| Rungis

Le MIN de Rungis fête le premier bâtiment de son avenue de la gastronomie

Batiment F5C MIN RUNGISEn attendant la Cité de la gastronomie, le marché international de Rungis inaugure ce vendredi 8 novembre le premier bâtiment de son avenue de la gastronomie avec Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur et Stéphane Layani, président de la Semmaris, société gestionnaire du marché.

Baptisé F5C, il accueille sur 9 000 m2  des entreprises proposant produits traiteurs, d’épicerie fine, accessoires, fruits et légumes des tropiques, spécialités italiennes ainsi qu’un caviste.

Six entreprises s’y sont installées. Le caviste 1000 vins, filiale du grossiste bordelais Halley Wines & Spirits, a choisi de faire de Rungis son show-room parisien et sa plate-forme logistique. Le spécialiste de gastronomie italienne Carniato a réuni dans ce nouveau bâtiment l’ensemble de ses activités auparavant dispersées sur plusieurs halles de Rungis. Dispéré, qui propose charcuterie, foie gras et produits traiteurs sous les marques Jean de Quervil et Marché des chefs, a également profité de son déménagement depuis un bâtiment de la rue de Nîmes pour d’offrir un peu plus d’espace.

La Corpo, qui fête ses 100 ans cette année, propose pour sa part du matériel de présentation ainsi que des contenants à usage unique pour les commerces de bouche. Médélys est grossiste en épicerie fine, du champagne au foie gras en passant par le saumon, caviar et les coffrets gourmands. Enfin, Tropic Island, qui vend des produits exotiques à destination des clientèles africaines, antillaises, de l’Océan Indien  et d’Asie, en a profité pour multiplier par cinq sa surface au sein du marché de gros.

Une avenue de la gastronomie en lien avec la Cité de la gastronomie

Cite Gastronomie Rungis Image Epa Orsa Denis HuerreCe nouveau bâtiment est le premier d’une avenue de la gastronomie. Suivra la requalification des bâtiments de l’autre côté de l’avenue. Objectif : ouvrir la perspective sur la future Cité de la gastronomie qui devrait ouvrir en 2019 en bordure du MIN, avec pour objet la promotion de la gastronomie, tant par des équipements culturels que des restaurants mais aussi un laboratoire gastronomique, des cours de cuisine et encore une halle gastronomique destinée au grand public. (Voir projet détaillé).

 

Ce contenu a été publié dans Entreprises, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site. Si vous ne voulez pas que vos commentaires soient dépubliés par le modérateur, évitez les identités multiples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :