Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Politique locale | | 05/02/2008
Réagir Par

Dernier conseil avant les municipales

Dernier conseil avant les municipales

Mairie de Nogent sur Marne © Nogent-Municipales 2008Ambiance animée comme de coutume pour ce dernier conseil municipal avant les élections, lundi soir à la Scène Watteau (comme ne l’indique pas la photo mais les clichés sur place étaient interdits). Une centaine de personnes dans la salle dont beaucoup de supporters des différentes listes. La séance a commencé par le vote du budget annexe des parkings du budget primitif 2008. L’occasion de revenir sur les deux contentieux en cours (l’un concernant la gestion des stationnements sur Nogent, l’autre l’incendie du parking parisien du marché St Germain) et de susciter quelques escarmouches.

Ces deux dossiers plein de rebondissements et encore en cours de procédure (il incombera donc à la prochaine équipe municipale de les suivre) feront l’objet d’un billet spécifique ultérieur car ils nécessitent d’être très détaillés pour en comprendre les tenants et aboutissants. Deuxième sujet au menu, et raison de la convocation de ce conseil, si près des échéances électorales : le second vote, cette fois a posteriori, des budgets primitifs, principaux, comptes de gestion et comptes administratifs des exercices 2004 et 2006 suite à leur annulation par le tribunal, en raison de la non communication, à l’époque, de documents et diagnostics financiers émanant du cabinet d’audit Ernst & Young. Cette série de 14 votes a donné lieu à une fastidieuse énumération de chiffres – particulièrement frustrante pour les spectateurs qui ne les ont pas en main 🙁 Conseiller municipal d’opposition (Alliance pour Nogent), Estelle Debaecker a expliqué que sa liste ne prendrait pas par au vote car les conditions n’étaient toujours pas réunies. Motivant notamment que la note de travail d’Ernst & Young de novembre 2003 avait été remise trop tardivement avant le conseil.

La réunion s’est poursuivie par le vote d’initiatives concernant le fonctionnement courant de la ville parmi lesquelles (mais ce n’est pas exhaustif) le permis de construire, à côté de la bibliothèque actuelle, d’un local équipé d’ordinateurs pour la formation des citoyens aux nouvelles technologies de l’information, la mise en place de séances d’initiation au baby-sitting et au secourisme pour les jeunes, l’adoption de la Charte des maires de France pour l’environnement , la délégation de service à la société Evancia Babilou pour la crèche des Lutins, une convention avec l’Etat, visant à assurer un service minimum de garde d’enfants dans le primaire en cas de grève des enseignants et encore un avenant prolongeant la convention passée entre la ville et l’Institut Montalembert.

La nécessité de s’organiser pour mettre en pratique, concrètement, les 4 heures de sport désormais préconisées par l’Education nationale a été évoquée dans les questions diverses. La difficulté qui se pose aujourd’hui étant la disponibilité en quantité suffisante des infrastructures sportives. Ce sujet a été l’occasion pour le Maire de mentionner la réflexion en cours sur l’attribution à chaque école d’une thématique (liée à une discipline) spécifique. La musique (violon) pour Guy Moquet, le sport pour Paul-Bert, les langues pour Léonard de Vinci et l’art pour Val de Beauté.
La question du bio dans les cantines a aussi fait l’objet d’une communication, une demande d’intégration d’ingrédients bio serait en cours auprès du prestataire Avenance. Une note diététique sur laquelle s’est achevé le conseil vers 23 heures.

Pour information, ci-suivent les liens vers les comptes-rendus officiels de précédents conseils municipaux en ligne sur le site de la ville.
Conseil du 17 décembre 2007
Conseil du 9 novembre 2007
Conseil du 25 septembre 2007

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
24 commentaires pour Dernier conseil avant les municipales
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi