Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 14/03/2008
Réagir Par

Meeting très collectif pour Jacques J-P Martin

equipe-de-jacques-j-p-martin.jpgSalle Emile Zola à 20H30, les ballons bleus étaient au rendez-vous. Et ce dernier meeting a commencé en musique. C’est Florence Fossé qui a démarré en tant que benjamine de l’ancienne équipe, saluant le travail accompli avant de passer le micro à la benjamine de la liste actuelle Deborah Munzer.  Se sont ensuite succédés plusieurs personnalités politiques locales.

Dominique Roblin, premier maire adjoint de Bry sur Marne et conseiller général du Val de Marne a insisté sur le fait que Jacques J-P Martin était un homme de passion et de terrain. Jean-Marie Brétillon, Maire de Charenton le Pont, a rappelé qu’il était difficile de se battre au quotidien contre les communistes et s’est déclaré choqué par l’attitude dissidente de Marie-Anne Montchamp. Pour lui : ‘le meilleur d’entre nous, c’est le Maire sortant’. 

 Christian Cambon, Sénateur Maire de Saint Maurice,  a comparé l’attitude des deux candidates adverses à un mauvais épisode des Drôles de dames et salué en Jacques J-P Martin le courage et la morale. Patrick Baudoin, maire de Saint Mandé a encore manifesté sa déception à l’égard du comportement de Marie-Anne Montchamp et salué la qualité du maire sortant, invitant les Nogentais à le reconduire dans ses fonctions. Jacques J-P Martin a ensuite défendu son bilan et son programme sur des points concrets, de la petite enfance au développement économique, insistant sur la nécessité de concilier tradition et modernité, de tenir compte de l’évolution de la population et de tourner la ville vers l’avenir. 

La réunion s’est terminée à 23 heures avec toute l’équipe. Un seul absent : Marc Arazi, qui vient pourtant de fusionner sa liste avec celle du maire sortant.

Un commentaire pour Meeting très collectif pour Jacques J-P Martin
  • Ensemble, sauvez ma peau ! says:

    Pauvres Martin-Arazi obligés de rabattre les machos des villes alentour pour trouver quelques maigres soutiens.
    Leur attitude hautaine et déplorable avec leurs tracts diffamatoires pendant la campagne nous prouve que le sortant doit véritablement sortir, et en courant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *