Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 05/02/2008
Réagir Par

Dernier conseil avant les municipales

Mairie de Nogent sur Marne © Nogent-Municipales 2008Ambiance animée comme de coutume pour ce dernier conseil municipal avant les élections, lundi soir à la Scène Watteau (comme ne l’indique pas la photo mais les clichés sur place étaient interdits). Une centaine de personnes dans la salle dont beaucoup de supporters des différentes listes. La séance a commencé par le vote du budget annexe des parkings du budget primitif 2008. L’occasion de revenir sur les deux contentieux en cours (l’un concernant la gestion des stationnements sur Nogent, l’autre l’incendie du parking parisien du marché St Germain) et de susciter quelques escarmouches.

Ces deux dossiers plein de rebondissements et encore en cours de procédure (il incombera donc à la prochaine équipe municipale de les suivre) feront l’objet d’un billet spécifique ultérieur car ils nécessitent d’être très détaillés pour en comprendre les tenants et aboutissants. Deuxième sujet au menu, et raison de la convocation de ce conseil, si près des échéances électorales : le second vote, cette fois a posteriori, des budgets primitifs, principaux, comptes de gestion et comptes administratifs des exercices 2004 et 2006 suite à leur annulation par le tribunal, en raison de la non communication, à l’époque, de documents et diagnostics financiers émanant du cabinet d’audit Ernst & Young. Cette série de 14 votes a donné lieu à une fastidieuse énumération de chiffres – particulièrement frustrante pour les spectateurs qui ne les ont pas en main 🙁 Conseiller municipal d’opposition (Alliance pour Nogent), Estelle Debaecker a expliqué que sa liste ne prendrait pas par au vote car les conditions n’étaient toujours pas réunies. Motivant notamment que la note de travail d’Ernst & Young de novembre 2003 avait été remise trop tardivement avant le conseil.

La réunion s’est poursuivie par le vote d’initiatives concernant le fonctionnement courant de la ville parmi lesquelles (mais ce n’est pas exhaustif) le permis de construire, à côté de la bibliothèque actuelle, d’un local équipé d’ordinateurs pour la formation des citoyens aux nouvelles technologies de l’information, la mise en place de séances d’initiation au baby-sitting et au secourisme pour les jeunes, l’adoption de la Charte des maires de France pour l’environnement , la délégation de service à la société Evancia Babilou pour la crèche des Lutins, une convention avec l’Etat, visant à assurer un service minimum de garde d’enfants dans le primaire en cas de grève des enseignants et encore un avenant prolongeant la convention passée entre la ville et l’Institut Montalembert.

La nécessité de s’organiser pour mettre en pratique, concrètement, les 4 heures de sport désormais préconisées par l’Education nationale a été évoquée dans les questions diverses. La difficulté qui se pose aujourd’hui étant la disponibilité en quantité suffisante des infrastructures sportives. Ce sujet a été l’occasion pour le Maire de mentionner la réflexion en cours sur l’attribution à chaque école d’une thématique (liée à une discipline) spécifique. La musique (violon) pour Guy Moquet, le sport pour Paul-Bert, les langues pour Léonard de Vinci et l’art pour Val de Beauté.
La question du bio dans les cantines a aussi fait l’objet d’une communication, une demande d’intégration d’ingrédients bio serait en cours auprès du prestataire Avenance. Une note diététique sur laquelle s’est achevé le conseil vers 23 heures.

Pour information, ci-suivent les liens vers les comptes-rendus officiels de précédents conseils municipaux en ligne sur le site de la ville.
Conseil du 17 décembre 2007
Conseil du 9 novembre 2007
Conseil du 25 septembre 2007

24 commentaires pour Dernier conseil avant les municipales
  • Chacun a pu constater que le mot transparence était l’un des mots vedettes au cours de cette campagne.

    Chacun pourra constater que cette notion semble avoir un sens différent selon que l’on vive à Nogent-sur-Marne ou chez nos voisins du Perreux.

    Ainsi, on peut facilement télécharger via le site internet de la ville du Perreux les comptes rendus de la Communauté d’agglomération et la période « téléchargeable » couvre plusieurs années.
    Ces comptes rendus sont d’ailleurs assez lisibles.

    La pauvreté du site de la ville de Nogent-sur-Marne en la matière est affligeante. Quelques comptes rendus des derniers conseils municipaux avec peu d’archives et aucun lien vers ceux de la communauté d’agglomération.

    Cela ne signifie pas forcément que les « choses » soient cachées mais simplement qu’il existe un gouffre entre les intentions affichées dans certains programmes et les actes.

    Il en va de même pour le désormais célèbre rapport E&Y.
    Pas en ligne.
    D’aucuns auraient pu penser que les élus de l’opposition prendraient la relève en le mettant en ligne.
    A ma connaissance, cela n’a pas été fait alors que ce rapport est très souvent invoqué et cité (partiellement ? partialement ?).

    Cela doit changer.

  • Bonsoir Monsieur Jordan,

    Vous demandez pourquoi les élus de l’opposition, dont je suis notamment, n’ont pas mis en ligne le rapport Ernst and Young …
    La réponse est d’une simplicité désarmante : nous n’en n’avons aucune copie électronique!
    Quand la loi prévoit qu’un rapport doit être communiqué aux élus, Monsieur Martin ne le communique pas! Il faut batailler pendant deux ans et plus, à coup de procédures devant le tribunal administratif …
    Comme la loi ne prévoit pas de fournir de copies électroniques, Monsieur le maire n’en fournit pas …
    Quant à ressaisir, au clavier, l’ensemble du texte de 71 pages, avec la graphiques, j’en suis désolé pour vous, mais j’ai mieux à faire de mon temps.
    Au plaisir de vous lire prochainement.

  • L’ADCN a corrigé cet « oubli »
    vous pouvez consulter les quatre rapports Ernst & Young en cliquant sur le lien ci-dessous

    http://adcnogent.blogspot.com/

  • Merci à Jean Badoche

    Comme quoi, quand on veut on peut …

    Vous verrez qu’un jour prochain il sera peut être même possible d’avoir les budgets sous tableur, la liste des subventions versées chaque année aux associations et le rapport des associations (sous la forme : j’ai reçu des fonds publics, voilà un bilan de mon activité).

    J’en oublie mais j’y pense …

  • Je suis surpris que personne n’ait pu obtenir une copie électronique des rapports E&Y, explicitement prévu par la loi du 17 juillet 1978 sur l’accès aux documents publics.

    Le site http://www.cada.fr le précise ci-dessous. Quelqu’un a t’il sais le cada sur ce rapport?

    En vertu de l’article 4 de la loi du 17 juillet 1978, le droit d’accès s’exerce, selon le souhait de l’intéressé, selon l’une des modalités suivantes :
    – par consultation gratuite sur place sauf si les impératifs de conservation du document s’y opposent ;
    – par courrier électronique et sans frais lorsque le document existe sous forme électronique ;

  • Mme DUBOIS,vous êtes très factuelle en déroulant finalement l’ordre du jour prévu et en parlant d’ambiance animée et de quelques escarmouches.A vous lire, tout semble aller dans le meilleurs des mondes. Votre compte rendu aurait mérité, à mon sens, un peu plus d’objectivité .Car Il ne reflète pas l’exapération du conseil , et du public présent, concernant les interventions , les recours de Mme DEBAECKER .Car peut on parler d’escarmouche quand il s’agit de la bafouille d’1/2 heure de Mr DELLMANN ,nouvelle attaque contre MME DEBAECKER , une vrai mise à bas ( mon propos n’est absolument pas de prendre parti sur le sujet…).Car peut on parler d’escarmouche lorsqu’on assiste au coup de sang , à la perte de sang froid de Mr MARTIN contre sa rivale MAM ,totalement déplacé, qui montre un homme en fin de course qui ne parvient plus à maitriser ses nerfs.Son attitude est elle digne d’un homme publique à la tête de 30.000 administrés( heureusement que la scène n’a pas été filmée) Et enfin le mouvement protestataire des supporters de MAM quittant la salle bruyamment .
    Voilà une autre vision de ce conseil qui peut aussi interesser les nogentais . merci de votre compréhension

  • @Citoyen
    De fait, j’ai sciemment résumé cet épisode du conseil municipal par ‘escarmouches’ après avoir tenté de le relater. Je me suis vite rendue compte du nombre de lignes nécessaires pour en rendre compte de façon compréhensible pour les non initiés (ne connaissant pas le contexte des contentieux liés aux parkings). C’est pourquoi comme je l’ai mentionné, j’ai préféré reporter à un billet ultérieur une ‘tentative’ de synthèse des contentieux résumant les positions de chaque partie. J’ai pour cela déjà procédé à plusieurs interviews des protagonistes et suis d’accord avec vous qu’il s’agit d’un sujet important, qui ne peut être éludé dans cette campagne. Mais je préfère le traiter indépendamment, en reprenant l’historique. Je reconnais aussi m’être davantage intéressée à la deuxième partie de ce conseil, celle concernant le fonctionnement en devenir de la ville, car il s’agit de sujets également importants sur lesquels citoyens et candidats peuvent encore intervenir. Je n’ai pas réussi à interpréter le départ des supporters de Madame Montchamp à 22H pétantes, et j’avoue n’avoir pas trouvé cet épisode particulièrement intéressant à raconter. Je ne suis pas la dernière à regarder la vidéo (qui circule actuellement sur Internet) de Madame la Maire de Puteaux et son père, l’ancien Maire, s’écharper au conseil municipal, mais pense au fond de moi-même que pendant qu’on parle de cela, on oublie les sujets essentiels. Et les questions discutées en fin de conseil : contrat d’association avec une école privée, nouvelle délégation de service, service de garde des enfants en cas de grève des enseignants… me semblent loin d’être anodins, quel que soit le point de vue politique duquel on se place.

  • Mme DUBOIS , vous avez entièrement raison qu’il est beaucoup plus interessant de se focaliser sur des sujets essentiels qui concernent vraiment les nogentais. et leur futur. mais qui dans le cas présent ont occupé une poignée de minutes en comparaison des 2heures inutiles passées à la gueguerre des anciens . la signification de mon propos est « plus jamais ça « . il est temps de renouveler la vie politique et ce petit monde qui s’agite ,toujours pollué par des basses querelles . Et les bonnes idées et les beaux projets d’où qu’ils viennent vaincront toujours.

  • Voyons, Monsieur Kirsner … On voit bien que vous ne maitrisez pas votre sujet! Pour pouvoir demander à un tribunal administratif qu’un document soit communicable, IL FAUT que la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) rende un avis favorable après avoir obligatoirement été consultée.
    C’est bien entendu ce que nous avons fait! Me croirez vous si je vous dis que, dans un premier temps, la CADA, dirigée à l’époque par une militante RPR dont j’ai oubliée le nom, a considéré que ce rapport n’était pas communicable au motif qu’il n’était pas définitif! C’est très exactement la thèse de Martin!
    La Cada s’est pris les pieds dans le tapis … Après nous avoir dit NON, elle a dit OUI à quelqu’un d’autre, laquelle personne s’est empressée de nous donner la réponse qu’elle avait obtenu … Vinrent ensuite les recours devant le Tribunal administratif … La suite, vous la connaissez! La dernière décision en date, c’est celle condamnant le maire à fournir TOUTE la correspondance échangée pendant les deux années critiques entre la mairie de Nogent et le cabinet ERNST and YOUNG sous astreinte de 200 euros par jour de retard.

  • L’affaire du parking, dite affaire PSG, n’est pas à mon sens la plus intéressante : les sommes en jeu sont énormes et l’on voit bien que démêler l’écheveau des responsabilités (le mécanicien, la conductrice, le gardien du parking, la durite (je mets un e à ce terme barbare – les puristes rectifieront) ou une autre pièce mécanique, l’essence sans plomb …) est compliqué.

    Celle relative aux stationnements payants (les fils G.) est également très instructive. Pour l’instant c’est d’ailleurs celle qui a coûté le plus aux nogentais et ce n’est peut-être pas fini.

    Au vu des pièces mises en ligne sur le site internet de la ville ce jour (soit le 6 février 2008), il apparaît que ni le maire actuel ni le précédent n’ont été transparents vis à vis de leurs administrés.

    Il en fut de même pour les rapports E&Y : une association, dont je ne suis pas membre, a finit par faire le boulot car les élus de l’opposition ont eu des pannes de scanner … ils ont choisi les bonnes feuilles (pas les mauvaises …).

    Je crois que cela en dit assez long sur les pratiques en cours dans notre ville : à compter de mars 2008 monsieur Propre va devoir laver tous ces rideaux de fumée …

  • Je tiens à revenir sur « l’affaire dite des stationnements payants » qui, on le verra, porte bien son nom : les débours s’élèvent déjà à plus de 3,3 millions d’euros.

    Mon petit doigt m’a dit que l’affaire n’était pas close.

    Pourquoi personne n’évoque-t-il jamais la dette induite par ces condamnations ?

    Il faut avouer que c’est bien pratique un budget annexe (vous les lisez vous les annexes ? nous devrions …).

  • Vous avez raison, Monsieur Jordan! Il faudra y revenir … Monsieur Martin n’en parle pas ou si peu, tout simplement parce que, là, c’est lui qui est totalement responsable. C’est pour cela que la commune a été condamnée à payer plusieurs millions d’euros! Et ce n’est pas fini … La société des fils à Madame Gérault va, à bon droit, par la faute de Monsieur Martin, réclamer le remboursement de ses investissements puisqu’elle a perdu le bénéfice de la concession qui lui était associé!

  • Monsieur Heurtault

    Avez vous écouter la démonstration magistrale de Yves Dellmann ?

    N’hésitez pas à la lire et à la relire :

    http://www.ville-nogentsurmarne.fr/fileadmin/FICHIERS_SITE/Rubriques2/consmunicipal.pdf

    Je n’ai pas entendu de réponse de la part de votre groupe lors du conseil municipal
    vous étiez tous à court d’argument

    Côté bilan, la messe est dite !

    Et si on parlait de votre programme ?

  • @ Olivier

    Yves Dellmann a eu raison de produire certaines pièces mais sans doute un peu tardivement.

    Il eut été utile d’adjoindre celles relatives à la concession du stationnement payant (les jugements à tout le moins).

    Autant l’affaire du parking Saint Germain n’appelle pas de commentaires particuliers selon moi sur le fond, autant celle du stationnement payant illustre une forme d’amateurisme qui nous a coûté cher et risque de continuer à nous coûter cher.

    Je fais confiance à la justice : si la ville a été condamnée, c’est probablement parce que la ville n’avait pas respecté ses engagements contractuels envers le concessionnaire.

    En tout état de cause, sur ce sujet comme sur d’autres, il semble bien que les deux équipes qui se sont succédées ont du mal à informer objectivement les Nogentais.

    Devrons nous susciter la création d’une Association de Défense des Utilisateurs de Parkings … pour obtenir une inframation rapide et exhaustive ?

  • Oui! J’ai écouté la déclaration de Yves Dellmann … Je note que cette question n’était nullement inscrite à l’ordre du jour! Nous y répondrons, bien évidemment. Avez vous remarqué, si vous étiez dans la salle, que j’ai demandé la parole à 4 reprises?
    A 2 reprise, Monsier martin m’a ignoré. Une troisième fois, il a donné la parole à quelqu’un d’autre ( de son groupe). Une quatrième fois, il m’a vu (enfin!) mais il a répondu : « Non! On vote! ». J’ai l’habitude … Je ne suis pas un orateur né. Je me sens plus à l’aise à l’écriture … Alors, la censure de Monsieur Martin, ça ne me touche pas beaucoup …

  • Concernant l’article interessant du Figaro du 7/2 sur la bataille à droite à Nogent et les commentaires du blog .Qui retrouve t on ? Olivier la voix de son maître qui tente en vain de défendre le bilan du patron .Pas facile .Diffusion nationale oblige ,il ne s’est pas essayé à sa prose et citations habituelles (peur du ridicule?)Pourquoi trouve t il l’article subjectif et orienté . C’est l’hopital qui se fout de la charité Pourrait il enfin et une fois se remettre en question et faire preuve d’humilité . Tout ce qui est dit est vrai et bien vrai . Lui seul n’en n’est pas convaincu.

  • La mandature precedente est atteint d’amnesie pour nous refaire à chaque conseil municipal la meme demonstration du Parking St Germain .Comment avoir l’audace de contester les faits ?
    Et donc les consequences !
    Prenez vous les nogentais pour des sots !
    Quel dommage qu’ils ne soient pas plus nombreux lors des conseils pour assister a votre pitoyable argumentaire !
    A chaque fois qu’ils ont eu affaire avec leur compagnie d’assurance ils se sont rendus compte que rien n’est jamais gratuit .

  • Non, « popole »! Nous ne prenons pas les Nogentais pour des sots! Je ferai remarquer que l’affaire est entre les mains de la Justice depuis bientôt dix ans … Il eut beaucoup mieux valu que le jugement de première instance soit rendu disons dans les deux à trois ans qui ont suivi le sinistre. Mais les choses sont ainsi faites … Notre Justice est vraiment trop lente.
    Le Juge du fond allait rendre son ordonnance de mise en état dont la finalité est d’interdire aux parties de produire de nouvelles pièces et de nouveaux arguments. In extremis, Monsieur Dellmann a produit un nouveau moyen mettant en cause le constructeur du véhicule Renault. De ce fait, nous sommes repartis pour un nouveau cycle qui retarde d’autant la date du jugement de première instance, le reportant en tout état de cause à une date postérieure aux élections municipales. Le jugement dira si c’était utile ou pas … Je comprends mal pourquoi Monsieur Dellmann n’y a pas pensé plus tôt.
    Il résulte cependant de tout ceci que SI LES IMPÔTS ONT AUGMENTE A NOGENT, CE N’EST PAS A CAUSE DU PARKING SAINT GERMAIN! Tout le reste, c’est de la littérature, voire, dans certains cas, du verbiage.

  • « Je comprends mal pourquoi Monsieur Dellmann n’y a pas pensé plus tôt. »

    C’est fort de café !

    Car, bien sur, vous y aviez pensé ?!

    et comme disait Desproges :

    « Vivons heureux en attendant la mort »

  • N’étant pas en charge du dossier, je n’avais pas à y penser tout spécialement. Toutefois, il y a peut-être une autre explication : Monsieur Dellmann y a pensé à ce moment là d’une manière très opportune … Je ne suis pas dans la tête de Monsieur Dellmann.

  • Monsieur Heurtault semble ne vivre que de paroles sur des dossiers
    dont il n’enregistre que des bribes. Sa capacité de comprehension
    est trés limitée et le peu qu’il arrive a comprendre, il l’utilise pour propager la haine. Il n’a pas d’autre projet pour notre ville.
    Il parait que c’est lui qui colle les affiches de madame Debaeker
    en compagnie du senateur maire communiste mr vogué a Fontenay.

  • Cher Monsieur Pratar,
    Serait-ce trop vous demander que de vérifier que vous n’êtes pas en état d’ébriété avancé avant d’écrire sur la blogosphère?
    Ainsi, je collerais des affiches d’Estelle Debaecker en compagnie du sénateur maire communiste Jean François Voguet?
    Outre que votre phrase est à double sens et relève de la diffamation, vous me connaissez bien mal! Certes, je sais coller des affiches! Depuis l’age de 17 ans, je dois en avoir des milliers à mon palmarès … Pour autant, je dois vous avouer que cela fait au moins 5 ou 6 ans que je n’en colle plus aucune!
    Quant à les coller avec Jean François Voguet, sénateur maire de Fontenay sous Bois, croyez vous sérieusement qu’un Sénateur maire communiste va aller s’emmerder à coller des affiches d’une candidate de centre droit dans sa propre ville?
    Je vous renouvelle ma question : quand vous écrivez sur la blogspère, êtes vous en état d’ébriété? On pourrait finir par le croire …

  • Monsieur Heurtault, monsieur Olivier.
    Vous exagerez! L’europhorie de la campagne surement.. La victoire
    est proche. Mais surement pas l’ébriété. Je vous conseille d’aller a
    Fontenay sous bois et vous verrez apparaitre aux cotés du
    senateur maire communiste Monsieur Vogué le visage de madame
    Debaeker. C’est bien la realité. Je ne suis pas en etat d’ébriété.
    Alors pour vous, C’est un miracle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *