| Saint-Maur-des-Fossés

Générations Saint Maur poursuit ses dîners avec succès

Alors que la droite saint-maurienne part largement divisée aux municipales de 2014, entre les partisans de Nicolas Clodong, Sylvain Berrios, Henri Plagnol, Jacques Leroy ou encore Pascale Luciani, l’association  Générations Saint-Maur créée il y a quelques mois à l’initiative d’un jeune UMP, Laurent Dubois, qui se veut en dehors des clans, suscite l’intérêt.

Jeudi 31 janvier au soir, ils étaient plus de 20 élus, commerçants, agents municipaux, figures locales et simples citoyens à participer au à la seconde édition du « Dîner des Saint-Mauriens » organisé par l’association au bistrot Les Petits Plats. Une soirée-débat lors de laquelle chacun a pu donner son avis sur un sujet qui touche la ville. Parmi les convives, était même présente une élue, Pascale Luciani, conseillère municipale UDI, et quelques participants n’ont pu rentrer faute de place.  »En limitant les effectifs, on permet à chacun de s’exprimer vraiment sur les sujets qui les intéresse » explique Laurent Dubois.

Le logement social préoccupe particulièrement les participants. Si Laurent Dubois pense que la notion de logement social « ne doit pas faire peur », le sujet est sensible. Un commerçant s’insurge contre la loi Duflot, jugeant que 35% de logement social, « c’est impossible » pour Saint-Maur, tout en regrettant les 11 millions d’euros d’amende que la commune paie chaque année. « De toutes façons, avec l’arrivée du Grand Paris, nous n’avons plus notre mot à dire » juge Fred, un gérant de salle de sport.

Relancer la consommation sur Saint-Maur

Pour certains, ce sont les commerces de la ville qu’il faut défendre. « 50% des habitants de la ville consomment sur place, le reste travaille et dépense à Paris. Il faut faire en sorte que Saint-Maur redevienne une ville de consommation« , reprend Fred. Création de voies piétonnes, fiscalité avantageuse… De nombreuses pistes sont évoquées. La voirie est aussi largement abordée.

Au-delà de ces dîners, Générations Saint-Maur entend continuer à susciter le débat en ouvrant au maximum la consultation citoyenne avant la campagne, et ses membres arpentent les marchés de la ville pour consulter les Saint-Mauriens. Déjà 250 formulaires ont été retournés à l’association qui se défend de rouler pour un candidat en particulier.

Pour en savoir plus sur Générations Saint-Maur, voir le site de l’association.

 

 

Ce contenu a été publié dans Municipales 2014, Politique locale, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site. Si vous ne voulez pas que vos commentaires soient dépubliés par le modérateur, évitez les identités multiples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :