Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 12/02/2008
Réagir Par

Marc Arazi boucle sa liste

Croissants, tartines et café noir accueillaient les colistiers de Marc Arazi samedi matin à l’hôtel Ibis. Un petit déjeuner de convivialité marquant l’achèvement d’une première phase : la constitution de la liste, occasion d’aller ensuite faire une photo de groupe. La liste, qui sera déposée officiellement jeudi 14 février, rassemble des profils très divers.

Prise de photo Liste Nogent c’est maintenant © Nogent-Municipales 2008

 

On y retrouve bien sûr des membres de l’Association du coteau de Nogent (ACN), à commencer par plusieurs de ses administrateurs : Jean-Claude Bedouillat, proviseur retraité, ancien conseiller municipal sous Roland Nungesser, Laurent Bernat, administrateur dans une organisation intergouvernementale et webmaster de l’ACN, Caroline Noué, graphiste, Sylvie Perrault, enseignante et ancienne présidente de la Fcpe locale, Patrick Roux, informaticien, Anne Renoux, notaire, investie dans l’aventure à l’occasion de la mobilisation contre le projet immobilier rue Emile Zola et encore le banquier Gérard Wupliez.

Plusieurs colistiers ont aussi découvert le candidat dans la rue. « J’ai été abordé devant la poste et séduit par son charisme et sa vision claire et déterminée, témoigne Pierre Ndebi-Pambe, champion de karaté dans sa jeunesse. Mes priorités concernent les questions de l’enfance et de la sécurité. » Et puis il y a des engagés associatifs, issus notamment des associations de parents d’élève, à l’instar de Héloïse Anrep (Peep), Catherine Taut (Ecolo Parents) ou Jean-Marc Esnoux (Fcpe), ou investis dans le conseil syndical de leur résidence comme le médecin Ryad Chelha, sans oublier les professionnels de la ville comme le gérant du magasin de jeux vidéo, Philippe Corvaisier.

Trouver 35 personnes implique de sortir du cercle des fidèles. « Cette équipe reflète la campagne que nous menons sur le terrain depuis des mois, à la rencontre de citoyens à qui nous exposons notre projet », insiste Marc Arazi.

Parmi les motivations évoquées, la préservation du patrimoine et du cadre de vie se tient en bonne place mais aussi la volonté d’instaurer un lien social plus fort entre les habitants de la ville. Les 35 noms ne seront rendus publics qu’après validation officielle de la liste.

2 commentaires pour Marc Arazi boucle sa liste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *