Politique locale | | 25/04/2008
Réagir Par

Marie-Anne Montchamp démissionne du Conseil régional et se confie au journal Minute

Marie-Anne Montchamp démissionne du Conseil régional et se confie au journal Minute
Centres de vaccination à Nogent-Sur-Marne : Voir la page

Marie-Anne Montchamp Photo Marie-Anne MontchampMarie-Anne Montchamp a démissionné de son mandat de conseillère régionale en début de semaine afin de pouvoir se consacrer à son rôle de conseiller municipal d’opposition. Dans une interview accordée au journal d’extrême droite Minute (dans le cadre d’un dossier sur les exclusions à l’UMP, numéro du 16 avril), la députée est revenue sur sa suspension du parti, regrettant l’uniformité de la sanction malgré la diversité des situations. Elle a notamment rappelé qu’elle n’avait jamais mis en péril la majorité – dans une ville toujours largement acquise à la droite. 

Malgré la mesure displinaire dont elle a fait l’objet, elle a réaffirmé sa volonté de continuer à “apporter à son camp ce dont il a besoin pour réaliser les promesses de changement anoncées pendant la campagne”, citant les noms de plusieurs personalités dont elle reste proche comme Michèle Alliot Marie ou Hervé Mariton. En attendant des jours meilleurs au sein du parti, l’ex-candidate à la mairie n’a pas mâché ses mots envers son rival, réélu en mars dernier : “Il est incapable d’élever sa vision au-delà de la pure tactique politicienne. Heureusement, il n’a jamais été en charge de la politique de la France. Qu’il reste donc dans sa sphère de compétence, c’est là qu’il est le moins mauvais.”

A lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Elections - Politique, , Nogent, Sanction, UMP
18 commentaires pour Marie-Anne Montchamp démissionne du Conseil régional et se confie au journal Minute
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi