Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 30/01/2008
Réagir Par

Juste une mise au point

Gardons le sourireCe site a pour objet de rendre compte de la campagne, notamment via des interviews des candidats sur le contenu de leur programme. Son but est aussi bien sûr de susciter les échanges et confrontations d’idées. Les commentaires sont donc les bienvenus avec leurs précisions, remises en question et propositions. Tous les messages sont publiés à condition de ne pas attaquer les personnes sur un autre plan que leur comportement en politique et les idées qu’ils défendent. Tel est le pari du libre débat et de la transparence. Le ton de plus en plus sarcastique de certains commentaires impose aujourd’hui une mise au point…

 Chaque personne a le droit au respect.  Que les propositions ou les bilans fassent l’objet de critiques est sain, à condition de rester dans le registre de l’argumentation et non de la raillerie pure. Les citoyens en ont ras le bol des petites phrases vachardes et méritent mieux que cela. Respectons les, respectons nous.

Concernant l’anonymat sur Internet, il ne nous appartient pas de juger lorsqu’il est légitime ou pas. Certains liens de ce site pointent vers des blogs tenus anonymement -en mentionnant à chaque fois cet anonymat- car leur objet concerne les municipales à Nogent sur Marne. Nous avons considéré que les internautes sont capables de juger par eux-même de leur crédibilité.  Aux auteurs de ces sites d’assumer ou pas la transparence. Concernant les commentaires sur ce site, nous ne pouvons qu’inviter les auteurs anonymes, impliqués concrètement dans la campagne ou l’administration de notre cité à dévoiler leur identité. Ceci couperait court à la propagation de rumeurs pas toujours fondées. Il s’agit d’une invitation. Nous considérons encore une fois que nous sommes des adultes responsables et que les lecteurs ont des facultés de discernement. Pour ce qui est de la modération des commentaires, nous nous en tenons donc, à ce jour, à la position évoquée ci-dessus.

Elle ne satisfera peut-être personne mais il est difficile -et pas forcément souhaitable- de trancher ces questions de manière définitive. En tout cas, le débat reste ouvert 🙂

Pour info, lien vers la traduction française de la Netiquette (RFC1855)

Cet article est publié dans avec comme tags Débat, Elections - Politique, Informations pratiques, Nogent
24 commentaires pour Juste une mise au point
  • Bonjour,

    Que prévoient les candidats pour les associations à Nogent ?

    Le bail de la maison des association arrive à sa fin en février 2010, Selon l’INFA, propriétaire des lieux, y’aura pas de renouvèlement de bail. Que faire des associations déjà présentes sur les lieux ? et les autres associations qui attendent des locaux pour mettre en place leurs activités ?

    Merci
    Association culturelle nogentaise

  • Voilà une excellente question, Mr Mjahed! S’il ya bien une action peu onéreuse et absolument indispensables à la vie locale, c’est bien le soutien aux vraies associations indépendantes de la mairie …
    Pour l’heure, je ne vois pas bien où on va pouvoir vous loger … Mais une chose est certaine, il va falloir trouver une solution.
    Une idée qui me vient à l’esprit, comme ça : pourquoi pas des locaux dans les batiments qui sont derrière la mairie. La maison Trudelle a couté 1 million d’euros … Et elle est quasiment vide! Il ya du terrain autour … On devrait pouvoir aménager quelque chose.

  • je suppose que votre recommandation :

    « Les citoyens en ont ras le bol des petites phrases vachardes et méritent mieux que cela. Respectons les, respectons nous. »

    vise l’attitude irresponsable de certains élus municipaux qui depuis 2001 font du terrorisme permanent avec des actions et des propos inacceptables
    tels que: « Monsieur Martin viole-t-il le Code électoral? » ou « LE MAIRE RECONNAIT SES MENSONGES »

    Merci à vous et aux électeurs de nous aider à tournée cette page peu glorieuse de l’histoire de Nogent

  • sa remise en question n’est pas la qualité première de Mr OH.un ego démeusuré peut être. Encore une fois OH, reportez vous SVP au programme de votre patron sur l’écoute …le dialogue . ou alors… ne serait ce encore que des paroles en l’air comme le reste de votre soit disant projet.Comment les élécteurs peuvent ils vous faire confiance en lisant ces propos si peu aptes à l’ouverture .Sans rentrer dans le débat habituel que vous évoquez , il serait bon néanmoins en toute transparence que vous vous expliquiez sur ce qui est dénoncé. C’est bien le présent , ce ne sont pas là les dérives du passé
    Nous attendons avec impatience vos explications

  • Chère Cécile,

    L’art de la polémique est un équilibre précaire; une brassée de cruauté, une pointe d’humour, un mot d’esprit, une virevolte réthorique….

    Le velours de l’humour et la pointe du reproche qui fait mouche.

    On flirte avec la graveleux (les seins de Debaeker) le mesquin, les vieilles lunes, les rancunes tenaces,,…

    Un peu tenue diront les belles âmes.

    Mais lirions nous autant ce blog si l’on se savait priver du plaisir délicieux du dérapage, du duel sans merçi et du trait particulèrement assassin?

    Et que ferons nous aprés les élections privées des « cher Jacques » , de DJ mon ami et des Olivier de Nogent? Les retrouverons nous au Conseil Municipal, fidéles lieutenants de leurs têtes lde liste qu’on finira par espérer toutes élues?

    Et que pensent le marais des nogentais de nos débats et querelles de chapelles ardentes? Sont ils indifférents, lassés, frustrés d’un « vrai débat »?

    Votreront ils pour le plus brillant polémiste ou pour le meilleur gestionnaire, pour l’ambiteux réformateur ou le bon petit père de familles? Se determineront ils tout simplement en fonction des étiquettes le jour de l’élection?

    Comment sortir le débat des équipes de campagne pour le porteur auprés de ceux (30% des nogentais) qui n’ont pas connu Debaeker aux commandes, Nungesser dans son lit d’hopital et à peine Martin en couverture du journal municpal.

    Les clefs du débat sont là et secrêtent un résultat délicieusement imprévisible.

    Pierre C…..annet

  • Monsieur Martin viole-t-il le code électoral? C’est le titre d’un de mes articles!
    Monsieur Martin (ou bien Olivier Haran!) peut répondre point par point à l’argumentaire que je développe!
    La loi est très claire. Il est FORMELLEMENT interdit à une personne morale d’aider, même d’une manière indirecte, un candidat à une élection … Louer un local à un prix absolument dérisoire, sans commune mesure avec le prix du m2 en centre ville, c’est évidemment un avantage!
    Il ne faut quand même pas oublier que les dépenses électorales sont plafonnées! Donc minorer artificiellement un compte de campagne par un avantage de cette ordre pose question!

  • La maison Trudelle a coûté de l’argent, mais elle n’en a pas perdu et elle n’a pas (encore) fait les délices d’un promoteur. Rassurez-vous, celà viendra, tôt ou tard, comme les autres.
    A moins d’un bâtiment administratif en fond de mairie, on y pense depuis longtemps. Depuis le temps de Nungesser et d’un certain 1er adjoint. (pour ceux qui ne le croiraent pas, qu’ils expliquent les modifications du POS à cette époque)

  • La maison Trudelle a coûté de l’argent, mais elle n’en n’a pas perdu et elle n’a pas (encore) fait les délices d’un promoteur. Rassurez-vous, celà viendra, tôt ou tard, comme les autres.
    A moins d’un bâtiment administratif en fond de mairie, on y pense depuis longtemps. Depuis le temps de Nungesser et d’un certain 1er adjoint. (pour ceux qui ne le croiraent pas, qu’ils expliquent les modifications du POS à cette époque)

  • C’est vrai! Il faut le reconnaitre … La maison Trudelle n’a pas diminué de valeur … Faudra-t-il la vendre? Question très délicate! Il se pourrait bien que la situation financière de la commune soit telle qu’il faudra peut-être s’y résoudre.

  • Excusez mon ignorance ? mais qu’est ce que la Maison Trudelle ? un des maisons qui abritent des services derrière la mairie ?

  • Exact!C’est la très belle maison que fait l’angle avec la rue de Coulmiers. Elle a été achetée 1 million d’euros par la mairie sous la mandature de Monsieur Martin.

  • Merci pour la précision.

    Je ne sais que penser à ce sujet. C’est tout de même un beau patrimoine de Nogent. Peut-on la vendre et la protéger du bétonnage en même temps ?

  • On pourrait demander et obtenir qu’elle soit classée du point de vue architectural. On peut aussi « verrouiller » le plan d’occupation des sols … On peut la vendre sous condition de ne pas la détruire. Mais cette interdiction est souvent levée par les tribunaux car elle porte atteinte au principe de la libre jouissance de la propriété. Généralement, les tribunaux limitent une telle interdiction à 20 ans, guère plus. Alors qu’un classement comme monument historique est quasi définitif et qu’une inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques assure une protection fort longue (c’est le cas de la façade du cinéma « Le Royal Palace »).

  • @ Eric

    NOGENT PASSIONNEMENT (MODEM), liste conduite par Laurent Dupuis, envisage de céder certaines demeures remarquables, après avoir pris les mesures nécessaires pour protéger.

    Il est en effet bizarre d’abriter des élus ou du personnel communal dans ce type de locaux. C’est l’application au niveau municipal de principes qui n’ont rien de nouveau mais qui semblent avoir été méconnus : un patrimoine immobilier se protège et se gère.

    Chacun se souviendra des débats relatifs au ministère des Finances qui étaient basés pour partie au Louvre : il est désormais installé à Bercy et il semble que cela est plus simple pour les fonctionnaires des finances.
    Le Louvre retrouve une unité dont personne ne se plaint non plus.

  • C’est une bonne idée! Le personnel communal est dispersé dans des locaux voisins de la mairie qui ne sont guère adaptés aux tâches à accomplir …
    Il ne faut cependant pas rêver. La commune n’a pas les moyens d’acquérir des locaux adaptés aux missions. Il faut donc procéder à une opération tiroir … Reloger le personnel d’abord dans des locaux fonctionnels puis décider de vendre au prix du marché (et pas moins cher!). Ou bien encore vendre avec un contrat de location permettant le maintien provisoire dans les lieux jusqu’à réinstallation du personnel dans des locaux adaptés aux missions. …

  • Les bonnes idées défendues par la liste NOGENT PASSIONNEMENT ont plusieurs mérites : ce sont des idées défendues par eux seuls, qui répondent à des principes de saine gestion.

    Il y a 3 façons de faire de la politique : présenter un projet réaliste basé sur des mesures concrètes, dénoncer systématiquement ce que proposent les autres ou bien refuser d’assumer ses responsabilités et son bilan.

    Les Nogentais choisiront.

  • David Jordan se met à faire de la vraie politique! Il agresse moins ses interlocuteurs … Ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre!
    Pour ce qui concerne l’attitude des candidats de la liste « Alliance pour Nogent », nous sommes parfaitement fiables … Où en serait la campagne électorale si, pendant 7 ans, nous n’avions dénoncé les errements financiers et comptables de la gestion de Monsieur Martin et de Madame Montchamp? Nous avons fait ce travail! C’était notre boulot, souvent ingrat, mais dont nous savions que, inéluctablement, il produirait ses effets. C’est effectivement ce que nous avons observé depuis quelques jours …
    Les bonnes idées n’appartiennent à personne en particulier. Ce qui compte le plus, c’est la capacité à les mettre en oeuvre. Pour cela, il faut combiner l’expérience et l’imagination! J’ajouterai aussi : respecter les contraintes incontournables telle l’équilibre du budget sans hausse des impôts.

  • Est-ce vraiment une bonne idée?
    On nous propose de rassembler les services municipaux sous un même toit, sans préciser de lieu, pourtant avant de lancer cette proposition électorale, leurs promoteurs ont dû y réfléchir, non ? Ils peuvent donc répondre avec précision à ces questions:
    Ces services seront transférés :
    >>> dans de l’existant: à la place de quoi, ou de qui?
    >>> dans du neuf: comme il n’existe pas de terrain, en détruisant quelles constructions, quel espace vert?
    Ceci alors que les communautés de communes se développent et retirent et regroupent des compétences, sans doute de plus en plus [comme l’assainissement, parti au Perreux], que les technologies liées à l’Internet progressent continuellement et permettent des délocalisations à l’autre bout du monde [vidéo-conférence…], il faudrait peut-être y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans l’aventure.
    L’utilisation administrative des trois propriétés en fond de mairie et celle attenante du 4 de la rue du Mal Vaillant a eut pour effet de les protéger, alors que ces parcelles avait été détachées dans le POS de Nungesser (et de son 1er Adjoint, un certain JP.Martin) et leurs caractéristiques modifiées (COS-Hauteur…) en vue, déjà, d’un bâtiment aministratif de 15m de hauteur (ramené à 12 par la pression des riverains)
    Avant d’envisager de s’en séparer il faudrait déterminer leur sort (modifier le POS avec le PLU)
    Auront-nous les réponses ?
    PS : Au fait, la mairie est-elle vraiment adaptée, si on en construisait une autre à la place, avec un parking souterrain ?
    (à vérifier: le parc de la mairie serait en partie constructible)

  • @ dixneuf

    la gestion du parc immobilier de la ville n’a jamais été envisagée sérieusement par aucune liste hormis celle de NOGENT PASSIONNEMENT

    je vais prendre 2 exemples :

    l’une des rengaines consiste à dire que Nogent ne dispose pas de foncier, il est piquant de constater que la ville avait les moyens d’acquérir des terrains avant la hausse continue de ces dernières années. L’équipe en place ne l’a pas fait, cela s’appelle le manque de vista ou de vision.

    l’autre consiste à faire le procès de l’équipe en place sans jamais proposer de mesures concrètes … cela s’appelle souffler dans un pipeau

    il y a une méthode différente : étudier, réfléchir et proposer.

  • On appelle çà botter en touche.
    De plus, vous êtes incohérent dans vos propos, je vous cite :
    « l’une des rengaines consiste à dire que Nogent ne dispose pas de foncier, il est piquant de constater que la ville avait les moyens d’acquérir des terrains avant la hausse continue de ces dernières années. L’équipe en place ne l’a pas fait, cela s’appelle le manque de vista ou de vision »
    [avec Nungesser la ville a été livrée aux promoteurs sans prévoir d’emplacements pour les équipements publics]
    Mais j’ai bien lu: l’EQUIPE EN PLACE
    Puis vous écrivez:
    « l’autre consiste à faire le procès de l’EQUIPE EN PLACE sans jamais proposer de mesures concrètes … cela s’appelle souffler dans un pipeau »
    On ne peut mieux exprimer votre attitude.
    Celà confirme ce que je subodorais, cette proposition électorale a été lancée sans réflexion et des questions pourtant simples et fondamentales, mais qui s’avèrent génantes, n’obtiendront pas de réponses CONCRETES, pour reprendre votre mot.
    A tout hasard, je repose les questions:
    Selon votre projet, les services seront transférés :
    >>> dans de l’existant: à la place de quoi, ou de qui?
    >>> dans du neuf: comme, à ma connaissance*, il n’existe pas de terrain, en détruisant quelles constructions, quel espace vert?

    J’ajoute une demande:
    >>> *Faites-nous s’il vous plait partager vos connaissances sur le foncier (libre ou construit) susceptible d’accueillir l’ensemble des services.
    (la situation actuelle, pas celle du temps des autres équipes que vous fustigez)
    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

    Tout cela me rappelle la célèbre réplique de Georges Marchais à un journaliste TV:
    le journaliste : « Ce n’est pas la question que je vous posais »
    Marchais : « Oui, mais c’est ma réponse »
    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

  • Bonjour Dixneuf!
    Ce sont de bonnes questions … Pas simple à résoudre!Surtout quand on veut respecter la contrainte financière et éviter coûte que coûte une nouvelle hausse des impôts! Personnellement, je m’oppose à ce que l’on rase les batiments derrière la mairie pour en construire des neufs à la place. Pareillement, je ne veux pas que l’on construise sur l’esplanade de la Maire (devant). Ca, c’était un projet de Nungesser, il y a très longtemps … L’idée de faire un parking souterrain sous cette esplanade n’est pas idiote. par contre, qui investit? Qui paye? La commune n’a pas les moyens de financer un tel projet … Quant à raser la mairie elle-même, il n’en est évidemment pas question!

  • @ 19

    Je maintiens que les équipes précédentes n’ont pas su anticiper les évolutions et la dynamique immobilière.

    Lorsque le foncier était peu coûteux, la ville aurait pu investir : elle ne l’a pas fait.

    Pour ce qui concerne la patrimoine immobilier de la ville : il n’est pas question de raser les demeures remarquables qui appartiennent à la mairie mais, plus simplement, d’une part d’affecter les employés et les élus dans des bâtiments adaptés à leurs fonctions et, d’autre part, de céder les dites demeures remarquables en s’assurant qu’elles ne seront pas rasées mais protégées et vouées à leur vocation initiale qui est le logement.

    Je pense que si demain le maire de Versailles proposait d’utiliser une aile du château pour des services administratifs, il recevrait une volée de bois vert. Dans une mesure moindre, il en va de même ailleurs Nogent compris.

    Il va de soi que ce type de projet est lourd et que cette réflexion doit prendre sa place au sein d’un projet plus global qui est celui de la gestion de l’espace urbain.

    Vous pouvez à loisir vous gaussez de cette piste : c’est pourtant une proposition concrète qui pourrait probablement coupler deux intérêts pour la ville : le personnel communal travaillerait dans des locaux adaptés, la ville bénéficierait probablement d’une plus value foncière et l’avenir des demeures remarquables à protéger ne serait pas obéré.

    Avez-vous mieux à proposer ?

  • J’ai cru comprendre que la question de Dixneuf est : « Où construit -t-on l’immeuble ou les immeubles où seront logés, pour le travail, le personnel communal? »
    Vous n’y apportez pas de réponse … si ce n’est générale, à laquelle beaucoup, voire presque tous peuvent souscrire …

  • Jacques Heurtaut a répondu pour moi.
    Je ne retire rien, je n’ai rien à ajouter.
    N’importe qui peut constater que sur une question de bon sens sur une de vos propositions électorales vous répondez à côté, vous noyez le poisson (Versailles!)
    « Etudier, REFLECHIR, Proposer » – vous avez sauté une marche – Ce qui augure mal de votre « gouvernance » éventuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *