Société | Nogent-Sur-Marne | 15/01/2013
Réagir Par

Les élus d’opposition ne sont pas les bienvenus au repas des seniors

Les rapports entre majorité et opposition municipale de Nogent sur Marne ne se sont pas améliorés avec le début de l’année 2013. Dernière polémique en date : le refus du maire de voir le conseiller d’opposition le plus communicant de la ville, Marc Arazi (Nogent c’est maintenant), déambuler parmi les convives lors du repas des séniors qui se tiendra le mardi 22 janvier à 12h30 au Pavillon Baltard.

A seulement un an des municipales de 2014, les poignées de main avec la classe d’âge la plus fidèle des bureaux de vote ne se partagent pas. Ainsi l’opposant s’est-il vu simplement accorder le droit de saluer les habitants à leur entrée, aucun élu n’étant cette année officiellement habilité à rentrer dans le pavillon Baltard en dehors du maire. Un refus que n’a pas apprécié Marc Arazi qui s’étonne de ce changement d’habitude. « Depuis 2008, j’ai toujours pu participer au déjeuner des séniors, y compris l’année dernière à l’un des deux repas. Et ceci est tout à fait normal car c’est bien la ville via son conseil municipal qui organise cet évènement festif. (…) Je vous demande de reconsidérer votre décision et de permettre aux élu(e)s qui le souhaitent de pouvoir participer à cet évènement qui réunira près de 800 Nogentais« , a insisté l’élu, parmi les compétiteurs en lice pour les municipales de 2014, dans un courriel à l’édile.  (Voir aussi le débat qu’avait suscité le budget de ce repas des seniors lors du conseil municipal de novembre 2012)

Mise à jour du 18 janvier : suite à un communiqué du maire sur ce sujet reçu ce jour. Voici sa mise au point :
 » (…)Depuis le début, ce repas est réservé aux seniors et seule l’élue chargée de la politique municipale envers les seniors est invitée à ce repas. Les quelques autres élus de la majorité municipale en charge des activités à caractère social, ne font qu’être présents au début de cette rencontre.
Il en a toujours été de même pour l’ensemble du Conseil municipal, opposition comprise.
Il se trouve que Monsieur Arazi a systématiquement, tous les ans, tenté de participer au repas. Cela lui a toujours été refusé. En revanche, il a toujours été invité comme l’ensemble de ses collègues au moment de l’accueil pour pouvoir saluer, voire se faire photographier, sans aucun problème.
Le débat autour de ce sujet qui a lieu actuellement est sans intérêt dans la mesure où les règles ne changeront pas, mais aussi parce qu’aucun élu du Conseil municipal n’a demandé à être présent à ce repas (d’ailleurs certains d’entre eux sont opposés à cette rencontre traditionnelle considérant que cette dépense est inutile). (…) »

Mise à jour du 22 janvier
Suite à cette réaction, Marc Arazi a publié un nouveau  communiqué qualifiant celui du maire de mensonger, et confirmant photo à l’appui que les élus d’opposition avaient bien accès au repas des seniors les années précédentes. « Ces informations sont mensongères ! Rétablissons les faits : J’ai participé à tous les déjeuners depuis le début de la mandature soit en déjeunant, soit en étant présent dans la salle durant le déjeuner. Par ailleurs, j’ai payé comme il se doit ma participation en faisant mes chèques à l’ordre du Trésor Public. J’ai d’ailleurs publié à ces occasions deux articles sur mon blog. Vous pouvez les lire  ici et ici« 

Cet article est publié dans avec comme tags , , ,
17 commentaires pour Les élus d’opposition ne sont pas les bienvenus au repas des seniors
  • Monsieur ARAZI, pour le Maire, est persona non grata !
    Pour cela, il lui dénie le droit de participer au repas des seniors en tant qu’élu d’opposition. Curieux comportement d’un Maire, imbu de son pouvoir et qui n’accepte pas, à l’occasion d’un évènement convivial important qu’un opposant majeur puisse lui faire de l’ombre, surtout à l’approche des Municipales ! A quand la potence ou la lettre de cachet !
    Affaire à suivre…

  • Je ne savais pas que notre riante commune comptait 800 indigents susceptibles de bénéficier de ce type de manœuvre clienteliste financée par les contribuables nogentais. Une fois de plus un comportement lamentable et sectaire de la part de notre maire. Comprendra-t-il un jour que les deniers publics ne sont pas destinés à financer sa promotion ? Gaspillage et sectarisme : les deux mamelles du clientélisme !

  • Qui a écrit « L’objectif pour 2013, dans la continuité des années précédentes, sera de dépenser utilement les deniers publics, en dépensant moins pour dépenser mieux. C’est par la compression des dépenses publiques qu’il est nécessaire d’aborder les années en cours et à venir … » ?

  • Vous pouvez rajouter dans les indigents le fameux conseiller d’opposition qui quand il peut aller manger à l’oeil , est toujours présent. Sur les deniers publics , ça ne lui pose pas non plus de problème de faire sa campagne

  • Marie France aurait elle trouvé son mentor en la personne du conseiller d’opposition si communicant . En embusquade pour figurer sur la liste en vue de 2014 . C’est prendre des risques Chère Marie France . Celui de vous retrouver dans une nouvelle alliance éléctorale dont ce monsieur est coutumier et vous ramènera auprès de ceux que vous critiquez aujourd’hui ,
    Ne perdez pas votre temps …

  • @5 nogentais
    Loin de moi l’idée de figurer sur une liste quelconque, mais, j’observe le jeu des uns et des autres et constate que l’équipe actuellement en place se fait du souci pour son avenir. Avec raison, car une succession de mandats et leur cumul, ajouté à l’usure du temps, ne favorisent pas vraiment le progrès de la part d’une équipe fourbue et cramponnée au pouvoir.
    Il faut un renouvellement des équipes et une nouvelle respiration démocratique. Pour cela, faire appel à de nouvelles têtes. Il n’en manque pas dont l’ambition est d’abord de servir la population dans son intégralité.

  • @1nogentais Marc Arazi a comme chacun ses défauts mais je ne pense pas que l’on puisse le soupçonner de chercher « a manger à l’œil » … Ce repas est financé par les contribuables au nom du conseil municipal : il est élu donc il serait mesquin de lui adresser ce reproche. Le fait est qu’il s’agit d’une dépense importante qui profite a quelques uns qui n’ont probablement pas besoin d’être aidés pour se restaurer. Nous ferions mieux de cibler les nécessiteux plutôt que de dépenser sempiternellement l’argent public. Le clientélisme je dis STOP

  • Bonjour à tous,
    Je n’interviens pas souvent sur ce forum mais comme je lis quelques erreurs, je me permets de répondre:
    D’abord, chaque participant paye une partie du coût du repas. Mais je rappelle que nous vivons en société. Faire montre de convivialité me paraît toujours utile, nécessaire en temps de crise, indispensable quand je lis vos propos cyniques.
    Ensuite, le narcissisme dont Mr Arazi fait état jour après jour est grotesque: ce n’est pas Mr Arazi qui n’est pas le bienvenu au repas mais tous les élus sauf ceux qui sont en charge du secteur. Je précise aussi que tous les ans tous les élus (y compris Mr Arazi – hé oui!) ont toujours été les bienvenus pour saluer les nogentais au début, avant le dîner pour accueillir les nogentais.
    Enfin, permettez-moi de préciser que la fonction d’élu impose quelques responsabilités. Le risque ici n’est pas, contrairement à ce que vous essayez de nous faire croire, le clientélisme mais l’utilisation à peine déguisée de nogentais au profit de la campagne électorale que Mr Arazi tente de faire débuter un peu trop tôt.
    Cordialement.

  • La convivialité doit concerner tous les nogentais. Des personnes esseulées, on en trouve à tous les âges dans nos villes.
    En temps de crise, je trouve plus utile un bon d’achat ou de l’argent pour aider les personnes en difficulté à régler les factures énergétiques croissantes.
    On l’a vu récemment (refus par les 2 camps de fiscaliser l’indemnité de défraiement non utilisée par les députés), le monde politique ne vit pas sur la même planète.

  • JJPM indique que les « règles ne changeront pas ». En 2014 peut-être ?

  • Bonjour à toutes et à tous
    Moi je suis poli. se ne sont pas des indigents mais des Nogentais qui participes au repas de fin d’ année si ils le désire. Moi j’ai soixante quinze ans et demi, je ne participe pas à ce repas. C’est un abus de bien sociale . Pour voir les vieilles commères et le vieux banquales. Merci.
    Bien cordialement

  • @Deborah
    Vous défendez le social-clientélisme : une maladie bien française qui frappe depuis trop longtemps les élus de droite comme de gauche.
    Cette habitude est si bien ancrée que vous ne voyez même pas le problème. Dites nous donc combien coûte cette petite sauterie ?

  • A quand un PC portable offert par les municipalités aux jeunes qui viennent de fêter leurs 18 ans ? Prétexte officiel trouvé : les aider à maîtriser les nouvelles technologies dans un monde professionnel plus exigeant. Prétexte caché : aborder sereinement leur 1er vote aux municipales…

  • Avant de leur donner un portable, il faudrait s’assurer de leur niveau scolaire, un minimum est nécessaire. La moindre recherche nécessite de connaitre son alphabet. Mais il y a fort à parier que ces machines serviraient plus pour les jeux que pour une culture dont un certain nombre n’a rien à f…

  • Au Muppets show,
    Se servir de nos ainés pour lancer vos campagnes respectives, est tout simplement puant. Quel manque de respect !!
    Vous croyez être éternel ?
    Vous marchez sur l’eau ?
    Le temps s’est-il arrêté pour vous ?

    Vous aurez tout le loisir de déblatérer sur Mr Martin et son équipe d’ici quelques mois. Réservez donc votre venin au moment venu.

    Délaissés par vos familles, il se peut qu’un jour, vous comptiez parmi cette « clientèle », ne le perdez pas de vue.

    Cordialement.

  • Situation insolite et choquante, ce jour, au repas des seniors : Monsieur ARAZI, Conseiller municipal d’opposition, interdit par le Maire de participer au repas, salue les participants à l’entrée.
    Pourquoi cette interdiction ? réponse du Maire à Mr ARAZI :
    « ce repas est réservé aux seniors et SEULE L’ELUE chargée de la politique municipale envers les seniors EST INVITEE A CE REPAS. Les quelques autres élus de la majorité municipale en charge des activités à caractère social ne font qu’être présents au début de cette rencontre. Il en a toujours été de même pour l’ensemble du Conseil Municipal, opposition comprise ».
    CE QUI EST FAUX. Plusieurs élus de la majorité municipale étaient présents au repas.
    Malgré tout, ce repas convivial des seniors est à préserver mais ne doit pas marquer le début d’une campagne municipale en faveur du Maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *