Publicité
Publicité : Ordival 94
Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 20/02/2008
Réagir Par

Marie-Anne Montchamp a réuni 300 personnes mardi soir

Marie-Anne Montchamp a réuni 300 personnes mardi soir
Publicité

Réunion Nogent avec vous © Nogent-Municipales 2008300 personnes ont rempli la salle Charles de Gaulle ce soir pour venir écouter Marie-Anne Montchamp. Une affluence record. Entrée en scène par le fond de la salle, au rythme de la musique scandée par la foule, la députée n’est pas venue pour détailler son programme, déjà en ligne sur son site de campagne, mais pour l’incarner.

Objectif : faire passer des messages clefs « l’amélioration de la ville, c’est 50/50 : la municipalité, et les citoyens ; il n’y  a pas eu de maire depuis Roland Nungesser ; il faut se mettre autour de la table, se concerter ; nous devons dire la vérité aux Nogentais, assumer avec eux les problèmes qui se posent à nous sans mentir, oser en parler lorsque quelque chose ne va pas ; halte au dérapage fiscal, nous reviendrons dans la strate ;  il y aura toujours une case combien ça coûte à côté de ce que nous voulons faire ; il est temps de se réveiller, je veux le faire dans l’ouverture ; n’ayez pas peur… » A ses côtés, une interprète du langage de signe a rendu compte des échanges in extenso.

Prétexte à la discussion : une courte vidéo présentant quelques questions de citoyens, sur la pollution, la jeunesse ou encore  le développement économique, suivie de réponses-propositions. L’occasion pour la députée de souligner les désagréments liés aux nuisances sonores et embouteillages,  de proposer de fluidifier la circulation par un aménagement optimisé des feux, d’insister sur la prioritaire dépollution de Marie Curie ainsi que sur la stratégique recherche de subventions plus faciles à  obtenir lorsque l’on a sa place dans l’hémicycle. L’occasion encore de regretter un fonctionnement de l’intercommunalité qui ne bénéficie pas suffisamment à Nogent par rapport au Perreux, de plaider pour un centre de loisir qui se prolonge au collège et regagne le centre-ville, de promettre le stationnement gratuit en centre-ville pendant les premières minutes « il ne faut pas être pénalisé lorsque l’on hésite trop longtemps entre la baguette et le mille feuille », de plaider pour le haut débit afin d’attirer les entreprises et de s’engager à favoriser l’implantation de celles-ci dans des quartiers résidentiels. Une présentation assez courte, s’appuyant essentiellement sur des principes de gouvernance et une compréhension des problèmes des gens.

Le second temps de cette réunion a été la présentation de l’équipe au grand complet, sur la scène.(la liste devrait être officiellement déposée demain).

Quelques questions ont ensuite fusé.
Quand déplacera-t-on le centre de loisirs actuellement situé au niveau du stade et de la Marne et loin du centre-ville ?
– Ce sera l’une de nos priorités. Nous nous mettrons tout de suite autour de la table, plans en main et idées en tête pour trouver une solution. Le bon sens et la négociation faciliteront les choses.
Quelles seront les deux réalisations dont vous serez la plus fière en 2014 ?
–  Le retour de la fiscalité dans la strate et l’agrément de se promener à Nogent et sur les bords de Marne dans des conditions agréables. Avoir fait de Nogent une ville dont on se dit que c’est celle où il faut être dans l’Est parisien… sauf qu’on y construit plus rien et que la seule solution est d’y réhabiliter le patrimoine existant en conservant son esprit.
Comment allez-vous aménager la carte scolaire ? Mon enfant a été successivement à Galliéni, Guy Moquet et Paul Bert en l’espace de  3 ans, je suis mécontente.
– Ces situations ne doivent pas durer. Un enfant de maternelle doit faire ses 3 ans dans sa petite école avec ses petits camarades. Concernant la sectorisation, je suis favorable à une stratégie de la réussite scolaire qui passe par des projets personnalisés de réussite et permettent à chaque enfant de trouver place dans l’école qui lui convient le lieux en fonction en de son caractère, ses copains, sa fratrie et sa localisation géographique.
 Après quelques autres échanges, la réunion s’est arrêtée vers 21h 30, en musique.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

12 commentaires pour Marie-Anne Montchamp a réuni 300 personnes mardi soir
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi