| Cachan

Cachan dévoile son projet de halle

Un bâtiment en bois et en verre, haut d’une dizaine de mètres, capable d’accueillir une quarantaine de commerçants et situé à quelques centaines de mètres de l’actuel marché Carnot : tel est le projet de nouvelle halle de marché qui a été présenté aux habitants ce lundi 18 février lors d’une réunion publique et qui devrait ouvrir en septembre 2014.

La construction de cette nouvelle halle s’inscrit dans le cadre de la construction prochaine d’une gare de la ligne rouge sud du Grand Paris Express (partie du  tracé actuellement la moins remise en question). C’est en effet à l’emplacement de l’actuel marché Carnot que la station Arcueil-Cachan devrait sortir de terre.

Autour de cette nouvelle gare, est prévue une zone mixte comprenant à la fois des commerces et quelques 30 000m² de bureaux. En complément du nouveau marché, une galerie couverte accueillera des commerçants sédentaires. Les commerçants du marché Carnot, eux, ne déménageront que lorsque la nouvelle halle sera prête, évitant l’installation d’un marché temporaire. Un parking public de 210 places devrait également être créé à côté de la gare.

Si les habitants sont tous pour la construction d’une nouvelle halle et l’arrivée de la gare, le projet a bien sûr suscité quelques réserves. « Je pensais que plusieurs projets seraient présentés ce soir » regrette une habitante de l’avenue Léon Eyrolles. La hauteur du bâtiment génère aussi des interrogations. « Dix mètres ! c’est beaucoup trop haut ! On ne construit pas une cathédrale ! » lance une Cachanaise dont la fenêtre donne directement sur l’emplacement du futur marché. De même, la fermeture de l’avenue Léon Eyrolles à la circulation les jours de marché,  inquiète. « C’est à l’exception des riverains« , précise le député-maire, Jean-Yves Le Bouillonec.

« Ce nouveau marché sera au coeur du nouveau « quartier-gare » de Cachan. Je comprends que le changement inquiète car cela va transformer le visage de la ville, mais il est nécessaire pour la commune » reprend l’élu.

Le projet qui implique une modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Cachan devra faire l’objet préalable d’une enquête publique. D’ici là, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, devrait avoir rendu ses arbitrages concernant le planning de réalisation du Grand Paris Express.

Ce contenu a été publié dans Cadre de vie, Consommation, Economie, Projets urbains, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :