Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 05/02/2008
Réagir Par

Rapports Ernst & Young en ligne, l’ADCN l’a fait

L’ADCN (Association des contribuables nogentais) vient de mettre les fameux rapports Ernst & Young en ligne sur son site. Ces rapports et documents résultant d’un audit de la ville par Ernst & Young, et qui remontent pour les premiers à fin 2003, ont donné lieu depuis 4 ans à un bras de fer entre l’équipe actuelle et la précédente, quant à leur publication et mise à disposition. Hier soir encore, le conseil municipal a du revoter des budgets annulés par le tribunal suite à une action en justice de l’équipe précédente, en raison de cette non mise à disposition. Cette initiative de L’ADCN met donc fin au mystère. On trouvera sur leur site non seulement le rapport de 2004 mais également ceux de 2005 et 2008.

17 commentaires pour Rapports Ernst & Young en ligne, l’ADCN l’a fait
  • Que l’ADCN en soit remerciée.

    Il est tout de même assez déroutant de constater que les fameux rapports (j’allais dire les ferrets) sont mis à notre disposition par une association.

    Rebaptisons l’ADCN ! Je propose que désormais cet acronyme signifie :
    l’Alexandre Dumas de la Commune de Nogent

  • Je trouve étonnant que l’on puisse faire appliquer la loi par Monsieur Martin :
    « Afin d’assurer la transparence de l’action administrative et l’information des citoyens, la loi du 17 juillet 1978 reconnaît à toute personne un droit très large d’obtenir communication des documents détenus par une administration, quels que soient leur forme ou leur support. Ce droit s’exerce à l’égard de toutes les administrations publiques ainsi qu’à l’égard des organismes privés chargés d’une mission de service public. »

    Madame debaecker aurait peut-être mieux fait de saisir le juge sur cette loi, plutôt que de saisir 23 fois le juge sur les pb de forme. Cela aurait couté moins cher au contribuable et on aurait la forme electronique des rapports E&Y.

  • A la lecture du document 2004,
    il serait interessant de connaitre les actions effectivement menées suite aux préconisations de E&Y page 5 & 6.

    mais je crains que la réponse ne soit déjà dans l’existence même du document de 2008 …

    Pour satisfaire ma curiosité, il serait interressant d’obtenir les lettres de mission qu’a recues E&Y de la mairie de 2004 à 2008 …

  • Le rapport confirme que madame Debaeker en tant que
    Maire n’a rien realisé a Nogent et ensuite en tant qu’élue
    dans la minorité a tout fait pour détruire ce que faisait son successeur.
    Restons-en là. On ne tire pas sur une ambulance.

  • Je ne sais pas si le rapport 2008 est exhaustif mais j’ai du mal à comprendre pourquoi la municipalité utilise un cabinet privé pour faire des projections qu’un étudiant de seconde sachant utiliser un tableur aurait pu faire en 2 heures ?

    Il est assez cocasse de le lire et d’enchaîner sur la présentation des engagements du maire pour la période à venir.

  • si vous conniassez un étudiant de seconde capable de décliner votre programme en projections financières à l’horizon 2011, pourquoi ne l’avez vous pas mobilisé ?

    cela donnerait du contenu à votre programme

  • Mr Olivier HARAN est très en verve ce matin, mais comme toujours , il ne ressort que le mépris de ces propos, seul le programme de son maître est le meilleur. il ne peut supporter aucune contradiction c’est bien dommage quand on prone l’ouverture le partage le dialogue . Soyez respectueux de vos adversaires cher Monsieur.vos commentaires ne servent à rien , gardez votre prose et citations pour vos partisans . Vous n’apportez rien et surtout pas l’envie de vous rejoindre . Non à la pensée unique .

  • Pour avoir été, en tant que conseiller municipal, au coeur de cette polémique, je souhaite apporter quelques précisions.
    1. J’ai découvert ce rapport lors d’une présentation qui en a été faite non pas devant le Conseil Municipal (séance publique obligatoire) mais devant les membres de la commission des finances en Octobre 2005.
    2. Il nous était interdit de prendre des notes. Il ne nous a été remis AUCUN document. Encore moins quelque chose que nous pouvions emporter!
    3. Jusqu’au bout, Monsieur Martin a tenter de le dissimuler. C’est grâce aux recours que nous avons intenté et gagné que nous avons pu y avoir accès, tout récemment …
    4. J’ai du mal à accepter les remarques de certains donneurs de leçons. Que n’ont ils entrepris les mêmes actions que nous? Ils en avaient tout loisir …

  • @ Jacques Heurtault

    Qui sont les donneurs de leçons ?

    Je ne prends pas la remarque pour moi mais j’observe 3 faits incontestables :

    1 – l’opposition, quelle qu’elle soit, a eu raison de se plaindre et de réclamer ce rapport
    2 – l’opposition, quelle qu’elle soit (PS, Verts, ADCN, dissidents Martin), eu tort de ne pas diffuser ce rapport (il est très facile de scanner un document de le mettre en ligne comme l’a prouvé Jean Badoche via son site)
    3 – l’opposition, quelle qu’elle soit, lorsqu’elle appuie ses critiques sur un rapport élaboré par un tiers, E&Y, ne doit pas choisir les « bonnes feuilles » et se dédouaner des critiques portées contre elles dans les « mauvaises feuilles »

    Vous pourriez me rétorquer que je n’avais qu’à me rendre à la mairie, photocopier le document, le scanner et le diffuser.
    J’y suis allé.
    J’ai lu le rapport 2004.
    J’ignorais l’existence des autres rapports mis en ligne par l’ADCN.
    Je ne me suis pas senti autorisé de mettre en ligne le document.

    Enfin, et surtout, je suis assez surpris de constater qu’une municipalité ait recours à un cabinet privé pour ce type de sujet.

    Un audit indépendant en début de mandat, pourquoi pas, mais ensuite?

    C’est un peu comme si Matignon demandait à un groupe « d’experts » de pondre un rapport pour dynamiser la croissance.
    Ah bon, ils l’ont fait ? 🙂

  • @ Olivier

    Vous savez très bien que les engagements de Monsieur Martin tels qu’exposés dans son tract sont un pur copié-collé du scénario 2 du rapport d’E&Y 2008.

    Cela n’a rien de honteux, il faut recourir à des professionnels parfois.

    A votre ton, on comprend vite que vous avez manifestement poursuivi vos études après la seconde.

    Je vais donc vous poser 3 questions simples fondées sur une comparaison de deux textes :

    Tract de Monsieur Martin : « en 2011 la charge d’emprunt aura baissé (environ 14 millions d’Euros), la capacité de désendettement sera de 5,4 ans, les dépenses de fonctionnement sont évaluées à 38 362 000 euros (36 958 000 euros en 2008) ».

    Page 10 du rapport E&Y 2008
    on retrouve des données identiques à celles citées dans le tract de Monsieur Martin à une exception : on peut lire que la capacité de désendettement sera de 4,225 années en 2011.
    Page 11 du rapport E&Y 2008,
    on peut lire que la capacité de désendettement sera de 5,4 ans en 2011.

    Manifestement Monsieur Martin a retenu la seconde option (5,4 ans).

    Saurez-vous nous expliquer pourquoi cette différence est présente en 2011 entre la page 10 et la page 11 ?

    Quelle est la bonne option 5,4 ans ou 4,225 ans ?

    Eclairez donc notre lanterne.

  • Monsieur Jordan (DJ), avec la vision que vous avez de l’intervention des organismes privés (Ernst and Young) dans le fonctionnement des structures publiques (mairies), vous devriez rejoindre la liste « Exprime Gauche » … Je me trompe peut-être mais on m’a dit que vous étiez membre du MoDem …
    Pourquoi ne vous êtes vous pas senti le droit de diffuser ces rapports?
    Pour ma part, mon blog n’a pas vocation à publier des rapports aussi volumineux et aussi techniques. Mon blog est lieu de débat et de réflexion approfondie, pas un lieu de polémique.
    Vouloir mettre en oeuvre les préconisations de Ernst and Young (2004) est complètement irréaliste! Cela pourrait, à bon droit, déclencher une grève parmi le personnel communal concerné.

  • Monsieur Heurtault

    Heureux de vous lire :

    « Vouloir mettre en oeuvre les préconisations de Ernst and Young (2004) est complètement irréaliste!  »

    vous reconnaissez enfin que JP Martin a fait le bon choix, et est le meilleur gestionnaire contrairement à ce que votre groupe a osé prétendre pendant toutes ces années

    Quant au rapport, il n’y avait aucune utilité à le mettre en avant puisque ses préconisations étaient inutilisables
    Le bon choix était bien de laisser ce rapport au placard plutôt que de créer des troubles en interne et de faux espoirs dans la population

    Que du bon sens !

  • Monsieur Olivier … (Olivier comment? Ce serait bien que vous décliniez votre identité réelle et complète)

    Me prenez vous pour un idiot? Je veux croire que, malgré ce qui nous oppose d’une manière quasi-frontale, vous avez assez de considération pour ma personne pour ne pas oser l’imaginer.
    Nous n’avons JAMAIS demandé que les préconisations du rapport Ernst and Young soient mises en oeuvre. Ce que nous avons toujours réclamé, c’est que soit porté à la connaissance du public le contenu du rapport dès que le maire en avait eu lui-même connaissance. C’est à dire dès le 30 Novembre 2003 pour la partie analytique ….
    Le Tribunal administratif ne s’y est d’ailleurs pas trompé. Il a, dans son jugement du 28 décembre 2007, ORDONNE au maire de communiquer TOUTE LA CORRESPONDANCE échangée entre le cabinet Ernst and Young et la mairie de septembre 2003 à avril 2006 sous astreinte de 200 euros par jour de retard.
    Je maintiens qu’il est hors de question que se soit le personnel communal qui fasse les frais des comportements erratiques de Monsieur Martin!
    Quand on est bon gestionnaire (c’est une qualité intrinsèque) et que l’on arrive en responsabilité (élection de 2001), on fait preuve de prudence! On commence par prendre connaissance d’une manière approfondie de la réalité des situations et des dossiers en cours. C’est un reflexe de pur bon sens que Monsieur Martin n’a pas eu en début de mandat. Il a laissé filer la pelote! Il avait tant et tant promis qu’il ne pouvait pas décevoir ses électeurs et encore moins ses soutiens. C’est ce comportement qui a conduit à la situation de faillite de la commune dès Novembre 2003 … Contrairement à ce que soutient Monsieur Jean Badoche, la hausse des impôts d’Avril 2004 était déjà ABSOLUMENT INEVITABLE du fait de la dégradation des finances communales, dégradation provoquée par la TRES MAUVAISE GESTION de Monsieur Martin (et de Madame Montchamp, à l’époque solidaire) depuis leur accession aux responsabilités.
    Quand on est « capable » de précipiter une ville de 30.000 habitants dans une faillite de fait en 2 ans et 8 mois (avril 2001 à novembre 2003), on doit avoir le courage politique de le reconnaitre et de DEMISSIONNER de ses responsabilités! J’ai des VALEURS et une MORALE! J’en suis fier.
    L’heure est venue désormais de rendre des comptes …

  • Bon appétit, messieurs ! –
    Ô ministres intègres !
    Conseillers vertueux ! Voilà votre façon
    De servir, serviteurs qui pillez la maison !
    Donc vous n’avez pas honte et vous choisissez l’heure,
    L’heure sombre où l’Espagne agonisante pleure !
    Donc vous n’avez ici pas d’autres intérêts
    Que remplir votre poche et vous enfuir après !
    Soyez flétris, devant votre pays qui tombe,
    Fossoyeurs qui venez le voler dans sa tombe !
    – Mais voyez, regardez, ayez quelque pudeur.

  • interessant l’article du Figaro du 7/2. Enfin des propos qui ne sont pas qu’à la gloire de Mr MARTIN selon la pensée unique et remettent les choses à leur place.Ca fait énormément souffrir son porte serviette Mr Olivier HARAN qui s’en émeut auprès de la journaliste, mais qu’importe, la diffusion est large . il faut parfois admettre certaines vérités et ne surtout plus trahir les électeurs comme il est fait depuis tant d’années.N’oublions pas néanmoins certaines autres listes qui pourraient bien profiter de ce vil combat des anciens et créer la surprise . On pourra s’interroger sur la dernière phrase de l’article: »mR MARTIN a proposé à ses adversaires femmes de signer un contrat de mandature avant le 1er tour ». Il ne manque pas de culot et prêt à tout pour son ambition , comme d’ailleurs par le passé où il a pacté avec les socialistes et les verts. Quelle morale ! Il est grand temps qu ça change

  • Je dirai que c’est tiré de Ruy Blas de Victor Hugo? Mille excuses si je me trompe!
    Il doit être bien clair, pour ce qui me concerne, que je n’ai jamais soupçonné Monsieur Martin de se mettre de l’argent plein les poches. Le problème n’est pas là! Monsieur Martin est « simplement » un très mauvais gestionnaire! Il mène une politique fiscale qui prend l’exact contrepied de celle habituellement conduite par les élus de droite. Et, en outre, il refuse d’assumer ses choix! Il dit que c’est la faute aux autres … Si il assumait sa politique, le débat deviendrait plus clair! Il dirait, par exemple : « Oui, j’ai augmenté les impôts mais j’ai fait des réalisations (lesquelles et pour combien? J.H.). D’ailleurs, je suis content de ce que j’ai fait. J’ai l’intention de continuer. Et, pendant ma prochaine mandature, je vais continuer! ». Aura-t-il ce courage?

  • Mon cher « Citoyen » (joli nom, j’aime bien! mais ce serait mieux si vous décliniez votre identité véritable … Soyez sans crainte, il ne vous arrivera rien si vous le faites. sachez en outre que s’il devait vous arriver quelque chose je serai le premier à prendre votre défense!).
    Vous le savez, je ne suis pas socialiste. Je ne suis même pas membre du MoDem (sic!). Je ne peux pas vous laisser dire que les socialistes ont pactisé avec Monsieur Martin … J’ai été pendant un nombre de séances du Conseil municipal suffisamment grand le témoin d’une véritable alliance entre Madame Lahmer (les Verts) et Monsieur Martin. Ils sont même allés jusqu’à se tutoyer en séance publique! Madame Lahmer était présente au meeting de campagne du second tour de Monsieur Martin en 2001… Vous pouvez vérifier. Elle y a été follement acclamée. Son « opposition » est une opposition de façade … On ne peux en aucun cas en dire autant des socialistes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *