| Saint-Maur-des-Fossés

Voir pour mieux entendre : le défi de l’association Aimes

Surtitrer les pièces de théâtre pour les malentendants : voilà l’une des initiatives lancées cette année par l’association AIMES (Aide Information Mal Entendants et Sourds) de Saint Maur des Fossés.

Présidente de l’association et malentendante depuis plusieurs années, Sylviane Valente de Gregorio oeuvre depuis 2009 avec ses bénévoles pour faciliter les accès aux sourds et malentendants de sa ville. Une persévérance récompensée par la mise en oeuvre d’un surtitrage lors ce certaines représentations au Théâtre de Saint-Maur. Une première a eu lieu le 13 janvier avec la pièce Au Bonheur des Dames. Et dimanche 10 février, ce sera au tour de C’est la faute à Le Corbusier de se doter de ce dispositif. De quoi permettre à tous les sourds et malentendants, appareillés ou non, d’aller au théâtre.

Avant cette solution, d’autres initiatives avaient été testées par l’association  en collaboration avec la mairie, comme le fait d’équiper la salle des fêtes ou la salle du conseil municipal d’une boucle à induction magnétique. Un système efficace mais qui nécessite que l’intervenant porte un micro et les sourds et malentendants une oreillette, ce qui est doublement contraignant pour le théâtre et les comédiens.

Le surtitrage est plus simple à mettre en place car il suffit d’un vidéo-projecteur… et d’avoir préparé les surtitres. « Le surtitrage bénéficie même aux personnes qui n’ont pas de problème d’audition : parfois, les comédiens parlent très bas et le public ne comprend pas. Il constitue donc un bon complément au spectacle« .

L’association espère ainsi inciter les personnes sourdes et malentendantes à se rendre de nouveau au théâtre. « Outre les dimensions sociales et sociétales, nous agissons aussi dans une optique culturelle. En France, seules les pièces en langue étrangère sont surtitrées. C’est une injustice qu’il faut réparer afin de faciliter l’accès à la culture aux personnes en situation de handicap« .

Deux autres représentations surtitrées sont donc prévues à Saint-Maur dans les mois qui suivent, après C’est la faute à Le Corbusier en février. Une initiative qui, l’espère la présidente, fera grand bruit.

Contact de l’association Aimes : s.degregorio@voila.fr

Théâtre de Saint-Maur, 20 rue de la Liberté, 94100 Saint-Maur des Fossés Saint-Maur-des-Fossés France 2013-02-10 2013-02-10 Voir pour mieux entendre : le défi de l’association Aimes
Ce contenu a été publié dans Agenda, Associations, Culture, Loisirs, Santé, Société, Spectacles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laissez un commentaire :

Important :Utilisez toujours le même nom pour contribuer sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

S'abonner à nos informations :

E-mail :
Facebook :
Twitter :