Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 09/12/2008
Réagir Par

Fédérer l’Est Parisien

Est Parisien Carte Google EarthPour développer une vision de territoire, ne pas se battre seules, améliorer leur visibilité auprès des entreprises et instances nationales et attirer investissements et subventions, les villes de l’Est parisien n’ont attendu ni le projet de Grand Paris ni la conférence métropolitaine pour faire des alliances.


Est Parisien Carte Google EarthAssociation ou EPCI

Deux types de rapprochement co-existent : la communauté d’agglomération ou de communes, qui implique la délégation d’un certain nombre de prérogatives comme la politique de la ville, le développement économique, l’assainissement… dans le cadre d’un EPCI (Etablissement public de coopération intercommunale), et l’association, plus informelle, ayant plutôt pour objectif de réfléchir ensemble à des objectifs communs et réaliser des études. Voici les structures associant les communes du proche Est parisien.

Val de Bièvre
Au Sud de la porte de Gentilly, un premier EPCI, le Val de Bièvre, regroupe 7 communes : Gentilly, le Kremlin Bicêtre, Arcueil, Cachan, Villejuif, L’Haÿ les Roses et  Fresnes, constituant une communauté d’agglomération de 192 800 habitants qui a même créé son propre service de transport intercommunal : Valouette. Cette communauté fait elle-même partie de la vallée scientifique de la Bièvre, qui compte 18 communes dont une partie dans le 92.
http://www.agglo-valdebievre.fr/accueil

Seine Amont
Plus à l’Est, en dessous de la porte d’Ivry, Seine Amont, simple association et non communauté d’agglo, fédère Alfortville, Choisy le Roy, Ivry sur Seine, Vitry sur Seine et Orly (soit au total 220 000 habitants) autour d‘une réflexion commune sur le territoire.
http://www.seine-amont-developpement.com/

Haut Val de Marne
Vient ensuite la communauté d’agglomération du Haut Val de Marne qui compte 7 communes : Boissy Saint-Léger, Chennevières sur Marne, Noiseau, Ormesson sur Marne, Le Plessis-Trévise, La Queue en Brie et Sucy en Brie (soit 102 600 habitants). Il s’agit là d’un véritable EPCI qui gère l’assainissement, la politique de la ville, les équipements sportifs et culturels à intérêt communautaire, le développement économique et encore la politique de logements  avec notamment la mise en place d’un PLH (plan local d’habitat). Afin de se donner les moyens, l’établissement s’appuie sur une société d’économie mixte commune pour développer les différents projets de ZAC.
http://www.agglo-hautvaldemarne.fr/

Plaine centrale
Du côté de Créteil, la communauté d’agglomération Plaine centrale regroupe Alfortville, Créteil et Limeil Brévannes (au total 148 500 habitants) dans un EPCI ambitieux qui va jusqu’à gérer la restauration des écoles et maisons de retraite.
http://www.agglo-plainecentrale94.fr/

ACTEP
Pour compléter ce dispositif du proche Est parisien, l’ACTEP (Association des collectivités territoriales de l’Est Parisien) englobe pas moins de 21 communes* dont Nogent sur Marne, soit au total 780 000 habitants, à la fois sur le Val de Marne et le Val d’Oise, ainsi que les conseils généraux de ces 2 départements, dans une démarche associative permettant de réfléchir à l’avenir de l’Est parisien, de mener des études, proposer des recommandations (dans le cadre du nouveau SDRIF par exemple) et même de pousser des projets. L’association a notamment deux projets prioritaires : la construction d’un lycée international sur Noisy le grand – Bry sur Marne et le réaménagement de l’intersection A4-A86 pour faire sauter le bouchon. L’association promeut également le développement des transports inter Est parisien et notamment le projet Orbival.
http://www.actep.fr/

Communauté d’agglomération de la Vallée de la Marne
A l’intérieur de l’Actep, simple association, coexistent  de véritables intercommunalités. C’est le cas de  la communauté de Charenton le Pont – Saint Maurice (40 000 habitants au total). C’est aussi le cas de la communauté d’agglomération de la vallée de la Marne,  Nogent – Le Perreux, qui compte environ 60 000 habitants. Une communauté qui prendra peut-être de l’ampleur dans le futur, en suivant- comme son nom le suggère- la logique de la Marne, à l’instar de celle de la Seine pour le Val de Bièvre et Seine Amont…
http://www.agglo-valleedelamarne.fr/

C’est en parallèle de ce premier niveau d’association que vient se greffer le projet de Grand Paris (lire billet sur le Grand Paris)
Pour en savoir plus sur les intercommunalités :  le site des intercommunalités en France. Ce site contient notamment une page dédiée aux intercommunalités en Ile de France

Pour en savoir plus sur les pôles de compétitivité : le site officiel des 71 pôles

*Les 21 communes de l’ACTEP : Vincennes, Fontenay-sous-Bois, Le Perreux-sur-Marne, Nogent-sur-Marne, Bry-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, Saint-Maurice, Charenton-le-Pont, Joinville-le-Pont, Champigny-sur-Marne, Rosny-sous-Bois, Montreuil, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Gournay-sur-Marne, Noisy-le-Grand, Saint-Mandé, Bagnolet, Romainville, Noisy-le-Sec et Bondy.

2 commentaires pour Fédérer l’Est Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *