| Saint-Maur-des-Fossés

La Protection civile du Val de Marne tire sa révérence

Après plus d’un an de lutte juridique contre sa fédération nationale pour retrouver son autorisation d’exercer, couronnée de quatre victoires devant les tribunaux mais assortie d’une crise de trésorerie, la Protection civile du Val de Marne (ADPC 94) a été définitivement déclarée en liquidation judiciaire le 28 janvier 2013.

Au sein de l’association de secouristes bénévoles, l’amertume est immense car l’activité avait repris, le carnet de commandes des formations en secourisme et des postes de secours lors des manifestations locales s’était à nouveau rempli et l’appel aux dons avait permis de récolter près d’un millier d’euros. Mais un dernier imbroglio de documents non transmis dans les formes attendues, pour attester des commandes et promesses de recettes, a eu raison de l’association. « Pour moi cette activité est terminée, je suis écoeuré, je pars dans une autre activité« , a commenté le directeur de l’association départementale, Chérif Mahtout.

Voir tous les articles consacrés à cette association.

Voir le site de l’association

 

Ce contenu a été publié dans Associations, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site.

14 réponses à La Protection civile du Val de Marne tire sa révérence

  1. Message ultime des bénévoles de la Protection Civile du Val de Marne

    Nous accusons la FNPC première tutelle nationale d’avoir bafouée la réglementation SC en nous retirant par deux fois l’agrément SC pour condamner arbitrairement une petite association méritante de 44 années en s’appuyant sur un complot hégémonique parisien gardé secret pour être plus efficace. Nous accusons en vertu de l’intérêt général et de l’engagement citoyen, toutes personnes qui ont couvert cette manœuvre ignoble qui a conduit à commettre par complicité également notre liquidation judiciaire inhumaine.

    Qu’ils se regardent tous dans une glace, ils y verront le reflet de leur ignominie et de leur sacrilège associatif !

    Fin de transmission !

    • lassade dit :

      ces une honte de taper sur de simples secouristes qui on donner leurs temps et energie pour les autres
      honte a tous ceux qui on contribuer a cela jespere qu il n aurons pas besoins de nous un jours
      une secouriste depuis 1988 et fiere de l etre et par malheureusement la tête haute par contre pour les autres baisser la tête et je ne vous souhaite pas bonne chance

      un grand merci a mes amies secouristes pour tous ce que
      j ai trouver aupres de lADPC 94 je ne vous oublierez pas
      on m appellez maman protec

  2. Un jeune secouriste bénévole (20 ans) tenait à faire partager ce message :

    Tout se paye un jour
    C’est ce qui fait la vie.
    On sait que le vautour,
    De malheur, se nourrit.

    Mais je ne m’en fais pas,
    Nous ne sommes qu’un exemple
    Qui fera bouger tout ça
    Vers un rébellion plus ample.

    Nous aurons été les martyrs
    De l’argent et du pouvoir.
    Mais avant de partir
    Nous finirons notre devoir,

    En prévenant la France
    De cette malhonnêteté.
    Nous ferons notre dernière danse
    En ayant une pensée

    Pour les bénévoles
    Qui ont tant fait
    Pour que cette activité décolle
    Et qui se trouvent lésés.

    Tout se paye un jour,
    Nous laisserons le destin s’en charger
    Car la vie vaut le détour
    Quand elle sait se venger

    Dylan P

  3. Pour se souvenirs de tous ces bénévoles depuis 1969 qui on cru au mieux vivre ensemble et à la solidarité :

    VOUS ETES DES GENS BIEN, JEUNESSE ENGAGÉE ET SOLIDAIRE DE FRANCE : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oqGLoMmTawY

    REMEMBER POUR CES JEUNES QUI Y CROYAIENT EN NOTRE SOCIÉTÉ SOLIDAIRE : http://www.youtube.com/watch?v=jBDvnzmvInk

  4. Ultime communiqué du 10/02/2013 aux médias et aux soutiens de la Protection Civile du Val de Marne.

    – Après 2 années de procédures judiciaires contre notre fédération nationale qui nous avait injustement empêchés de fonctionner associativement en nous retirant d’autorité notre agrément de sécurité civile essentiel à nos activités de premiers secours et de formations aux gestes qui sauvent.

    – Après avoir gagné 4 procès rendus par 4 tribunaux différents contre cette même fédération qui a été sévèrement condamnée, car elle avait agi arbitrairement et contre nos intérêts associatifs.

    – Après un redressement judicaire prononcé en juin 2012 où cette même fédération nationale n’a rien fait volontairement pour nous aider à retrouver une santé financière après le mal qu’elle nous avait fait si injustement durant ces 2 années d’agonie associative.

    – Le tribunal de Créteil a rendu le 28/01/2013 un jugement de liquidation judiciaire à l’encontre de notre association.

    – Le 12 février 2013, nous aurions du fêter dignement notre 44ème anniversaire associatif. La bêtise humaine, la cruauté, l’inhumanité de notre fédération et la division politique de nos élus sur la cause défendue par notre association, a fait le reste : Notre disparition associative contre le mieux vivre ensemble !

    L’intérêt général, l’utilité publique, l’engagement bénévole et la citoyenneté viennent de subir un préjudice sans précédent dans le monde du secourisme et dans le domaine associatif.

    Les bénévoles de la Protection Civile du Val de Marne, partent la tête haute mais le cœur blessé par tant d’injustice administrative et de laxisme réglementaire dans ce pays.

    Merci à tous nos soutiens et que vive le bénévolat choisi et non subi !

  5. citoyen94 dit :

    Honte à l’URSSAF aussi qui a provoqué la liquidation de l’ADPC 94 en osant réclamer le paiement des cotisations sociales du directeur salarié dont la seule activité était de lutter pour l’intérêt général et le mieux-vivre ensemble !

    • Rappelons que les salariés de l’ADPC 94 étaient au nombre de 4 il y a deux années avant que la fédération retire par abus de pouvoir l’agrément essentiel à son fonctionnement. Aujourd’hui c’est 2 salariés et plusieurs vacataires qui se trouvent sur le carreau après que la FNPC et la PCP ont strangulé administrativement l’ADPC 94 sous le regard bien veillant de l’administration garante des textes de sécurité civile ! Que voulez-vous les puissants auront toujours un coup d’avance sur les faibles !

  6. Schall dit :

    Plus que lamentable cette fin, au delà de la polémique politicienne et interne à la triste fédération (FNPC), c’est au final la population qui souffrira en dernier ressort de cette disparition associative annoncée voir programmée ! L’essence même de l’activité et l’objet social de cette association valaient à eux seuls l’obligation pour les politiques de sauver l’ADPC 94. Pourtant ils savent trouver les finances nécessaires aux associations « politiques » qui flattent leurs mandats électoraux !

    Chers élus de Saint-Maur des Fossés et d’ailleurs, expliquez nous pourquoi vous avez le temps de vous « entre tués » puis de vous réunir pour sauver vos mandats alors que vous ne voyez même pas l’essentiel à accomplir sur vos communes pour le seul intérêt général de vos concitoyens ? Le débat est ouvert, attention de ne pas nous affublés de vos éternelles sornettes de « c’est pas moi, c’est l’autre » !

    Un citoyen qui enrage de constater qu’il est urgent de reformer le statut de l’élu plutôt que de détruire les actions associatives de terrain qui donnent des résultats et du bon sens au projet sociétal de la solidarité et de la fraternité !

  7. Schall dit :

    La bêtise humaine de la fédé restera le socle de cette liquidation judiciaire, messieurs les administrateurs fédéraux honte à vous, rendez vos mandats vous ne méritez pas de représenter la générosité des bénévoles Protec de France !

  8. citoyen94 dit :

    Oui et ceci est d’autant plus scandaleux que vous aviez obtenu de très nombreux soutiens de toute la France !! il aurait suffi que chacun fasse l’effort de faire un chèque de soutien et la Protec aurait encore eu de belles années à venir sur le 94 au service de la jeunesse engagée et citoyenne.

    • schall dit :

      Oui la Fédé nous a tuée comme des parias bénévoles parce que nous avons osez demandé un traitement équitable pour toutes les associations fédérées. L’Etat est aussi responsable en ayant fermé les yeux sur les dérives fédérales constatées par 4 tribunaux. Bravo Messieurs les politiques de Saint Maur et d’ailleurs votre silence et vos divisions internes ont caché nos souffrances de citoyens engagés pour la solidarité et l’entraide pour tous. C’est pitoyable et délictuel !

  9. CHERY CORINNE dit :

    j’ai fait partie de cette association pendant 15 ans avec mon mari Patrick, je suis très touché par toute cette histoire.
    pendant 15 ans la protec c etait notre famille.
    bonne route a ceux que reste
    corinne chery et patrick fournier pour ceux qui on connu le responsable materiel

  10. DECU dit :

    Franchement bonne route à tous !
    La protection civile de Paris représentée par Hervé Bidault-de-L’isle a provoqué votre mort.
    Je ne sais pas si, à Paris, dans leurs beaux bureaux, ils ont encore les pieds sur terre, ou bien peut-être sont-ils simplement obnubilés par le pouvoir, la politique, la mégalomanie et l’argent ? Tout cela bien loin de la culture du servir. Y a des fois, je me demande…
    Cette histoire est à vomir… Honte à la fédération nationale et honte à la protection civile de Paris ! Honte à eux !!!!!!! Honte à eux !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :