Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Politique locale | | 14/03/2008
Réagir Par

Marie-Anne Montchamp et Estelle Debaecker : “Même pas peur”

Marie-Anne Montchamp et Estelle Debaecker : “Même pas peur”

Marie-Anne Montchamp et Estelle Debaecker © Nogent-Municipales 2008Plus de 350 personnes ont assisté au dernier meeting de “Nogent avec vous”, salle Charles de Gaulle, ce vendredi soir. Rythme habituel : musique et claque pour accueillir la candidate et discours bref contenu en une demie-heure. Philippe Goyheneche, n° 2 sur la liste, s’est chargé de l’introduction, suivi d’Estelle Debaecker, n°3, qui a insisté sur la complémentarité des équipes et le respect mutuel qui prévalait dans cette nouvelle union.

“Le second tour de cette élection sera l’aboutissement de 7 années d’efforts ingrats dans l’opposition. Ce qui compte est désormais l’avenir des Nogentais dans la sérénité et l’honnêteté.” Michel Gilles, n°4, a ensuite motivé son engagement aux côtés de la candidate, souscrivant sur le fond aux engagementts de plusieurs candidats mais rappelant que l’important était ensuite que ce soit la bonne personne et des méthodes pour les mettre en oeuvre.

Après ses trois premiers colistiers, Marie-Anne Montchamp a pris la parole.  “Les Nogentais nous ont dit ‘Débrouillez-vous pour le sortir’. Nous avons reçu le message 5 sur 5. Nous ne nous sommes pas dégonflées malgré ce que certains disaient, malgré les affichettes et tracts tous aussi subtils les uns que les autres qui passent dans les boîtes aux lettres. Les résultats du premier tour ont montré que malgré le nombre de candidats, il n’y avait pas de risque de passer à gauche. Notre réponse à tout cela : ‘Même pas peur!’ et d’abord, qui est ce Monsieur Devedjian qui vient dans la ville proférer des menaces ? Même pas peur. Je remercie Estelle pour son choix courageux et clair. Nous n’avons pas le même style. Elle dit les choses de manière frontale, il m’arrive de les enrober un peu, mais nous avons en commun les valeurs de l’honnêteté, du courage et le sens du service.”

La députée a conclu en demandant à la salle si elle voulait vraiment le changement, question suivie d’un oui collectif.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
7 commentaires pour Marie-Anne Montchamp et Estelle Debaecker : “Même pas peur”
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi