Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 09/12/2008
Réagir Par

Grand Paris Est

Grand Paris Est
Publicité

Disneyland ParisAméliorer le taux d’emploi, actuellement nettement plus faible qu’à l’Ouest, continuer la densification sur certains axes tout en poursuivant le maillage du territoire par les transports, tel est en bref le défi de l’Est parisien. Plusieurs sites concentrent les projets de développement.

Orly-Rungis et Seine Amont
Disneyland ParisAu Sud Est,  une première opération d’Intérêt national (OIN) recouvre la zone Orly-Rungis, qui devrait notamment accueillir un centre de congrès à proximité des halles de Rungis et une station de TGV en interconnexion avec l’aéroport, et  le pôle Seine Amont (villes du bord de Seine : Ivry, Vitry…) dont les friches industrielles ont vocation à céder à la place à de nouvelles activités technologiques, médicales… ainsi qu’à des programmes de logements.

Marne la Vallée
Plus à L’Est, deux villes nouvelles, Sénart et Marne la Vallée, font l’objet de vastes projets intégrant notamment le renforcement des équipements universitaires et la poursuite de la densification. Marne La Vallée, déjà dopée par Disneyland, devrait s’enrichir d’un centre de congrès et d’exposition, et testera parmi les pionnières le concept de villages nature. Différents projets de transports en commun permettant de mieux circuler localement mais aussi de relier les grands sites comme Orly, Marne La Vallée, Sénart, Meaux et Roissy aéroport sont également prévus pour favoriser l’essor des nouvelles infrastructures.

Bientôt un lycée international à Noisy- Bry
Plus près de chez nous, ceux sont les hôpitaux de Neuilly sur Marne (Maison neuve et Ville Evrard) qui se restructurent, dans la cadre d’une opération de renouvellement urbain. Un lycée international (anglais, allemand, portugais, espagnol, chinois, arabe) opérationnel d’ici 2015, s’installera également sur un site commun à Noisy le Grand et Bry sur Marne.

 

 

Optimiser le foncier restreint en proche couronne
En proche couronne, les villes déjà plus denses exploitent au mieux leurs m2 restants pour continuer à développer des zones d’activité ou d’immobilier d’entreprise, c’est le cas notamment de Montreuil ou Fontenay, tout en achevant leur liaison avec Paris intramuros grâce au prolongement des lignes de métro et de tramway. A Nogent sur Marne, le peu de foncier disponible restreint les projets d’immobilier d’entreprise. La refonte du pôle RER A devrait toutefois permettre de livrer un immeuble de bureaux qui sera en partie occupé par l’une des filiales du promoteur en charge de l’opération, Eiffage Immobilier.

La nature en banlieue
A quelques kilomètres d’une capitale très bétonnée, les espaces verts, qu’il s’agisse des bois et forêts ou des cours d’eau, Marne, Canal de l’Ourcq… constituent également des atouts pour les villes, de plus en plus valorisés. Aménagement des abords des cours d’eaux en pistes cyclables, passerelles pour aller d’une rive à l’autre, développement des parcs sont ainsi au programme un peu partout dans le grand Est parisien. Un atout dont bénéficie pour le coup pleinement Nogent, à la fois proche du centre parisien, du bois de Vincennes et des bords de Marne et ses célèbres guinguettes. Pour valoriser cette heureuse coïncidence, la question se pose en revanche des liaisons entre bois et Marne, de la traversée de la rivière autrement que via le redoutable pont de Champigny et encore de l’aménagement des bords de Marne afin d’inciter les plaisanciers à s’y arrêter. Un beau défi de ville qui fera l’objet d’un prochain billet plus détaillé récapitulant les projets et suggestions en cours.

3 pôles de compétitivité à portée de l’Est parisien
En termes de thématique porteuse, l’Est parisien se raccroche à 3 pôles de compétitivité (sur les 71 que compte actuellement l’hexagone). Au sud, la vallée de la Bièvre, qui accueille notamment des centres renommés de lutte contre le cancer à Villejuif, s’intègre à Medicen Paris Région. La présence d’entreprises dédiées aux métiers de l’image : INA, SFP, auditoriums de Joinville, IGN, de fabricants comme Kodak ou Nikon, de petites sociétés de production et encore de filières de formation spécialisée aux métiers de l’image ou du cinéma Cap Digital, permet également de s’inscrire dans le pôle Cap Digital. Enfin, le pôle Ville et mobilité durable (Advancity) qui rayonne d’Est en Ouest, à partir de Marne la Vallée jusqu’à Saint Quentin en Yvelines, permet de développer les filières du bâtiment, des infrastructures, du transport et de l’aménagement urbain. La région s’illustre également par des activités de logistiques, notamment en raison de la proximité des aéroports et de l’agro-alimentaire (du côté de Rungis).

Lire aussi sur ce sujet le récapitulatif des associations de communes de l’Est parisien

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Grand Paris Est
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi