Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 19/03/2008
Réagir Par

Croisières pédagogiques au fil de l’eau

Passeur de rives © Association Au fil de l’eauLe passeur de rives entre le port de Nogent et le parc du Tremblay, c’est eux :  l’association Au fil de l’eau.  (Le financement de cette navette étant porté par le Conseil Général, Nogent, Champigny et la communauté d’agglo Nogent-Le Pereux). Pour Sébastien Froger, responsable du développement et de la communication de l’association, cela vaut bien une passerelle ! « En termes de coût, le fonctionnement du passeur de rives sur une trentaine d’années équivaut à la construction d’une passerelle mais ce système permet de créer du lien social et un emploi. En outre, on peut passer avec son vélo ou des poussettes car nos bateaux sont tout à fait adaptés. Bien sûr, le problème est que nous ne fonctionnons que les WE et mercredi aux beaux jours et cela ne constitue pas un transport pérenne. C’est pourquoi nous souhaitons à terme que cela se transforme en véritable navette fluviale intégrée au schéma des transports d’Ile de France (STIF) » Passeur de rives ou passerelle ? Voilà qui se discute.

Croisières pédagogiques et écologiques

Catalante © Association Au fil de l’eauMais cette activité ne constitue pas le principal objet d’Au fil de l’eau. Créée il y a 26 ans par des moniteurs de voile en mer, cette association d’éducation populaire invite à découvrir les cours d’eau dans le respect de la nature, en proposant des croisières pédagogiques pour montrer la faune, la flore, expliquer l’écosystème. « Au Printemps, nous embarquons par exemple des collégiens, centres de loisirs ou encore des classes de primaire découvrir des îles de la Marne. Et les mercredis et week-ends, nous emmenons le grand public. Il s’agit de circulation douce. Nos bateaux, les ‘Catalantes’ (qui accueillent une douzaine de personnes) fonctionnent avec un moteur thermique ou électrique presque silencieux et sans vagues, qui n’a pas d’impact sur les berges. Nous emmenons également des groupes de jeunes ou enfants pour plusieurs jours, sur un autre bateau, le Francilien, qui peut abriter une cinquantaine de personnes et comprend une vingtaine de couchages. »

Aménagement et nettoyage des berges

Autre axe d’intervention : le nettoyage et l’aménagement des berges. « Nous avons 2 chantiers d’insertion qui font travailler une vingtaine de personnes toute l’année. Ils pilotent les bateaux l’été, les réparent l’hiver. Ils contribuent aussi à aménager les berges en reconstituant par exemple des portions de berge en technique végétale (au lieu du béton) ou en ramassant les déchets », explique Sébastien Froger. Cet hiver, une équipe de jeunes de Nogent a participé à une opération nettoyage durant un week-end sur une île de la ville. « Il s’agissait d’une expérience test dont l’initiative émanait des jeunes eux même qui s’est très bien passée et que nous sommes prêts à reconduire à plus grande échelle. Cela a permis de sensibiliser le voisinage à cette problématique, d’autant que les ados étaient bien visibles, revêtus d’une tenue de nettoyage toute blanche! »

Voir aussi fiche complète de l’association avec coordonnées…

2 commentaires pour Croisières pédagogiques au fil de l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *