes, puisqu’on va reconvertir l’un des parkings de l’hippodrome en aire d’accueil, avec augmentation du nombre des arbres. Donc l’évolution est positive d’un strict point de vue environnemental. Choisissez mieux vos arguments si vous voulez convaincre en dehors de votre cercle nauséabond.

  • Effectivement si vous regardiez le projet de plus près vous vous rendriez compte que les abrutis veulent revégétaliser un espace bétonné. l’espace dédié à l’aire d’accueil est une partie du projet global qui permettra la création d’une continuité entre le lac et l’école Dubreuil.

  • VENEZ NOMBREUX DEMAIN, 9h30, MANIFESTER NOTRE REFUS SUR CETTE CREATION.
    RENDEZ VOUS DEMAIN 9H30 SUR LE PARKING EN FACE DE L’HIPPODROME DE VINCENNES.

  • Ah, les braves gens !
    Ils disent vouloir « sauver le Bois de Vincennes » !
    Ils sont donc certainement d’accord pour signer une pétition demandant la fermeture du Centre de Rétention Administratif pour étrangers, la destruction de ses locaux et la revégétalisation du terrain occupé… Non ?

  • Oyé braves gens , sortez vos fourches, vos baïonnettes, « POIG » (le camouflé !), vous incite à venir déverser votre haine, votre racisme, votre rejet des gens du voyage.
    A quand l’ouverture de camp pour y mettre celles et ceux que « POIG », planqué sous son pseudo, considère comme des sous-hommes.
    Une période noire de notre histoire est peut-être en train de renaître ?

  • Pauvre Marie France. Comme je vous plaints. L’hytérie de vos propos inspire la compassion. Vos tourments personnels et profonds donnent de vous l’image de quelqu’un de haineux. Apaisez votre âme et votre coeur.
    Pour le moment il s’agit de manifester notre rejet d’un tel projet. Que vous y voyiez, esprit tourmenté, une forme de racisme n’engage que vous. Que vous considériez les gens du voyage comme étant une race à part, à eux d’apprécier.
    Pour notre part, opposants au projet, ce n’est pas un probleme d’etnie, de race ou de couleur.
    Vous méconnaissez le sujet. Les manouches, gitans, rom, gens du voyage,forains, ambulants, sont déposés par vous dans un même et unique sac! Vous défendez un dogme et non des êtres humains, alors n’oubliez pas que « nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude »….

  • Michel, la destruction du CRA ne dépend pas du Maire de Paris mais de la Justice. Effectivement, il aurait pu être reconstruit autre part et peut être plus grand encore. Mais les fonds ne le permettaient pas. Et, devons nous rappeler que cette reconstruction a été nécessitée par un acte de vandalisme extrème !!!!
    Quant à revégétaliser, avant de penser à cela, il aurait été préférable de reconstruire le centre canin ou de l’élargir ava

  • nt tout. Et si l’on devait revégétaliser, alors cette aire n’est pas appropriée car il manquera, par rapport a la situation actuelle, quelques arbres. Certes peu mais quand même.
    Enfin, demain à 9h30, l’essentiel est d’être nombreux sur le parking afin de soutenir nos Maires dans cette action revendicative.
    SOYONS NOMBREUX AFIN QUE MEDIATIQUEMENT NOUS MARQUIONS LES ESPRITS

  • Communiqué de presse des élu/es écologistes au Conseil de Paris et au Conseil régional d’Ile-de-France

    Christophe Najdovski, élu du XIIe et adjoint (EELVA) au maire de Paris

    Laure Lechatellier, Vice-présidente du Conseil régional, en charge de l’action sociale, pour le groupe EELV

    Elus UMP contre une aire d’accueil : une manifestation indigne !

    Ce samedi 23 mars, des élu/es UMP des communes limitrophes du bois de Vincennes ont prévu de manifester contre le projet d’implantation de l’aire d’accueil des gens du voyage dans le bois de Vincennes.

    Adopté au Conseil de Paris de février, ce projet prévoit l’installation derrière l’hippodrome de Vincennes, sur le plateau de Gravelle, d’une aire pouvant abriter vingt-huit personnes.

    Les élu/es écologistes tiennent à souligner leur indignation devant cette manifestation. Ils rappellent que depuis la loi Besson , chaque commune de plus de 5000 habitants se doit d’aménager des aires d’accueil afin que les gens du voyage soient respectés dans leur droit d’une vie non sédentaire.

    « Il est temps de sortir des caricatures et des préjugés sur les Gens du voyage. Ce que les élu/es écologistes attendent, c’est que la loi s’applique sur tous les territoires et sans aucune exception » selon Laure Lechatellier, Vice-présidente du Conseil régional, en charge de l’action sociale.

    Les élu/es écologistes portent en effet l’idée du mieux vivre ensemble dans toutes les instances dans lesquelles ils sont en responsabilités. La région Ile-de-France travaille ainsi à l’amélioration de l’offre d’habitat des gens du voyage en incitant à la création d’aires d’accueil inscrites aux schémas départementaux. La région y consacrera cette année un budget d’1,5 millions d’euros.

    A Paris, les écologistes souhaitent ainsi l’ouverture de deux aires d’accueil dans les bois de Boulogne et de Vincennes, en respectant les contraintes paysagères locales. « La Ville doit montrer de façon concrète aux gens du voyage qu’ils sont reconnus de plein droit dans leurs différences et principalement dans leur droit de ne pas se sédentariser, tout en vivant dans des conditions respectables » soutient Christophe Najdovski, adjoint (EELV) au Maire de Paris élu dans le 12e arrondissement.

    Déjà discriminés par le livret de circulation toujours en vigueur – malgré une proposition de loi des sénateurs écologistes – et par les dispositions relatives à la commune de rattachement, dont les gens du voyage n’ont la liberté, ni de choix, ni de changement. « Il est temps de sortir des caricatures et des préjugés sur les Gens du voyage. Ce que les élu/es écologistes attendent, c’est que la loi s’applique sur tous les territoires et sans aucune exception », poursuit Laure Lechatellier

    Les élu/es rappellent que La Commission européenne a prévu d’évaluer au printemps 2013 les progrès accomplis par les Etats-membres dans la mise en œuvre de leurs stratégies nationales d’intégration des Roms (dont les Gens du voyage). Ils craignent que le constat de la commission européenne soit affligeant.

  • @POIG « LE POISSEUX »
    Vos propos à caractère injurieux sont hélas consternants et d’une parfaite médiocrité, à votre image sans nul doute.
    Quant à vos attaques personnelles, parfaitement incongrues, elles vous disqualifient sur l’opportunité d’intervenir sur ce forum qui doit garder une certaine tenue.

  • Ce communiqué de presse de peut effectivement qu’être à l’initiative de nos chlorophilistes nationaux.
    Quant à ce que pense la commission de Bruxelles…… Cette commission peut bien penser ce qu’elle veut. Tant qu’une Europe Fédérale n’aura pas vu le jour, la commission n’a pas grande utilité.
    Le projet dans le Bois de Boulogne a été rejeté par le Tribunal et ne sera pas mis en oeuvre.
    Faisons de même!
    Et puis, n’oublions pas les prochaines élections municipales! Nos bulletins iront vers ceux qui auront su répondre a nos attentes.

  • Tres belle réussite que ce rassemblement contre ce projet inadmissible. Poursuivons le combat!
    Seul bémol certes attendu et évident, mais toujours aussi inacceptable en la matière. Il ne s’agit pas de gens de droite contre des gens de gauche. La droite n’a pas le monopole des bonnes idées, ca se saurait. Les discours n’ont de portée que lorsque leur caractère démago se devine mais ne se lit pas comme cette fois. Le seul vrai discours « intelligent » a été celui du Maire de Joinville le Pont. Le reste n’a pas été bon.
    Quant aux arguments écolos, aucune valeur. Les vrais raisons n’ont pas été énoncées certainement par peur de blesser de chastes oreilles.
    Plus qu’une action, c’est un combat qu’il faut mener contre ce projet!. L’avenir nous donnera raison!

  • Le rassemblement contre les gens du voyage, ce samedi matin au Bois de Vincennes, n’a réuni qu’environ 300 personnes assez peu convaincues devant un parterre de Maires peu convaincants donnant l’impression d’un combat d’arrière garde avec pour seul argument : « on ne veut pas de ces gens-là chez nous ».
    Voilà ce qui a été dit par les élus : « le Bois n’est pas UNE POUBELLE, ni UN DEPOTOIR, pire, UN BAC A PISSE (dixit le Maire de NOGENT). Avec la sempiternelle rengaine « on n’a rien contre ces gens-là, mais on ne veut pas de ça chez nous ».
    Le Bois doit rester « UN TABERNACLE » (Sénateur-Maire de SAINT-MAURICE) et non pas « UN DEPOTOIR ».
    Bravo les élus pour votre grandeur d’âme qui laisse le promeneur lambda ébahi et interrogatif.

  • @ Poig le masqué (qui est-ce ?). Juste un léger détail : le bois de Vincennes, c’est la ville de Paris, et plus particulièrement le 12e arrondissement. Les élus de Paris, qui plus est du 12e arrondissement (Najdovski), disent ce qu’ils veulent sur le territoire qu’ils administrent, et n’ont pas de comptes à rendre à une commune même limitrophe, qui plus est d’un autre département. Que chacun balaie devant sa porte.

    Et je ne serais pas contre le fait qu’une partie de la taxe foncière à Nogent soit reversée à la ville de Paris, l’immobilier nogentais ayant acquis du fait du bois de Vincennes, territoire parisien, je le rappelle, une plus-value notable. C’est ça, en fait, qui les emmerde : la dépréciation possible de leurs biens immobiliers (avec ces gens-là, vous comprenez…).

  • @JMG dit :
    « C’est ça, en fait, qui les emmerde : la dépréciation possible de leurs biens immobiliers (avec des gens-là, vous comprenez…) ».

    « Ces gens-là » (chanson de Jacques Brel)
    « Faut vous dire, Monsieur
    Que chez ces gens-là
    On n’cause pas, Monsieur
    On n’cause pas, on compte »

  • JMG, parfaitement d’accord. Les élus du 12eme disent le droit sur leur territoire. Mais encore faut il, et n’est-ce pas la définition première du mot Liberté, que cette Liberté librement exercée ne vienne pas entraver celle des communes environnantes.
    Quant aux impots locaux, pourquoi pas. Mais quand on voit ce dont sont capables les écolos, je préfère encore garder mes impots pour ma commune.
    Enfin, là encore je partage votre sentiment sur la valeur des biens: beaucoup trop élevée et surtout injustifiée. Les prix sont même scandaleux!
    Enfin, pour répondre à MFG, oui, les discours étaient déplacés. Les discours étaient politiques. Quelques vérités inévitables dans certaines bouches mais rares. La première intervention a été la meilleure. La pire, la dernière!
    Vous avez oublié, dans votre récit, de mentionner que les intervenants en sont même a critiquer le nouveau zoo de vincennes. On hallucine en entendant cela.
    Certains font perdre le sens de ce combat en politisant les débats. Non à cette aire certes, mais ne mélangeons pas tout.

  • Il serait intéressant que le vaillant « poig » nous explique en quoi les écolos sont maîtres de la gestion budgétaire de la Ville de Paris. Et il n’avait pas besoin de préciser qu’il préférait garder ses impôts pour sa commune : on avait compris qu’il n’était pas, mais alors pas du tout, partageux.

  • Michel Laval, ce n’est quand même pas à vous que je vais expliquer comment se passent les tractations dans une majorité plurielle?! Le PS a lui seul ne détient pas la majorité au Conseil de Paris. La fermeture de Pa

  • La fermeture de Paris aux voitures ne vient pas des seuls socialistes et ainsi de suite. Alors, là ou je ne vous rejoints pas car pas démago, comment voter et faire voter un bidget au sein duquel les « exigences de EELV » ne seraient pas prises en compte ?? Peut etre pas en totalité (et fort heureusement d’ailleurs) mais pour une quote part importante. Et c’est aussi ca la démocratie, le partage du pouvoir. Il fut un temps, très court heureusement aussi, ou une dose de proportionnelle avait été instaurée à l’Assemblée Nationale. Le pouvoir était là aussi partagé. Avec le foutoir que l’on a connu d’ailleurs. Et pourtant, dogmatiquement, c’est le système le plus juste. Mais le plus invivable.

  • « Poig » a parlé d’affectation des impôts.
    Sur les 163 élus du Conseil de Paris, le groupe PS et apparentés est de loin le plus important de la majorité municipale, et atteint la majorité avec l’appoint d’un seul des deux groupes associés (communistes et écologistes). Le poids des écolos est donc très relatif (bien moindre que lors de la première mandature Delanoë).
    Le budget de Paris est de la responsabilité principale du groupe socialiste. Mais bon, s’il faut un bouc émissaire, les écolos sont là pour ça !

  • Une fusillade a éclaté, lundi après-midi, à Montreuil en Seine-Saint-Denis, près d’une école et d’une créche, et un homme a été blessé mais sa vie n’est pas en danger.

    « Il y a eu un coup de feu et une riposte », a décrit une source proche de l’enquête, précisant que ces tirs ont blessé un tzigane de 25 ans.

    Les tirs ont « apparemment » été échangés « juste devant la crèche », selon la maire EELV de Montreuil, Dominique Voynet.

    « Cela s’est passé vers 16h00, juste avant que les enfants sortent de l’école maternelle », toute proche, a souligné Dominique Voynet, précisant qu’il y avait à ce moment-là des parents dans la rue qui venaient chercher leurs enfants.

    Auteur et victime liés à la communauté des gens du voyage

    « Les enfants de l’école maternelle étaient à l’abri », a-t-elle précisé. En revanche, « des enfants de la crèche étaient dans une cour en hauteur et auraient vu ce qui s’est passé, ils ont été très choqués », selon la maire.

    « Auteur et victime appartiennent à la communauté des gens du voyage », a précisé une source proche du dossier, tandis qu’une autre source évoquait « un différend familial » chez des manouches sédentarisés et vivant à Montreuil.

    « Une gerbe de plombs » a été tirée à travers une palissade depuis la rue, vers la victime, qui se trouvait dans un jardin, a ajouté une autre source.

  • Le tribunal administratif de Caen a ordonné l’arrêt des travaux, sur le chantier du terrain d’accueil des gens du voyage, à Valframbert.

    Les engins ont stoppé leurs allées et venues, sur le futur terrain d’accueil des gens du voyage, réalisé par la communauté urbaine d’Alençon, à Valframbert. Les travaux avaient bel et bien démarré : le terrain a reçu du remblai, un merlon a été édifié en bordure de l’A28, des arbres ont été plantés.
    25 mars 2013
    L’arrêt du chantier a été décidé par le tribunal administratif de Caen, le 8 mars, suite à un recours déposé par l’association Mieux vivre à Valframbert. Celle-ci estime que l’emplacement est mal choisi, trop près de l’autoroute et de ses nuisances sonores.

  • L’intervention de cent cinquante policiers, le concours du Raid : l’enquête lancée fin 2011 s’est concrétisée hier matin par une opération d’envergure menée dans un camp de gens du voyage de Goussainville. Six hommes, âgés de 20 à 50 ans, ont été interpellés pour vols en bande organisée, association de malfaiteurs et tentatives d’homicides volontaires sur des policiers. Leur garde à vue peut durer jusqu’à quatre-vingt-seize heures.

    Le point de départ de l’enquête de la sûreté départementale (SD) est une BMW qui effectue des allers-retours suspects la nuit. Lors des premières surveillances, les fonctionnaires tombent sur la Série 5 qui quitte le camp vers 23 heures avec, à son bord, deux ou trois hommes cagoulés. A leur retour, un camion — ou une voiture — dérobé dans la région suit la BMW et les deux véhicules s’enfoncent dans le camp. Les disqueuses entrent en action discrètement, derrière les feuillages, les bâches ou sous un hangar.

    L’enquête a montré que les malfaiteurs quadrillaient le nord de l’Ile-de-France, parcourant le Val-d’Oise, la Seine-et-Marne ou la Seine-Saint-Denis pour voler camions et voitures. Les policiers de la SD, avec l’assistance technique du Raid, ont ainsi constaté que les voitures étaient maquillées dans le camp avant d’être écoulées. Quant aux camions, ils étaient généralement désossés sur place, les pièces d’un côté, la ferraille de l’autre. Les malfrats n’avaient peur de rien : un camion-toupie (spécialisé dans le transport du béton frais) a même été mis en pièce.

    En septembre, des membres de l’équipe sont passés à la vitesse supérieure, révélant toute leur dangerosité. Il y a un mois, ils sont repérés en Seine-et-Marne par des membres de la brigade anticriminalité (Bac) en patrouille qui les poursuivent. L’un des hommes sort son fusil à pompe et ouvre le feu en direction des policiers. Aucun ne sera blessé. Les malfaiteurs prennent la fuite. Quinze jours plus tard, à Deuil-la-Barre, ils sont de nouveau surpris par une Bac. Les policiers, descendus de leur véhicule, doivent s’écarter de la BMW qui leur fonce délibérément dessus. Ils riposteront avec leurs armes de service, sans arrêter les fuyards.

    Ces derniers jours, une nouvelle série de vols a conduit les enquêteurs à mettre sur place l’opération d’hier matin, sur commission rogatoire d’un juge d’instruction. Lors des perquisitions, un fusil à pompe a été retrouvé, ainsi que des cagoules, un talkie-walkie, des camions et des voitures récemment volés. Le Gir 95, spécialisé dans la lutte contre l’économie souterraine, a été également saisi pour enquêter sur le volet financier de l’affaire.
    Le Parisien

  • @Poig
    Quel roman feuilleton série noire !…
    De nombreux faits divers tragiques ont lieu régulièrement dans ce pays mais il est facile, une fois de plus, de mettre l’accent sur une certaine catégorie de population lorsque d’autres évènements se produisent à caractère violent. Exemple : dimanche, la manifestation anti-mariage gay, politisée à l’extrême, avec comme « porte-drapeau » Frigide Barjot, au visage déformé par la haine et l’intolérance et des manifestants qui ont tenté de pénétrer, avec des enfants (comme boucliers) sur le périmètre interdit, dont certains de manière agressive et brutale. Nous sommes, dans ce cas précis, vraiment dans l’outrance.

  • Je suggère aussi au courageux « poig » de s’intéresser à la délinquance en col blanc.

  • Quelle que soit la délinquance, elle doit être poursuivie et surtout punie ! Mais ce qui pourri la vie au quotidien ce sont les incivilités qui sont en augmentation constante depuis 10 ans.
    Et pour être précis dans la réponse, oui, bien sur qu’il faut lutter contre la délinquance en col blanc en passant par le plus haut niveau de l’Etat et de l’industrie en général.

  • « Qui vole un oeuf voit les keufs,
    Qui vole un boeuf fait la teuf. »
    (maxime populaire du début du XXIème siècle)

  • La commission des sites a donné son aval pour les deux aires d’accueil prisiennes. 13 pour, 3 abstentions, 1 contre. Le bon sens a donc gagné. En espérant que les maires du 94 se mettront aussi en conformité avec la loi SRU. Gauche et droite confondue. Quant aux élus Nogentais, du PS à l’ UMP espérons qu’ils sauront accompagner le projet.

  • BONNE NOUVELLE pour les gens du voyage qui sont reconnus comme citoyens à part entière.

  • chouette ! et bienvenue à nos Amis les Forains qui sont de retour et pour 2 mois, sur la pelouse de Reuilly. La Foire du Trône, c’est le royaume des guimauves géantes aux manèges qui vont toujours plus vite, toujours plus haut. Un véritable enchantement, des étoiles dans les yeux des petits et des grands.
    Merci au très grand forain, Marcel Campion, défenseur de cette fête, qui perdure.

  • Effectivement, comme quoi dans tout individu il n’y a pas 100% de mauvais….., profitons de la chance que nous avons d’avoir la Foire du Trone à coté de chez nous. Profitons de cet espace de joie et d’émerveillement. Juste une remarque: ce sont les nantis qui peuvent offrir des manèges à leurs enfants car le prix est très élevé. Et puis, un conseil, allez y en journée, ou en fin de journée. Le soirt c’est plus critique. Ainsi hier soir, des heurts avec les forces de l’ordre ont encore eu lieu. Les forains n’y sont bien évidemment pour rien. Ce sont les troubles fetes habituels!!
    De même battons nous pour que cette fete demeure à cet endroit !
    Et oui, merci Monsieur Campion ! Merci pour tout !

  • Bonsoir, la déclaration de Marie France Godin est toujours assez affligeante… Quel aveuglement !!! La fête foraine, le royaume des guimauve géantes ? aux manèges qui vont toujours plus vite ? Un enchantement !!! oui pour les forains. Avez-vous constaté le prix exorbitants des places! les manèges à sous truqués où vous ne gagnez jamais rien sauf un porte clé à 5 centimes… Maintenant regardez bien derrière les manèges; les caravanes à doubles essieux, les Mercedes et BMW, les Porches cayennes et autres grosses cylindrées! voilà où passe votre argent, l’argent des contribuables!!!! Ouvrez les yeux pauvres gens émerveillés par des paillettes de quatre sous. Un humaniste lucide…. et bonne fête foraine !!!! (ah ah ah)

  • Durand, si vous ne vous émerveillez plus de rien, alors il vous reste la corde ou le gaz! Ne faites pas d’amalgame ! Nous sommes ici pour refuser une zone pour les gens du voyage. Il ne s’agit pas des forains, ni de la foire du trône. Le mélange sur le papier reflète un mélange dans le cerveau qui ne ressemble à rien. Dommage, le débat était intéressant.

  • Pour l’anonyme 156 poig – Intéressez-vous au débat et à ce qui est écrit plus haut. On parle des nantis, alors que ce sont des personnes démunies qui souhaitent s’amuser en se faisant abuser par des forains qui se moquent bien des gens où est l’émerveillement ?????

  • @DURANT
    L’entrée est gratuite à l

  • @DURANT
    L’entrée est gratuite à la Foire du Trône. La sécurité et la maintenance de tous ces manèges ont un coût, on ne va quand même pas vous faire cadeau des tours de manège !
    D’autre part, les forains ont des grosses voitures, certes, mais souvent anciennes, achetées d’occasion, indispensables pour tracter des caravanes qui sont des maisons ambulantes pour eux achetées grâce au fruit de leur travail. Ces travailleurs sont aussi d’excellents mécanos.
    Vous parlez « des manèges à sous », lorsque vous allez au casino, vous gagnez toujours ? et cela est certainement plus cher !
    Une réflexion incongrue de votre part concernant « l’argent des contribuables », je ne vois pas très bien la relation.
    En résumé, vous êtes et on l’avait compris, contre les forains, qui sont aussi DES GENS DU VOYAGE.
    Maintenant, vous n’êtes pas obligé de venir à la Foire du Trône, cette grande Fête pourrait, d’ailleurs, ETRE GACHEE PAR VOTRE PRESENCE.

  • Je vous invite à lire le livre d’Anina Ciuciu « Je suis tzigane »
    Elle est une étudiante modèle à la Sorbonne de Paris mais cette Rom a fui la Roumanie avec sa famille quand elle était petite…à 7 ans déjà elle faisait la manche à Lyon ou encore Bourg en Bresse.Aujourd’hui Anina Ciuciu a réussi à s’intégrer et rêve de devenir magistrate.

  • Bonjour, Très bel exemple d’insertion, on ne peut qu’encourager cette attitude exemplaire. Si elle devient magistrate, elle se rendra compte des dégâts causés de sa communauté sur notre population par des comportements indignes et révoltant !!! Encore une fois la France se mérite et se respecte. Nous avons le devoir d’aider ces personnes des gens du voyage pour leur insertion mais de les punir et les expulser en cas de délits graves. On ne vient pas dans un pays d’accueil pour le piller et nuire à sa population…et pourtant ! Qu’on se le dise !!!! C’est une évidence qui est loin de l’être. Ouvrons les yeux et regardons les choses en face. L’humaniste lucide.

  • Les Gens du Voyage sont Français à plus 90%.
    Les Roms sont Roumains ou Bulgares et pour la plupart sédentaires (ils vivent dans des cabanons pourris à nos marges faute de mieux).
    Les deux sujets n’ont rien à voir mais certains persistent à entretenir l’amalgame.
    Quant aux cons, ils sont de toutes nationalités et milieux sociaux….

  • Oui, Michel, j’ai eu tort de poster ce commentaire concernant ce bouquin (néanmoins intéressant) car, effectivement, il nourrit l’amalgame. Et c’est évidement ce que recherche tous ces « Durant-Lajoie »…
    C’est incroyable une telle levée de bouclier face à ce projet. Même le Parisien, pas vraiment réputé pour ses prises de positions « gauchistes » se demandait cette semaine si le maire de Joinville, Olivier Dosne, n’en faisait pas trop sur ce projet. C’est dire…
    De toute façons, le climat est vraiment détestable actuellement; il suffit de voir, l’attitude, et même les actions « coups de poings », de ces mêmes personnes pour s’opposer au mariage pour tous. C’est effrayant. La Droite républicaine est en train de se faire bouffer par la Droite radicale, raciste, homophobe et réactionnaire s’en même s’en rendre compte. Rares sont les voix qui, en son sein, dénoncent cette dérive.

  • Je fini par me demander si tous ces propos sont démagos, ou le fruit d’une bêtise qui donne la notion de l’infini.
    Quant au Maire de Joinville, je ne pense pas qu’il en fasse trop. Juste pas assez même.
    Mélanger la droite radicale, le mariage pour tous (qui est un scandale de société), l’aire pour les GDV, parler de nationalité c’est faire un amalgame intolérable. Vous vous accordez la liberté d’accuser les autres de racistes alors que vous êtes xénophobes.
    Quant aux arguments, apprenez à choisir des exemples qui ne sont pas marginaux.
    Bref, cette aire de repos est une verrue dont nous ne voulons pas dans le Bois de Vincennes.
    Enfin, vous parlez de violence ? Mais allez manifester, sortez un peu et la violence vous la constaterez à chaque fois! Ce n’est pas pour rien que des Forces de l’Ordre sont impliquées en nombre sur chaque dispositif.
    En bref, parlez de ce dont vous êtes capable de débattre ou taisez vous !

  • Le sénat vient d’adopter, ce matin, le projet de loi sur le mariage pour tous. Mes condoléances les plus attristées à Poig et au maire de Joinville (et aussi à celui de Nogent, je présume).

  • @JMG
    Vous avez été plus rapide que moi pour communiquer, sur ce site, cette excellente nouvelle, sans surprise d’ailleurs.
    Les homos ont le même droit au mariage que les hétéros, c’est fait !
    Encore merci et bravo pour votre excellent travail, Mme TAUBIRA et Mme CARLOTTI, en espérant que les agressions homophobes, qui sont une véritable honte, se terminent.
    Frigide BARJOT, qui va avoir le visage de plus en plus déformé par la colère et la haine, le mépris d’autrui, pourra toujours continuer à s’agiter dans tous les sens pour essayer d’enfumer les simples d’esprit, la société progresse et la France avec ! Effectivement, le Maire de NOGENT doit être contrarié aujourd’hui ainsi que tous nos détracteurs sur ce site.
    D’autre part, le Maire de JOINVILLE en fait certainement un peu trop, avec l’argent de ses contribuables, en mobilisant des panneaux électroniques contre les gens du voyage. C’est un abus de pouvoir !
    Ces aires d’accueil vont bientôt exister, c’est l’essentiel !

  • J’attends, avec impatience, le premier mariage gay à Nogent, qui va unir ce couple ? SUSPENS !!!…

  • Que vient faire le mariage homo ici ??? Les GDV sont homos ? Tous ? Ah bon.
    Quant au Maire de Joinville qui utiliserait l’argent des contribuables par abus de pouvoir, cette réflexion a au moins le mérite de me rendre hilare.
    Enfin, si nous échouons, l’aire verra le jour, certes. Mais le terme « bientot » n’est pas de mise. Cela se compte en année. Là encore, si vous n’avez pas accès au dossier, taisez vous !

  • Il est vraiment con, ce « Poig ». Il écrit : « le mariage pour tous (qui est un scandale de société) ». Je réponds en donnant le vote du Sénat. Il demande ensuite : « Que vient faire le mariage homo ici ??? Les GDV sont homos ? »

    Ben, Ducon, quand on ne veut pas qu’un sujet soit abordé, on ne doit pas être le premier à l’évoquer. Fallait pas en parler, je ne l’aurais pas fait non plus.

    Et je renouvelle mes condoléances attristées à « Poig » et à toutes celles et tous ceux qui refusent aux autres un droit dont ils n’apprécieraient pas d’être privés eux-mêmes.

  • Le Maire de Joinville, dont on parle, est engagé dans une tournée de réunions de quartiers (les élections approchent). A chaque fois, il y a un comparse pour lui poser la question de l’aire d’accueil du bois de Vincennes (sauf une fois où, la question ne venant pas, il l’a mise lui-même sur le tapis). Et que je te chauffe bien la salle (« je ne veux pas faire d’amalgame, mais… ») !
    Pendant ce temps là, on ne l’embête pas avec ses projets immobiliers controversés (vous reprendrez bien une grande louche de béton ?). Les boucs émissaires, ça sert à ça.

  • @160 eric
    Sans faire l’amalgame avec les gens du voyage, j’ai aussi lu le livre « je suis tzigane et je le reste » d’Anina. Un récit émouvant, au-delà des préjugés, décrivant le parcours de cette jeune rom, venue de l’enfer, qui a su par son travail, sa persévérance et sa confiance, créer son propre chemin et façonner sa vie. Très bel exemple d’intégration !

  • Bonjour,

    J’ai lu quelques commentaires ci-dessus. Je ne vais pas rentrer dans la polémique mais juste dire mon ressenti, en tant que riverain.

    Je suis complètement contre cette aire. Pourquoi ?

    A l’heure d’une urbanisation galopante en ile de france, le bois de Vincennes qui, rappelons le, n’est pas si grand (Presque 1000 hectares ce qui représente en gros un peu plus d’un de l’équivalent d’un carré de 3 km sur 3) et en plus déjà pas mal occupé par diverses installations (insep, école de police, services municipaux, garde républicaines, hippodrome, etc…) DOIT RESTER SACRE. PAS TOUCHE.
    C’est un espace public relativement préservé, que vient-on installer des gens à cet endroit ???

    C’est INCROYABLE qu’aucun autre emplacement n’ai pu être trouvé à Paris. La mairie se fiche du monde. Et comme par hazard, c’est un des endroits du bois de Vincennes le plus loin de Paris (intra-muros) qui a été choisi. Que la mairie de Paris ne vienne pas donner de leçons de morale aux municipalités limitrophes qui ne souhaitent pas cette implantation…

    Soit dit en passant, les dites municipalités ne sont pas irréprochables non plus. Que penser de l’horrible et gigantesque immeuble de bureau en cours de construction sur l’ancien parking du RER (merci le maire de Joinville), visible à des km et notamment depuis le bois de Vincennes (on ne voit que ça depuis la zone de l’école du Breuil)

    Bref, je ne décolère pas…

  • Vous ne semblez pas avoir pris connaissance du projet. Vous auriez pu voir que le parking est transformé en grande partie par un espace vert.

  • Combien de fois faudra-t-il le répéter ?
    Le projet remplace un parking totalement artificialisé par une prairie naturelle arborée (pour 2/3) et une aire d’accueil pour les gens du voyage (moins d’1/3). Il va donc indubitablement dans le sens d’une amélioration de l’environnement.
    Bien d’accord en revanche sur l’atroce immeuble de bureau qui isole Joinville-le-Pont du bois de Vincennes. Pour info, il aurait du être 2 fois plus petit.
    Heureusement que les nomades sont là pour détourner le mécontentement vers ces commodes boucs émissaires…

  • Laurent, l’endroit où sera édifiée l’aire pour gens du voyage n’est pas « un des endroits du bois de Vincennes le plus loin de Paris (intra-muros) », car le bois de Vincennes fait partie de la ville de Paris. Les Nogentais profitent de ce bois qui est limitrophe à leur ville, mais ce bois ne leur appartient pas.

    Donc c’est à la municipalité parisienne à décider ce qu’elle veut dans ce bois, dès le moment où c’est en conformité avec la réglementation. D’ailleurs, il serait normal que les contribuables nogentais cotisent pour l’entretien du bois via leurs impôts locaux, puisqu’ils en bénéficient.

    Je suis d’accord pour déplorer le trop grand nombre de constructions dans le bois dit de Vincennes, mais l’aire pour gens du voyage n’en occupera pas la majeure partie.

  • Je connais le projet, j’en ai lu la description sur site. Et je sais parfaitement que le bois de Vincennes fait partie de Paris (raison pour laquelle j’ai mis paris « intra-muros », ce qui apparemment n’était pas clair). Je vis à côté depuis ma naissance (et seulement depuis 2 ans en dehors de Paris). La partie « peuplée » de Paris la plus proche est à mon avis à porte de Charenton. Ca fait donc quelques kilomètres. Donc pourquoi mettre les gens à cet endroit ?

    Pas trop d’accord dans le principe pour dire que la mairie de Paris peut faire ce qu’elle veut du bois, meme si c’est peut être vrai juridiquement parlant. C’est un vrai patrimoine, assez rare, et il n’y pas que les riverains qui en profitent. Néanmoins il faudrait peut être effectivement partager les gestions et les responsabilités (et les coûts) entre toutes les communes limitrophes.

    Ce contre quoi je m’exprime, ce n’est pas contre l’aménagement en lui même, c’est contre le fait de mettre à cet endroit, dans cet environnement, des gens qui vont y vivre.

    Cela me parait complètement contraire à la vocation de « parc » du bois de Vincennes: personne ne devrait y vivre, tout simplement.
    Et si on commence, et ce que l’on ne va pas continuer ensuite…
    Alors d’accord, ces gens ne seront pas nombreux, la place limitée, mais c’est une question de principe.

  • Et cela me fait aussi penser à l’immeuble « provisoire » qui a été construit à l’entrée de la pelouse de Reuilly.
    Bref, ça n’arrête pas…

  • Une convention de répartition des frais engagés pour l’action contentieuse contre le projet de création d’une aire d’accueil des gens du voyage dans le bois de Vincennes (prérogative du Maire de Paris) a fait rebondir l’affaire et souligne le combat d’arrière-garde et l’acharnement des Maires de droite des communes environnantes contre un projet de la ville de Paris sur une aire entièrement viabilisée. Le comble dans cette affaire c’est que ces Maires intervenants ont fait appel à un cabinet d’avocats (ou à un avocat) ce qui entraîne nécessairement des frais élevés : plus de 6000 euros (dixit le Maire de Nogent au cours du Conseil Municipal du 24 juin 2013). Par commune ou pour l’ensemble des communes environnantes ?
    Merci M. le Maire pour les contribuables, à qui on n’a pas demandé leur avis, d’exercer une action hors compétence territoriale et A PARTIR DE PETITIONS BIDONS.

  • La même convention de répartition des frais a été également votée hier soir 25 juin 2013 par le Conseil Municipal de Joinville. Aucun montant n’a été communiqué !

  • A Nogent aussi on connait le provisoire qui dure: voyez le stade. Petit à petit l’espace se remplit. Beaucoup aimeraient une belle caravane dans le bois de Vincennes, mais c’est un droit réservé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *