| Nogent-Sur-Marne

Le nouveau pont de Nogent : images et décryptage

Passerelle Pont de Nogent Image Agence Morris-RenaudMoins de feux rouges et de routes qui se croisent, plus de passerelles paysagères pour les piétons, des bretelles d’accès direct, un déplacement de carrefour… le pont de Nogent, cité en permanence comme « le plus gros bouchon d’Europe » s’apprête à faire sa mue, au terme de bien plus de sept ans de réflexion! Alors que l’enquête publique est en cours, voici en images et en plans ce qui va changer en voiture, à pied, à vélo ou en chaise roulante.

Franchissant la Marne entre Nogent Champigny et prolongé d’un échangeur où s’enchevêtrent croisements et armada de feux tricolores au-dessus de l’A4, le pont de Nogent accueille à la fois le transit entre l’A4 province à l’A 86 Nord et la circulation locale (habitants de Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne, Champigny-sur-Marne et villes voisines). Construit en 1961, il voit aujourd’hui passer 80 000 véhicules par jour et est devenu complètement saturé.

La situation qui ne date pas d’hier a donné lieu à une réflexion dès les années 1990 mais le temps des grands ouvrages urbains onéreux est long, et c’est finalement en cet automne 2013 que se profile la dernière ligne droite avant travaux, celle de l’enquête publique préalable au feu vert définitif.

Au programme de ce vaste chantier : la suppression des entrecroisements du côté Champigny, la création de plusieurs passerelles, le déplacement du carrefour et de la voie d’accès vers l’A4 Paris et un aménagement pour les piétons et vélos, avec, au passage, la suppression de huit feux tricolores ! Revue de détails des principaux changements ci-dessous en cartes, en images et explications :

Avant-après

Avant
Pont de Nogent Avant

Après
Nouveau Pont de Nogent

Pour précision : l’axe routier constitué par l’échangeur et le pont est la N486, qui doit son nom à sa raison d’être : la liaison entre les deux autoroutes A4 et A86. 

Principaux changements

Pour les automobilistes
- En arrivant du pont (côté Nogent), en provenance de Nogent ou de l’A86 Nord, pour aller vers l’A4 province, une bretelle en boucle permettra de relier directement l’A4 sans carrefour !
- En arrivant du pont (côté Nogent) pour aller vers l’A4 Paris, la bretelle d’accès ne sera plus située immédiatement à droite à la sortie du pont. Il faudra continuer jusqu’au nouveau carrefour un peu plus loin, côté Champigny, puis prendre une nouvelle bretelle qui repassera au-dessus de l’A4.
- En arrivant de Champigny pour rejoindre l’A4 Paris, l’accès à la nouvelle bretelle d’accès vers l’A4 Paris sera fera plus en amont depuis le boulevard de Stalingrad.
- En arrivant de l’A4 Paris, la voie sera rétrécie en arrivant à Champigny pour redonner au boulevard des Alliés des allures de boulevard urbain et non d’autoroute. Pour les automobilistes, la bifurcation Nogent-Champigny s’effectuera un peu plus au sud du pont, au nouveau carrefour du boulevard Stalingrad.
- En arrivant de l’A4 province, la bretelle de sortie sera élargie mais pour ceux qui prennent l’A86 Nord, l’accès restera restreint à une seule voie, le tunnel existant ne pouvant être élargi.

Pour les piétons
- Un cheminement arboré, réservé aux piétons et vélos, et constitué de nouvelles passerelles, sera créé depuis le parc du Tremblay jusqu’à la rue de Nazaré à Nogent, agrémenté de petits espaces verts.
Dans le détail : une passerelle constituée de deux arceaux et d’escaliers en bois permettra aux piétons de se rapprocher de l’eau en traversant le pont et de faire une pause sur une plate-forme situé juste au-dessus de la statue de naïade. Une seconde passerelle accessible aux vélos et personnes à mobilité réduite montera directement d’une rive à l’autre.
« Notre objectif a été de rendre la traversée de la Marne accessible à tous et de protéger au maximum les personnes des bruits de la circulation environnante », explique Charles Morris, de l’agence Morris-Renaud en charge de la partie circulations douces et aménagement paysager du projet.
- Aucune voie de bus en circulation propre n’a pu être créée, les transports en commun resteront donc tributaires des éventuels embouteillages.

Passerelle Pont de Nogent Image Agence Morris-Renaud

Pont Nogent MORRIS & RENAUD - Nicolas MAYEUR Architectes

Pont de Nogent Aménagement Paysager

41 millions d’euros d’investissement et 3 ans de travaux

La refonte du pont de Nogent devrait coûter 41 millions d’euros financés à la fois par l’Etat, la région et le département. La maîtrise d’ouvrage du projet est assurée par la direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement de la région Ile-de-France (DRIEA).
Les travaux devraient s’étaler sur trois ans. Les premiers coups de pioche devraient concerner la bretelle d’accès à l’A4 direction province.

Enquête publique jusqu’au 4 octobre

Pour en savoir plus sur le projet et donner son avis, l’ensemble des éléments sont disponibles dans les mairies de Champigny (14 rue Louis Talamoni) et de Nogent (Place Roland Nungesser) jusqu’au vendredi 4 octobre.

Le commissaire enquêteur, Marc Sauvez, retraité du ministère de l’équipement, sera également sur place à Nogent le mardi 17 septembre 2013 de 14h à 17h et à Champigny, le mercredi 11 septembre 2013 de 8h30 à 11h30, le mercredi 25 septembre 2013 de 8h30 à 11h30 et le vendredi 4 octobre 2013 de 14h à 17h.

Pour en savoir plus sans se déplacer, voir aussi l’avis de l’Autorité environnementale (Minsitère du Développement durable) qui reprend en détail les éléments du dossier.

Ce contenu a été publié dans Projets urbains, Transports, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site. Si vous ne voulez pas que vos commentaires soient dépubliés par le modérateur, évitez les identités multiples.

16 réponses à Le nouveau pont de Nogent : images et décryptage

  1. Delage dit :

    Il en aura fallu des cerveaux, des années de « réflexion »(on ne manque de rien) pour prendre une décision.
    Pas si simple bien sûr mais cela illustre bien le déterminisme national. Combien pèse le dossier?

  2. Marion Legouy-Desaulle dit :

    Tous sur le pont pour le tunnel!

    Pour éradiquer le plus grand bouchon d’Europe en amont du pont de Nogent, le plus grand antonnoir-étouffoir d’Europe, les usagers de l’A86 autant que les habitants de Fontenay-sous-Bois, Rosny-sous-bois, Montreuil, Villememomble, Noisy-le-Sec et j’en oublie en savent quelque chose. Désolée de déranger le 94 dans sa douce quiétude mais ce sont principalement, à part Fontenay-sous-Bois, les habitants du 93 qui sont les plus impactés par le plus grand bouchon-antonnoir-étouffoir d’Europe. C’est bien simple, depuis Napoléon Bonanaparte , en matière d’urbanisme, rien n’a été fait à Nogent et ce sont les autres , ceux du nord qui étouffent. Même les plus éminents urbanistes qualifient ce lieu-dit du Pont de Nogent de « cul-de-la-bouteille », c’est dire! La solution existe, il faut prolonger le tunnel de Nogent de manière à rendre l’embranchement A86/A4 à une fluidité durable quitte à réduire la vitesse sur toutes les voies express d’Île de France. Quand je pense que dans un même temps des édiles de provinces se font amener des lignes de TGV qui se dénaturent en TER en Région tout ça pour avoir la jolie gare qui va avec (ça a coûté une paille et sans parler d’la dette !)….Mais au diable le ressentiment, tous sur le Pont pour le tunnel et ainsi nous pourrons rendre aux bords de Marne, au Pont de Nogent, au parc de Champigny leur exceptionnelle qualité paysagère. Rêvons d’un Pont de Nogent végétalisé, rendu à la déambulation douce.

    Mobilisez-vous! Ecrivez, déplacez-vous, l’Enquête Publique est ouverte dans les mairies de Nogent et Champigny jusqu’au 6 Octobre.

    La liberté d’expression ne s’use que si l’on ne s’en sert pas.
    Tous sur le pont de l’Enquête Publique pour un tunnel embranchement A4/A86.

    Il va sans dire qu’il siéra de demander une étude comparative efficacité/faisabilité entre le projet actuel et le projet futur qui intergrera l’embranchement-tunnel A84/A4.

    Marion Legouy-Desaulle, Fontenay-sous-Bois, socialiste et amie des écologistes (oui ça existe ! :-) )

  3. Leca Notier dit :

    Marion écrit:
    « Mobilisez-vous! Ecrivez, déplacez-vous, l’Enquête Publique est ouverte dans les mairies … »
    Moi je veux bien, mais tout est « ficelé », je n’ai jamais vu prendre en considération, sauf à la marge, les avis déposés par le public sur les registres d’Enquêtes Publiques!
    J’espère que vous ne croyez pas à la « Démocratie de Proximité » ce n’est pas parce qu’on en parle qu’elle existe, du moins à Nogent.

  4. Marion Legouy-Desaulle dit :

    Bonjour Leca Notier, une chose est sûre si l’on n’en parle pas, un avis aussi éclairé soit-il ne peut être entendu. J’ai eu l’occasion de rencontrer le Ministre des transports Frédéric Cuvillier et je lui ai parlé de l’absence de liaison mécanisée entre les quais de la ligne A du RER (Ratp) et E du RER (Sncf) à la gare de Val de Fontenay. J’ai été entendue et le dossier est suivi par ses services, il est vrai que le « fil » est en suspend pour l’instant mais, et ç’est là où je veux en venir, lorsque j’ai eu affaire à son chef de cabinet , la première chose qu’il m’a demandée est: est-ce que vous l’avez signalé dans l’enquête publique ?( de la défunte ligne OrangE rebaptisée ligne 15). Je compte naturellement me rendre à la mairie de Nogent pour apporter ma contribution à l’Enquête publique mais aussi je me tournerai vers Monsieur le Ministre dès le mois d’Octobre pour demander qu’une étude complémentaire soit engagée afin de mettre en regard l’aménagement du Pont de Nogent tel qu’il est proposé aujourd’hui avec les perspectives qu’offriraient le prolongement du tunnel de Nogent en embranchement A4/A86 assorti de la réduction de la vitesse sur toutes les voies expresses d’Île de France. Maintenant, si d’ici là vous êtes nombreux à avoir produit la même demande, cela aura un peu plus de poids.
    Au final, je pense qu’il s’agit plus d’une question de bon sens que de démocratie de proximité. D’autant plus qu’il s’agit ici d’un aménagement à l’échelle européenne, il ne faut pas l’oublier.

  5. THOMMERET dit :

    Bonjour, je l’ai vu construire ce pont. Beaucoup comme moi on réagit. Mais la démocratie n’existe pas a Nogent.
    Ce pont emm……… depuis des lustres tout le monde mais rien n’a été fait, bien au contraire un autre bouchon fut fait le Pont de Mulhouse accidentogène a souhait, mais tout le monde s’en fou. Les maires de Nogent et Le Perreux n’ont rien fait pour l’améliorer. Un dénommé Cuvillier du Perreux spécialiste trouve ce Pont de Mulhouse parfait et sans problème, évidemment il roule vélo et pour lui…….
    Beaucoup de gens ce plaignent, beaucoup ont aussi réagit a l’enquête publique, mais rien n’y a fait. Car bien entendu ce que ces Messieurs ont pensé est Très bien Pensé. Tu parles.
    Les ennuis et je suis poli sont pour nous, c’est nous qui les avons pas eux. De toutes façons ces technocrates n’ont jamais tord et font toujours bien les choses!! Alors le Pont de Nogent, je mourrais sans le voir.

  6. PP dit :

    COUCOU ! et JOINVILLE elle existe aussi! NOGENT TOUJOURS NOGENT , nous aussi on veut un pont refait mais tout le volet paysage de l’autoroute qui passe au dessus de la marne doit être traité , la vitesse abaissée le revetement revu etc etc ,

  7. Julien dit :

    Bonjour,

    Si j’ai bien compris il sera plus possible de rejoindre l’A86 vers Créteil depuis le pont de Nogent ?
    Ce pont est un réel danger, je le prends tous les jour en 2 roues et les danger sont partout.
    Je vais me rendre dans ma mairie pour me renseigne mais le projet ne me satisfait pas. Est il mentionné quelque part des effets sur la circulation pendant 3 ans ?

  8. C.Dubois dit :

    @Julien Si ce sera toujours possible, simplement, la bretelle d’accès sera située quelques centaines de m plus loin, et elle repassera au-dessus de l’autoroute. Voir plan car pas très facile à expliquer…

  9. Julien dit :

    Quand on regarde ce document http://94.citoyens.com/files/2013/09/Avis-Autorit%C3%A9-Environnementale-Pont-de-Nogent.pdf a la page 6 j’ai l’impression que la bretelle qui mene a l’A4 arrive après l’embranchement A4 A86 non ? Ou alors au niveau de la sortie de Vincennes.

  10. C.Dubois dit :

    Non elle arrive avant.

  11. Marion Legouy-Desaulle dit :

    Le problème du Pont de Nogent c’est son double statut: échangeur entre deux voies express + voie de passage obligé pour passer d’une rive à l’autre.

    L’on pourra toujours y simplifier la circulation, déplacer les feux de quelques mètres et en supprimer d’autres c’est le double statut du Pont qui pose problème et c’est ça qu’il faut traiter en priorité d’où ma proposition de demander dans le cadre de l’enquête publique une étude complémentaire et comparative pour séparer le statut échangeur voies express du statut pont entre deux rives.

    Tous sur le Pont pour un tunnel prolongé pour éradiquer le plus grand bouchon d’europe. Enquête Publique mairies de Nogent et Champigny jusqu’au 6 octobre.

  12. Sam dit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas riverain mais juste utilisateur quotidien de ce pont. Je trouve que 40 millions (qui se transformerons en 60 à la fin) pour une usine qui ne rend pas l’espace aux riverains à part pour une passerelle piétons et qui fait même plus de bitume c’est cher payé.
    - Pour soulager les riverains, il faut creuser.
    - Sinon, pour simplement fluidifier la circulation :
    1/ Supprimer le feu pour les arrivées A86 vers A4 paris (et réserver la voie de droite pour cela)
    2/ Prolonger la bretelle d’accès vers l’A86 sur toute la longueur du tunnel pour décongestionner l’entrée à une seule voie vers cette A86.
    3/ Investir dans un système de feu où la durée de l’alternance vert/rouge dépend de l’intensité de la circulation sur chaque voie (très variable en fonction des horaires et des jours)
    4/ Matérialiser au sol les endroits où il est interdit de s’arrêter et donner des contraventions systématiques (hélas un peu de répression que je n’aime pas) dans le cas contraire, ce qui va par exemple vous fluidifier comme par miracle le bouchon depuis Champigny, dont la grosse raison est le blocage de la route par les véhicules en provenance de l’A4 paris
    5/ J’avoue que je n’ai pas d’idée pour A4 provinve vers A86 parce que je ne pratique pas, mais il y a certainement qqchose à faire aussi. Suppression du trottoir à l’occasion de la mise en place de la passerelle, et nouvelle voie sans feu ?
    6/ Garder 1 million sur les 40 pour la passerelle piéton
    7/ Garder 1 autre million pour végétaliser
    8/ Donner le reste à des associations caritatives :-)
    Bien à vous,
    Sam
    Ps : notez qu’il est possible de tester tout ça quasiment sans dépenser 1 centime.

  13. Cris dit :

    Bonjour,
    Je suis aussi utilisatrice de ce pont quotidiennement depuis de longues année, j’ai envoyé plusieurs courriers et mail à différentes instances d’aménagements publics, qui sont tjrs restés sans réponse. L’aménagement de ce pont est un non sens qui ne peut que refléter l’esprit tortueux et très très perturbé du ou des architectes qui l’on conçus : ceux qui sont à droite veulent aller à gauche , ceux à gauche veulent aller à droite et ceux du milieu sont coincés et hésitent .

    Une solution toute simple,, rapide et pas chère pour désengorger un peu ce pont, serait de réouvrir la bretelle d’accés de l’A4 de Joinville vers la Province. Vu le nombre de véhicules qui traversent le pont tous les matins pour aller vers l’Est, je pense qu’une bonne partie des riverains de Nogent , Joinville, Fontenay , Saint Maurice, Rosny et même Paris pourraient l’emprunter et cela donnerait un peu d’air au Pont de Nogent . Je ne comprends pas pourquoi rien n’est fait en ce sens, problème politique, pot de vin ou autre, c’est un mystère !? qui nous pourri la vie tous les jours !!

  14. arena dit :

    Dans mes rêves, j’imaginais une A4 qui passait en sous-sol dans les deux sens de St Maurice [avant la montée sens Paris-Province] jusqu’au tunnel de Champigny en passant sous le parc du Tremblay soit moins de 5 kms de tunnel http://goo.gl/zx87OW , et de rebaptiser la portion aérienne A4 en A86 …

  15. claudine dit :

    et qui va encore payer pour les bêtises de ces grands penseurs qui à la construction n ont pas réalisés ou même pensés que ce pont serait souvent emprunté. Nos dirigeants ne savent que parler argent mais où vont ils le prendre ?vont ils nous remboursés les erreurs qu’ ils ont commises? comme la voie auxiliaire par exemple. Lors de la construction de la A86 avec le croisement sur le pont de nogent il était facile de prévoir les embouteillages .Et pendant les travaux soit disant pour notre bien être nous les automobilistes nous allons amusés. Vos plans pour notre confort ont la magnificence de nos rois du passer

  16. Moise dit :

    40 millions, ce n’est pas si cher payé au vu de la gêne occasionnée pour tous, de la pollution, des millions de minutes perdues chaque année.
    Moi je dis : Champagne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :