| Saint-Maur-des-Fossés

Défi Familles à énergie positive : retour d’expérience

Saint Maur des Fossés accueille cet hiver un défi des familles à énergie positive, dans le cadre d’une initiative nationale de l’association Prioriterre qui consiste à inciter des équipes de plusieurs familles à réduire leur consommation d’énergie pendant plusieurs mois, relevés de compteurs à l’appui. Comment ça marche ? Retour d’expérience d’un habitant de Saint-Maur des Fossés.

A Saint-Maur des Fossés, le défi a commencé le 1er décembre et doit s’achever le 30 avril. Plusieurs équipes composées chacune de six familles doivent durant cette période tenter de réduire leur consommation de 8%. En parallèle de ce défi, la ville accueille également une exposition sur la maison économe. Alors que l’expérience est à mi-parcours, bilan d’étape avec l’un des participants, Erwan Duquoc, habitant saint-maurien.

Je me suis pris au jeu

« L’expérience a commencé en novembre, je me suis laissé entraîner car j’avais plusieurs amis dans l’équipe et on m’a expliqué que ce ne serait pas trop contraignant. Je dois juste noter la consommation d’électricité jour et nuit indiquée sur le compteur tous les quinze jours, et reporter ces chiffres sur un site Internet. On parle beaucoup d’économies d’énergie et ce défi était une manière concrète de passer à l’action, sans passer par de lourds investissements. Progressivement, je me suis pris au jeu. Je me suis aussi senti responsabilisé car nous jouons en équipe.

Nous avons privilégié quelques mesures efficaces

Les principales mesures que nous avons prises sont de mettre la majorité des radiateurs sur hors-gel lorsque nous nous absentons plusieurs jours, de baisser drastiquement les radiateurs dans les pièces trop chaudes et de bien fermer les pièces un peu plus froides. Ce ne sont pas des mesures très contraignantes mais elles nous ont permis de baisser notre facture de 14 % ! Il faut préciser que nous habitons dans une veille maison et que tout est chauffé à l’électricité!

La lumière, nous l’éteignions déjà lorsque nous quittions une pièce, car c’est plus visible ! Nous n’avons donc pas eu à changer nos habitudes sur ce point.

Nous n’avons pas suivi les préconisations concernant l’arrêt complet des appareils électriques plutôt qu’une mise en veille car il nous a semblé que le bénéfice-risque ne valait pas le coup. Il n’est pas très recommandé d’éteindre complètement une chaîne hi-fi. Nous souhaitions que cette démarche reste simple et efficace. De même, nous n’avons pas installé de modérateurs de débit d’eau dans la douche car de toutes façons, il faut attendre le même volume d’eau pour que celle-ci ait le temps de chauffer, ce n’est donc pas tellement plus économique. En revanche, nous donnons désormais plus souvent des douches que des bains à nos enfants (3 enfants de moins de 5 ans) alors qu’ils prenaient auparavant des bains tous les jours. »

A suivre d’ici fin mars, pour les résultats de toutes les équipes…

Ce contenu a été publié dans Associations, Environnement, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site. Si vous ne voulez pas que vos commentaires soient dépubliés par le modérateur, évitez les identités multiples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :