Société | Nogent-Sur-Marne | 25/01/2013
Réagir Par

Les Dramaticules jouent Richard III à la Scène Watteau

Jérémie le Louët, de la compagnie des Dramaticules, proposera sa mise en scène du Richard III de Shakespeare à la Scène Watteau de Nogent sur Marne les 19 et 20 février. Voilà comment le scénariste présente sa vision de la pièce : 

« Lorsque Shakespeare écrit « Richard III », il a 28 ans. Il n’a pas encore écrit « Roméo et Juliette », « Hamlet », « Othello », « Le Roi Lear », ni aucune autre des pièces qui feront sa gloire. On perçoit encore dans « Richard III » l’influence de ses maîtres, Marlowe et Sénèque, mais pour la première fois dans son oeuvre, son style domine de bout en bout. Shakespeare y fait le portrait de Richard, Duc de Gloucester, laid, difforme et boiteux, qui va ravir le pouvoir à ses frères et à leur descendance en les conduisant à la mort.
On écrit fréquemment que « Richard III » est une pièce sur le pouvoir. On dit que c’est une pièce politique, qu’elle met à nu nos plus bas instincts de domination. On dit aussi de Richard qu’il est l’un des archétypes les plus parfaits du mal absolu, à l’instar d’Hérode, de Néron et de Caligula qui ont toujours rempli les salles de spectacle et séduit les acteurs histrions les plus célèbres. Tout cela est vrai… et bien d’autres choses encore… L’inventaire de ces pistes dramaturgiques, vidées de leur substance, donne le vertige.
La pièce pose une question assez simple : comment, dans « un monde corrompu où tout va pour le pire », un homme « différent » s’élève, par l’éloquence et l’intensité de son verbe ? Richard dénonce, maudit, châtie, asservit, assassine ses proches. Il use de tous les artifices du théâtre et fait de son ascension un spectacle très divertissant ; une démonstration implacable de la médiocrité du monde. »

mardi 19 et mercredi 20 février à 20h30
durée estimée : 2h30
âge conseillé : tout public
prix des places : de 7 à 20 euros

Réservation directement auprès de la Scène Watteau

Cet article est publié dans avec comme tags , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *