Société | Nogent-Sur-Marne | 30/04/2014
Réagir Par

Déborah Münzer candidate UMP aux européennes

Déborah Münzer, adjointe à la culture de Nogent-sur-Marne, sera sur la liste UMP Ile de France aux élections européennes du 25 mai, en position non-éligible. « J’avais proposé à  Alain Lamassoure, la tête de liste, de donner un coup de main à la campagne sur les questions culturelles. C’est dans ce contexte qu’il m’a proposé de figurer sur la liste », explique Déborah Münzer. 

La question culturelle qui lui tient le plus à coeur ?  « Le devenir de la copie privée ( qui bénéficie actuellement d’un mécanisme d’exception au droit d’auteur via une taxe directe sur le matériel d’enregistrement) en cette période où nous sommes en train de passer du matériel au flux. Comment permettre à l’immatériel de créer de la valeur à l’heure du Cloud ?« , s’interroge l’adjointe à la culture.

Deux autres élus UMP val-de-marnais figurent sur la liste : Christel Royer, première adjointe au maire du Perreux-sur-Marne, et Arnaud Weber-Guillouet, conseiller d’opposition au Kremlin-Bicêtre.

 

Cet article est publié dans avec comme tags , ,
8 commentaires pour Déborah Münzer candidate UMP aux européennes
  • le sujet du copyright est déjà traité dans le projet TAFTA !

  • Vous croyez tout savoir sur ACTA, TAFTA mais connaissez vous CETA : Le piège caché de l’accord de libre-échange Europe Etats-Unis !

  • Après avoir joué les utilités dans la brillante campagne de NKM, la voilà en bout de liste aux Européennes… Décidément, l’héritière de JJPM est particulièrement brillante !

  • Elle en a de l’ambition la petite déborah et on comprend mieux son agacement d’avoir vu la copine Karine se positionner plus vite qu’elle . Bataille de femmes en 2020 c’est ce qui nous attend . D’ici là Déborah aura peut être pris la place du maître s’il décide d’arrêter avant , mais trop jeune quand même ….A suivre . Tout cela arrive bien vite

  • J’aime beaucoup quand ce sont nos partis de la défunte IVe République qui décident de qui sera “éligible” ou “non éligible”. Moi, naïvement, naïf que je suis, je croyais que c’était l’électeur dûment inscrit qui choisissait… Ah ! que nenni… la balle est dans les doigts crochus des États-majors, qui distribuent les prébendes. On a ainsi vu un type (?) jamais élu nulle part faire une grande carrière de maire de Paris grâce au scrutin par liste ! Et vous ne saviez pas quoy faire de la thuriféraire de Ben Ali qui voulait lui fourguer nos forces et systèmes de répression sanglante, éjectée par tout le monde partout où elle passe ? faites-z-en une tête de liste chez les lourdauds du Sud-Ouest…

  • @Jean Claude
    il ne faut pas les comparer
    elles ne jouent pas dans la même division

  • La question européenne se résume à savoir quand la France sera capable de tenir ses engagements d’être sous la barre des 3% de déficit : en 2015, en 2017 ou jamais ?

    Ce ne sont pas 50 Mds d’euros qu’il faudrait économiser sur 3 ans, mais comme l’a rappelé l’UDI 94 Mds d’euros par an pendant 3 ans, nuance !

    Ca veut dire à mon sens, supprimer des emplois de fonctionnaires dans les collectivités territoriales.

    Le gouvernement veut supprimer les Départements et les Conseils Généraux pour faire des économies : très bien ! Mais il faudrait aussi supprimer tous les postes de fonctionnaires territoriaux concernés.

    L’Europe : en parler c’est bien, la faire en oubliant les « égoïsmes nationaux », c’est mieux !

  • Juste pour rappeler que Déborah Münzer est également secrétaire national de l’UMP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *