Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 10/03/2008
Réagir Par

Marc Arazi “Nous restons acteurs de la campagne”

Marc Arazi Réactions 1er tour © Nogent-Municipales 2008La permanence de la liste Nogent c’est Maintenant était bien remplie vers 21 heures. Et la bonne humeur régnait, malgré l’absence de la liste au second tour.

« C’est ma première campagne et nous avons constitué une bonne équipe, commente Marc Arazi. Ce scrutin nous a fait prendre conscience de notre manque de notoriété dans certains quartiers tandis que nous réalisons jusqu’à 13 % dans d’autres. Nous restons acteurs de la campagne même si nous regrettons de ne pas avoir totalement notre destin en main. Nous n’appellerons personne car nous ne sommes pas aux responsabilités mais étudierons tout projet susceptible de faire évoluer notre ville dans l’esprit qui nous anime. »

2 commentaires pour Marc Arazi “Nous restons acteurs de la campagne”
  • Il va donc falloir trancher entre :
    la droite qui a géré si mal que Nogent, ville riche, est incapable de fournir des places dans les écoles maternelles et primaires, ne disposent pas d’équipement sportifs convenables et ce malgré un niveau d’imposition très important…
    Une véritable alternative, qui mette l’écologie et le développement durable au coeur de la ville et permette de faire effectivement de nogent la ville phare de l’Est parisien.

    Que chanterait Jean Gabin s’il revenait à Nogent maintenant ?

  • Ho qu’il est beau le lavabo, je pense que cela ressemble à un spectacle, et que le bien vivre des Nogentais passe aprés, les élus de tous bords quelqu’ils soient ne pensent qu’à eux et en égoïste sans se soucier des pauvres gens qui comptaient sur un renouveau pour s’en sortir, aujourd’hui ils se sentiront souillés, ils se sont moqués de vous !!, mais cela ne sera pas la première fois.

    Alors dimanche 16 ! que faire ? votera ? votera pas ! à vous de juger .

    Peuple lève toi, et regarde devant sans te retourner, pour aller de l’avant ne regarde pas ce qu’ils ont osés te faire, soit certain qu’ils ne l’emporterons pas au Paradis .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *