Société | Nogent-Sur-Marne | 24/03/2014
Réagir Par

Réactions des candidats aux résultats du premier tour

Le très grand écart  entre le score du maire sortant UMP, Jacques JP Martin et les autres candidats (plus de 30 points d’écart) en a surpris plus d’un. Le maire, lui, avait prévu un bon score mais confie qu’il avait plutôt anticipé 44%, 

en faisant de savantes pondérations et projections à partir des résultats de 2008, du nombre de candidats… Descendu dans le hall de la mairie vers 21 heures, il n’a pas boudé son plaisir d’avoir distancé à ce point ses concurrents, même s’il regrette que la gauche ne soit pas plus forte pour pouvoir « instaurer un vrai débat gauche droite » au sein du Conseil municipal. En tout cas, une chose est sûre, pas question de nouer une alliance de second tour cette fois. Il n’en a de toutes façons pas besoin. « Je ne commettrai pas la même erreur une seconde fois« , prévient-il. En 2008, l’alliance avec Marc Arazi avait fait long feu au bout d’à peine un an.

Les opposants, eux, ont été surpris de manière plus désagréable par ce presque plébiscite. « C’est à désespérer de faire de la politique sérieusement« , exprime Michel Gilles, amer de tout le temps passé à éplucher les dossiers du Conseil municipal, élaborer des contre-propositions, des amendements précis, déposer des recours au Tribunal administratif lorsqu’il l’estimait nécessaire, le tout pendant six ans, pour se voir rattrapé dans la dernière ligne droite par une élue restée dans la majorité jusqu’à la fin 2013.

« Les gens ne s’intéressent aux programmes que le jour même, j’ai même vu des personnes étudier les tracts devant l’isoloir », relate-t-il encore. Des alliances pour le second tour? La messe n’est pas dite mais pour le conseiller d’opposition, cela n’a pas de sens. « L’alliance, il fallait la conclure il y a un an, pour construire un projet ensemble. C’est dans cette optique que nous avions proposé des primaires. Aujourd’hui, et au vu du score du maire sortant, cela n’a pas de chance d’aboutir », indique-t-il.

Après six ans passés dans l’opposition, Michel Gilles a déjà indiqué qu’il souhaitait  passer le témoin si le scénario dessiné dimanche soir se confirme. “Je compte préparer la nouvelle équipe pour construire une véritable alliance pour la prochaine fois (2020).”

Karine Renouil, elle, n’a pas encore pris position définitivement non plus mais a depuis le départ indiqué qu’elle n’était pas favorable à des alliances de circonstance pour gagner à tout prix en sacrifiant l’esprit d’équipe qui a fait la force et l’enthousiasme de sa campagne. Déçue de son son score, elle l’est sans doute un peu, mais elle positive : « Nous avons fait une belle campagne ».

Tout neuf  dans le paysage politique, Nicolas Leblanc s’estime content d’avoir passé le cap des 10% pour pouvoir effectuer son travail dans l’opposition. Dans le contexte national, ce 11,5% est  finalement un moindre mal, même si le score baisse légèrement depuis 2008. Quant à une alliance avec le Front de Gauche qui a réalisé 7,15%, le candidat PS doit en discuter avec son équipe.

Celui qui est en toute logique le plus déçu de son score est Marc Arazi, qui ne franchit toujours pas les 10% bien qu’ayant pris à coeur son rôle de conseiller municipal de la majorité puis de l’opposition pendant six ans, sur le terrain sans relâche. « Nous sommes déçus car nous espérions passer  la barre des 10%, même si nous continuons à progresser comme force indépendante à Nogent, avec un meilleur score qu’en 2008. Nous remercions les 824 électeurs qui ont voté pour nous. Nous sommes aussi surpris du score de Jacques Martin. Nous en prenons acte. Il a bénéficié d’enjeux nationaux plus que locaux. Le PS fait de son côté un score inférieur à celui de 2008 ce qui confirme le contexte national de cette élection« , analyse-t-il.

Les candidatures de second tour doivent être déposées au plus tard d’ici mardi 18 heures en sous-préfecture. Les alliances , s’il y en a, devront donc être bouclées d’ici là.

(La réaction d’Alain Fresko (Front de Gauche EELV) sera intégrée d’ici peu dans cet article)

Cet article est publié dans avec comme tags ,
41 commentaires pour Réactions des candidats aux résultats du premier tour
  • Les nogentais (enfin pas tous) sont des veaux.

  • donc JJPM va gagner par division avec 25 % de s votes des Nogentais! nous sommes stupides et les autres sont des moutons!

  • Bien d’accord. Espérons que renouil/gilles fusionnent ou que gilles, arrivé derrière renouil se désiste pour une triangulaire. Seules solutions pour un dernier petit espoir. Martin c’est juste plus possible. Je suis désespéré ….

  • Bonjour à tous. Au vu des résultats il me semble qu’il ne sont pas à analyser en termes de programme électoral ou de campagne. Les enjeux sont plus simples et mesquins: l’argent. L’argent, le patrimoine immobilier, sont les préoccupations exclusives de la majorité des nogentais. Nogent est de droite et l’hommage fait à CAVANNA lors de sa mort dans le journal municipal est bien cynique. Pas de projets ici, mais une logique de droite: nettoyage par l’argent, les pauvres n’ont pas droit de cité ici, ils n’ont qu’à aller fouiller dans les poubelles des communes de gauche. L’argent a voté massivement pour Martin, car l’argent se sent rassuré par lui. Les prix vont continuer à s’envoler, les logements sociaux à végéter, les nogentais se sentent bien ainsi avec leur argent, leur patrimoine, leurs privilèges et ils n’ont que mépris pour les autres. Voilà ma lecture de ce scrutin. L’argent a voté, comme il a voté Berlusconi en Italie, Poutine en Russie, l’argent est élu et le nogentais rassuré.

  • Il a fait son plein de voix. Si fusion (mais vu comme gilles a tapé sur l’autre candidate, c’est peut etre pas probable) ou désistement : c’est encore jouable.

  • Tout ces efforts pour en arriver là, je comprends l’amertume de Michel GILLE, nous allons perdre le plus compétent des conseillers municipaux, opposants ou pas à la politique de Martin. L’inertie, l’indifférence, l’aveuglement partisan ont triomphé de lui. A vrai dire, je ne suis pas surpris, ce que je pressentais s’est produit. Certains prétendent que les citoyens sont dégoûtés des professionnels de la politique: désespérant, elle reprend toujours le dessus, au plan communal comme au national. C’est la « démocratie participative » : pendant encore 6 ans une majorité de « godillots » sera aux ordres. Au 2ème tour, le bulletin « béton » triomphera, les promoteurs ont encore de beaux jours devant eux dans notre ville.

  • J’ai rencontré l’équipe de michel gilles. Le sentiment a été le même chez mes amis ÉGALEMENT: des gens pas très abordables, cinglants voire méchants avec les autres candidats. Le dernier tract n’a pas du tout été apprécié. Il devrit se désister à présent. Sinon c’est qu’il soutient la candidature de mARTIN.

  • Gilles refuse la fusion avec K Renouil et ne se désistera pas.

  • Je suis étonné des commentaires de Monsieur Michel Gilles. Quiconque a suivit un peu les péripéties de la dernière mandature a pu se rendre compte qu’il confondrait agressivité et esprit constructif, que quels que soient les projets proposés, ce n’était jamais les bons, et qu’il a passé sont temps à entraver la « marche en avant » par des arguties ineptes et des recours administratifs qu’il a tous perdu mais qui ont coûté très chers en frais d’avocats aux Nogentais… Quant à son « c’est a désespérer de faire de la politique sérieusement »… C’est une insulte aux Nogentais qui, selon lui, sont trop bêtes pour savoir voter correctement… Mais a aucun moment il ne lui viendrait à l’esprit d’analyser sa défaite en se remettant en question : ce n’est pas lu qui n’a pas su rassembler les suffrages, ce sont les autres qui ont mal voté…

  • Le comportement de Michel Gilles est absolument déplorable ! Quelle imposture de se présenter pour finalement décider entre deux tours que l’on a pas envie d’être élu ! Finalement, il est bien dans la lignée de Marie-Anne Montchamp : les lâcheurs et les hypocrites !

  • Comment ça pas envie d’être élu ? Il demande à être tête de liste ou il se maintient. J’espère que ses électeurs vont le voir en plein jour et porter leur choix ailleurs !! La gauche ou renouil. Ce Michel Gilles est lamentable, il sacrifie les nogentais sur l’autel de son égo !!

  • @#09 (Franois047) : je ne suis pas vraiment d’accord avec vous car je pense que Gilles a été le seul opposant digne de ce nom au cours de la mandature qui vient de s’achever (PS aux abonnés absents et pitreries incessantes d’Arazi).

    La plupart des recours qu’il a entamés étaient justifiés et a mis en avant l’amateurisme de l’équipe en place sur des sujets tel que le transfert de la gestion du parc HLM à Valophis (vous qui parlez de dépenses d’argent en frais de justice : on parle de millions d’euros sur ce dossier par exemple).

    Vous ne pourrez pas dire que cette remarque est partisane : je suis militant Front de Gauche.

  • Vincent Martin, que pensez-vous d’un opposant soi disant sérieux qui par égo aujourd’hui s’apprête à faire réélire un Maire que lui-même juge mauvais ?

  • ce n’est pas lui qui va faire faire élire qui que ce soit : ce sont les citoyens qui glissent leur bulletin dans l’urne. Si j’en juge par les chiffres, les scores de Renouil et Gilles n’atteignent pas 30%, donc Martin va repasser, c’est tout.

  • De plus, si vous voulez changer de maire, il faut construire une opposition viable ayant un projet. Rejoignez le Front de Gauche par exemple si cela vous intéresse : si vous ne militez pas d’une manière ou d’une autre, rien ne changera jamais.

  • Oui, mais il peut y avoir moins d’abstentions, des contestataires qui vont voter utile ou éliminer au second tour. Là où il y a une infime chance, lui nous la retire ! RIEN N’EST JOUÉ ENCORE. En 2001 Martin était loin derrière Debaecker et il y est arrivé ! Qu’on nous laisse cette chance !

  • J’ai voté front de gauche. Maintenant j’élimine MARTIN. Que Gilles se retire bon sang !

  • c’est certain que le jour où il y aura moins d’abstention, la face du monde politique changera… on peut toujours rêver.

  • Le nouveau mandat de JJPM qui s’annonce doit être l’occasion de préparer les prochains scrutins : espérons qu’une vraie opposition se mette en place ! Hélas, entre Renouil qui n’a rien à proposer que sa personne, un PS fantomatique et Michel Gilles qui se fait élire conseiller municipal pour démissionner dans la foulée (alors que toute la campagne a été bâtie autour de lui), ça ne fait pas rêver. Il reste à espérer qu’une opposition active et constructive se construise et obtienne notoriété et légitimité d’ici 2020…

  • Il parle de démissionner maintenant ???!! Il se maintient pour démissionner ????!!!!

  • Je comprends la réaction de M. Gilles. Il est assez lamentable de constater que plusieurs candidats (dont lui, que j’ai soutenu lors du premier tour) se sont investis avec sérieux et détermination dans la campagne, mais que 45% des votants Nogentais ont préféré glisser un bulletin UMP dans l’urne sans avoir fait ne serait-ce qu’un effort d’information sur la politique locale.

  • Ok. Mais maintenant il fait quoi ?? Il saborde avec son équipe les 54% restant qui n’ont pas glissé de bulletins UMP ?!?!

  • L’équipe de l’Alternative pour Nogent n’a pas l’intention de se saborder le 31 mars. Conscients des responsabilités que vous voudrez bien nous confier, nous continuerons à être vigilants, constructifs et à vous informer. Souffrez que nous prenions des décisions collectives et que nous ne remettions pas le sort de notre ville sans y réfléchir posément. Nous sommes des adultes responsables et nous assumons nos actes. Vous avez en plus de la chance 🙂 nous nous exprimons en open data sur ce site.
    Dans quelques jours nous vous indiquerons ainsi quel est le coût de notre campagne. Pour le second tour il est capital de mobiliser les abstentionnistes : premier mouvement politique de Nogent-sur-Marne (cela nous pose d’ailleurs question, que fair pour mobiliser les électeurs inscrits ?).

  • Mobiliser les électeurs quand votre égo vous pousse à y aller quand même ?! Continuez ça les fera venir… Aneries sur Aneries décidément.
    N’oubliez pas d’aller faire un tour dans vos voitures de luxe dans le quartier des maréchaux. J’espère une vraie sanction de votre liste.

  • Nous n’avons pas besoin d’un directeur de campagne tel que vous. Les commentaires type On refait le match non merci.

  • Justement le match n’est pas encore fait monsieur ! Passez par les maréchaux dans vos belles voitures quand encore pour ce mandat vus ne pourrez rien pour eux, mais au moins vous aurez été tête de liste.

  • @26 je renonce : nous avons plus fait pour défendre les intérêts des habitants de ce quartier que vous ne le ferez jamais … Je vous laisse vous énerver tout seul. Pour certains la thérapie est efficace.

  • Mépris encore. Vous avez fait quoi ? Des recours ? Quand vous pouvez faire en sorte d’agir avant six ans ?? Tout ce gâchis pour être tête de liste ? La thérapie parlons-en.

  • Je vous signale que c’est par mon vote que je fais plus que quiconque en donnant pouvoir à un élu d’appliquer une politique. Vous n’êtes pas couronnés mais élus. Et je vais voter utile et mobiliser pour faire encore plus le 30 mars.

  • en fait si GILLES refuse d’être n°2 sur la liste de KARINE RENOUIL c ‘est parce qu’il est misogyne ! ni plus ni moins il n’aime pas être derrière une femme !

  • @30
    Est-ce pour cela qu’il avait accepté d’être le second de MA Montchamp en 2008 ainsi que son directeur de cabinet lorsqu’elle était ministre ?

  • À l’époque personne ne vous connaissez. On ignorait notre chance. Elle vous a servi de marche pied. Aujourd’hui vous ne le referiez plus du haut de votre minime notoriété.

  • @31 on s’écrase devant un ministre, pas devant une femme!

  • @anticor
    Je vous que vous élevez le débat. Je pense que les 19 femmes qui figurent sur notre liste doivent bien rire en vous lisant. On ne vote pas pour un genre, un style mais pour des idées.

  • et bien acceptez d’être en 2 position sur une liste commune.
    vos 19 femmes sont les bienvenues.

  • voyez l’exemple de viilejuif

  • @anticor
    relisez bien mon post 34
    Nous ne confions pas les clefs du camion de l’opposition à une opposante de JJPM de la 25ème heure.
    Il faut que vous sachiez que le stylo permettant à un groupe d’opposition de s’exprimer dans le journal municipal est confié à la tête de liste. En acceptant de nous saborder, nous n’aurions en rien changé le verdict des urnes : JJPM aurait été ré-élu. Par ailleurs, nous aurions abandonné sans aucune garantie notre liberté de parole dans le média institutionnel de la ville. Cela fait maintenant 6 ans que nous dénonçons la politique d’urbanisme de Nogent, sa gestion financière qui laisse filer les dépenses de fonctionnement, son manque de transparence. Allions nous capituler et décevoir nos électeurs ? Désolé de vous décevoir mais nous ne pensons pas que le jeu en valait la chandelle. Je vous livre notre vérité toute crue. A vous de mesurer la justesse de nos arguments. Accordez-nous au moins le mérite d’être francs avec vous et la liberté de prendre nous-mêmes nos décisions.

  • ce que je déduis de vos commentaires ce que la primaire c’était du « pipeau », selon vous ni Arazi ni Renouil méritaient être chef de file.
    Vous signez le « désistement » mais après si ce l’autre qui vous devance il ne plus valide. Et pour finir vous continuez dans la course pour vous retirer après, car la place de conseiller municipal ne vous convient pas.
    J’ai du mal à vous comprendre.

  • La fusion oui, mais que si votre égo était contenté. Si non, vous nous sortez l’argumentaire politicard ci-dessus. 3 listes avec un taux d’abstention à près de 60% bien sur que ça redistribuait les cartes !
    Vous avez préféré par votre bêtise une alliance avec JJPM.

  • @Alternative, pouvez-vous préciser si les propos de Michel Gilles rapportés dans l’article signifient qu’il se retirera dès l’élection ou en cours de mandat ? En clair, pour qui votent ceux qui choisiront votre liste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *