| Val de Marne

La grève pour les rythmes scolaires promet d’être suivie dans le 94

« Déjà 130 écoles sur les 630 du Val de Marne ont indiqué qu’elles seraient fermées mardi 12 février alors que nous ne sommes qu’à 8 jours de la grève et que beaucoup n’ont pas encore décidé de ce qu’elles allaient faire! Nous allons vers un record historique », prévoit Luc Bénizeau, délégué Snudi-Fo 94.

Cette journée de grève appelée par les syndicats FERC CGT, FNECFP FO, SUD Education, CNT Education, SNUIPP vise le décret sur les nouveaux rythmes scolaires, qui prévoit un retour à 4,5 jours travaillés en parallèle d’une diminution du nombre d’heures de cours par jour de 6 h à 5h30), et le projet de loi de refondation sur l’école. « L’étalement de la semaine sur quatre jours et demi signifiera, pour tous les enfants, dès 2014, des journées moins longues, moins fatigantes, une organisation de la semaine plus propice aux apprentissages, un accompagnement des élèves en difficulté plus efficace. Ce temps scolaire sera articulé avec un temps péri-éducatif que les collectivités locales mettront en place au travers de projets éducatifs territoriaux, dont la loi définit les principes, et qui ont pour objectif un accès plus large à la culture, au sport, aux loisirs éducatifs« , indique le ministère.

« Cette réforme place les enseignants sous la double tutelle de l’Education nationale et des municipalités et ne fait que poursuivre la démarche de territorialisation de l’éducation qui conduira à de profondes inégalités entre les écoles, selon qu’elles se situent dans des communes riches ou pauvres. Le passage de 4 à 4,5 jours tel qu’il est prévu ne permettra pas d’enseigner une minute de plus puisque les journées scolaires seront écourtées. Le temps péri-éducatif qui viendra en complément dépendra des mairies, de leur volonté et de leurs moyens financiers. Au sein de l’école, ces temps péri-éducatifs pour tous les élèves poseront des problèmes d’organisation. Où va t-on mener les activités ? Dans les salles de classe sous la tutelle d’animateurs extérieurs ? La confusion sera totale entre le temps de classe et de loisirs. Les enfants ne seront pas non plus mieux encadrés durant ces temps péri-éducatifs puisque le gouvernement prévoit d’assouplir la loi actuelle qui impose un ratio d’un animateur pour 10 enfants, à seulement un pour 14 enfants -pour les moins de 6 ans, et un pour 18 -pour les plus de 6 ans », expose de son côté Luc Bénizeau.

Cette journée de grève du mardi 12 février sera assortie d’une manifestation organisée, à l’échelle de l’Ile de France, à Paris l’après-midi. (Jardin du Luxembourg- ministère de l’Education)

Pour en savoir plus sur le projet de loi, voir le site du ministère
L’avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE).
Pour les critiques du projet, voir les sites des différents syndicats.

 

Ce contenu a été publié dans Education, Mouvements sociaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site. Si vous ne voulez pas que vos commentaires soient dépubliés par le modérateur, évitez les identités multiples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :