Education | Champigny-sur-Marne | 27/02/2013
Réagir Par

Le futur collège Lucie Aubrac de Champigny en images

Dans le cadre du réaménagement du quartier des quatre cités de Champigny sur Marne, le collège Lucie Aubrac, actuellement situé rue Danielle Casanova, va déménager face à la cité du Plant, sur une friche industrielle reconvertie en nouveau quartier de ville. Les architectes de ce nouveau collège ont été choisis ce mardi 26 février.

Parmi les cinq équipes qui restaient en lice, le jury, composé de représentants de l’Education nationale, de l’Etat, de conseillers généraux, d’élus municipaux et de professionnels du secteur, a retenu le groupement de maîtrise d’oeuvre composé des architectes Atelier d’architecture Malisan et Epicuria architectes, du bureau d’étude CET ingénierie et de l’économiste EGC.

Deux critères ont particulièrement pesé : la fonctionnalité et l’intégration dans l’environnement urbain. Les bâtiments comprennent à la fois un gymnase, qui pourra être utilisé de manière autonome, le collège et des logements de fonction. Les constructions suivent la rue Rabières et le boulevard Jules Guesdes avant de faire un angle pour longer une nouvelle rue. La cour de récréation et le plateau sportif extérieur seront situés à l’intérieur du U formé par ces bâtiments. (voir plan masse ci-dessous, double-cliquer pour agrandir)

Côté environnemental, les concepteurs du projet ont prévu une isolation thermique extérieure renforcée, des toitures végétalisées et plantées, un éclairage naturel des locaux avec une protection solaire étudiée en fonction de l’orientation, l’utilisation des espaces sportifs pour la rétention d’eau pluviale, la création d’un puits canadien (système de géothermie) et encore l’installation d’une éolienne destinée à l’autonomie des véhicules électriques.

Vue du gymnase, côté rue Rabières

Après validation du projet par le Conseil général du Val de Marne, les travaux devraient démarrer début 2015 pour une ouverture à la rentrée 2016. L’établissement accueillera 600 élèves et le montant de cette opération devrait s’élever à 20 millions d’euros.

Vue depuis l’angle formé par le bd Jules Guesdes et la future rue
Cet article est publié dans avec comme tags ,
2 commentaires pour Le futur collège Lucie Aubrac de Champigny en images
  • Deux questions :

    Pourquoi installer une éolienne pour les véhicules électriques, je ne savais pas que les collégiens venaient en voiture au bahut.
    De plus, sur le plan je ne vois pas de parking.

    Autre question,
    En temps de pluie, il y a -t-il un préault pour les élèves?
    (je dis ça, car c’est à la mode de construire des écoles de plans pieds pratiquement, sans préault donc, et les jours de pluie, ben les mômes restent dehors, des toiles sont ensuites tirées au-dessus de la cour de récré pour servir d’abri).

  • Et j’ajouterais que le site est assez dangereux pour les piétons car les passages piétons (seulement 3 pour tout le collège) ne sont pas protégés par un feu routier, ou même installé sur des ralentisseurs.

    De plus, selon les illustrations, les trottoirs ne sont pas « protégés » par des bornes, au cas où des voitures viendraient stationner sur les trottoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *