Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 06/03/2008
Réagir Par

Dernière ligne droite avant le premier tour

Goûter Nogent Passionnément aux Maréchaux © Nogent-Municipales 2008A quelques jours du scrutin et malgré les vacances scolaires, la campagne redouble d’intensité en ville. Nogent Passionnément avait organisé hier à 17h un goûter au son du saxo dans le quartier des Maréchaux tandis que le maire sortant avait invité Brice Hortefeux à la Taverne de Palerme pour un dîner thématique sur l’intégration réussie devant un public composé pour partie de Portugais, Italiens, Maliens et autres nationalités. Une visite peu appréciée par les militants de RESF, venus manifester leur désaccord. «Les associations qui ont été invitées ne sont pas représentatives des communautés étrangères de Nogent», regrettait un Italien d’origine, devant la porte. A quelques mètres, quelques échanges verbaux un peu vifs également, entre membres de la liste de la députée et celle du maire sortant. Motif : quelques personnes soutenant la première ont décidé de rallier le second in extrémis, amers de ne pas avoir eu leur place sur la liste… A 20h30, c’est la liste Exprime Gauche qui a tenu son dernier meeting avant dimanche, à l’école Galliéni.

L’offensive reprend demain soir, avec deux rendez-vous. Le meeting de Marie-Anne Montchamp à 19h30, salle Charles de Gaulle, celui de Jacques J-P Martin, à 20h30, salle Emile Zola. Le maire sortant aura au préalable été à la rencontre des commerçants en compagnie de Patrick Devedjian, secrétaire national de l’UMP, Roger Karoutchi, secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement et Edouard Courtial, député de l’Oise.

3 commentaires pour Dernière ligne droite avant le premier tour
  • Patrick Devedjian, Secrétaire national de l’UMP …
    Ca veut dire qu’il dirige l’UMP ?

    Ah non… C’est une direction collective.

    L’UMP a décidé de s’inspirer de l’autogestion telle que pratiquée chew les Verts ?

    Ah non … C’est le président UMP sortant qui n’a pas voulu qu’il y ait un président de l’UMP après lui… Ou autrement dit qui veut continuer à diriger le parti officieusement sans le diriger officiellement. Un peu comme il était premier ministre de fait à l’époque de M. Villepin négociant avec les manifestants…

    Qui a dit que l’UMP était le parti de l’ordre et du respect des institutions établies ?

    (surtout ne pas penser « conseil constitutionnel »)
    ah … Trop tard.

    Bon. Heureusement M. Martin, lui, est un modèle en matière de transparence, notamment budgétaire, et il se distingue fortement, par principes, de l’usage du pouvoir auquel M. Sarkozy nous a habitué.

  • Le compte rendu de Cécile DUBOIS est inexact car il ne s’agit que d’une grossière provocation à l’égard de simples citoyens NON INTERESSES par la LISTE MONTCHAMP. Nous sommes en démocratie ce qui exgige le respect et l’ouverture aux autres ainsi qu’un minimum de tolérance. Nous n’étions que simples spectateurs.
    Concernant votre article sur l’incident de la Taverne de Palerme
    soyez honnête et revoyez votre copie avant d’écouter des commentaires mensongers et faites un rectificatif à cet article.
    Souhaite une réponse rapide. Je ne suis pas anonyme : voici mon email : mariefrance.J@dbmail.com

  • Sans avoir assisté à la scène ni connaitre le contexte, l’hypothèse de « ralliement in extremis » me semble peu plausible, étant donné que toutes les listes pour le premier tour sont définitivement closes depuis le 21/02/08.

    La formulation a-t-elle été bien choisie (je parle du terme « ralliement » bien sur, pas du « extremis » …) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *