| Val de Marne

Le Cirque Pinder veut sauver ses éléphantes

Gilbert Edelstein, patron du cirque Pinder basé à Sucy-en-Brie, veut sauver Népal et Baby, deux éléphantes en retraite dans un zoo lyonnais, menacées d’euthanasie pour cause de tuberculose. La vie des deux pachydermes, propriétés du cirque Pinder, est suspendue à la décision du Conseil d’Etat qui fait suite au pourvoi en cassation formulé par Gilbert Edelstein.

Baby et Népal ont été confiées par le cirque au zoo de Lyon, dans le parc de la Tête d’Or, il y a une dizaine d’années. Elles coulaient des jours paisibles jusqu’au décès en août dernier d’une de leurs compagnes, Java, âgée de 67 ans. Problème : la doyenne des éléphants d’Asie en Europe était atteinte de tuberculose, maladie contagieuse de l’animal à l’homme. Suite à cette découverte, un arrêté préfectoral de santé publique a été pris le 12 décembre 2012 pour ordonner à la ville de Lyon de procéder à l’euthanasie des deux éléphantes restant au zoo, bien que la maladie de celles-ci ne soit pas avérée. Arrêté suspendu le 17 décembre suite au recours administratif de Gilles Edelstein. Rejeté le 21 par le tribunal administratif de Lyon, le recours a donné lieu à un pourvoi en cassation.

En attendant la décision du Conseil d’Etat, la mobilisation s’est organisée pour défendre la cause des pachydermes. Brigitte Bardot a menacé de demander la nationalité russe si Baby et Népal devaient être euthanasiées, proposant de les accueillir dans sa fondation, et Stéphanie de Monaco a proposé les services de son vétérinaire…

Le Cirque Pinder a quant à lui mis en ligne une « pétition citoyenne » destinée à François Hollande. Voir la péition.

Ce contenu a été publié dans Associations, Santé, Société, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site. Si vous ne voulez pas que vos commentaires soient dépubliés par le modérateur, évitez les identités multiples.

3 réponses à Le Cirque Pinder veut sauver ses éléphantes

  1. Ingrid Pintor dit :

    Tuer les Elephants sur simple suspicion ?? Rien ne prouve qu’elles sont malades. L’étappe suivante sera d’éliminer « QUI » par précaution ??? Les SDF ? Les Etrangers ? ou on se cantonne sur les animaux innocents ?
    Allée faites un EFFORT d’humanité , secouez votre conciènce un peu. La VIE s’écrit V I E et non E U R O !!!!
    L’effet boumerang pour vos actes est garanti .

    • VALLS dit :

      mais jusque ou la connerie humaine peut-elle aller
      apres les animaux dont rien ne prouve la maladie mefions nous car la suspicion peut aller tres loin
      suffira-t-il demain d’avoir cotoyer un malade pour etre eliminé,? ah ce fameux principe de précaution! c’est vraiment a vous degouter d’etre humain , SDF, faibles, malades mefiez-vous l’homme est devenu fou.

  2. severine dit :

    Laissons les vieillir en paix.
    JE pense qu’ils ont mérité une retraite paisible et doivent partir d’une belle mort naturelle le plus tard possible j’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :