Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 20/05/2008
Réagir Par

Nouvelles précisions sur le projet RER A

Projet RER A Sogeprom Vue aérienneDétail des surfaces, articulation entre la partie RATP et le projet immobilier, composition du jury… ci-suivent quelques détails concernant les projets RER A, d’après les précisions d’Alain Delanoue, directeur aménagement et grands projets de la ville.

Surface : entre 21 500 m2 et 32 500 m2 selon les projets
La surface SHON (surface hors œuvre net, en gros la partie ‘habitable’) de chaque projet est la suivante :
Projet Eiffage immobilier :  28 000 m2
Projet Vinci : 21 500 m2
Projet Sogeprom : 32 500 m2

Distinction entre la partie gare et la partie projet
Le projet immobilier qui comprend des bureaux, logements et commerces, ne concerne en revanche pas la gare mais viendra s’imbriquer autour de la station RER A et de la gare routière qui auront fait l’objet de travaux préalables dans le cadre du PDU (plan de déplacement urbain) de la région. Cette opération gare a été actée par un contrat de pôle décidé par la RATP, le STIF, la région, le conseil général, la ville et les associations d’usagers, en novembre 2006.

Les bus 210 et 313 entreront avenue de Joinville et ressortiront avenue Clémenceau
Le principal changement qui interviendra dans la reconstruction de la gare est le passage de la gare routière du souterrain à la surface. Les bus des lignes 210 et 313 se gareront toujours au niveau de l’entrée RER avenue du Joinville, à côté de la pharmacie, mais ils sortiront désormais directement avenue Clémenceau pour remonter ensuite par la grande rue ou le boulevard de Strasbourg.

Réaménagement de la place Leclerc : également dans le PDU mais hors du contrat de pôle
La refonte de la place Leclerc qui sera décidée courant 2009 le sera aussi dans le cadre du PDU mais sera financée de manière spécifique par le Conseil général du Val de Marne.

Composition du jury
Le jury qui décidera du lauréat en juin prochain est composé de 15 membres :
6 élus municipaux dont 2 de l’opposition (1 groupe Nogent avec vous, 1 groupe Progrès et Solidarité)
4 association de riverains : l’Association du Coteau de Nogent, Bien Vivre à Nogent, Les Portes de Nogent et l’Association des riverains du pôle Leclerc.
1 responsable d’association des commerçants
1 responsable du Conseil général, François Castaignau (directeur du pôle architecture et environnement du département et architecte de formation)
1 responsable de la RATP (qui ne souhaite pas prendre part au débat pour rester neutre à ce stade)
1 responsable du STIF (qui ne souhaite pas prendre part au débat pour rester neutre à ce stade)
1 responsable des bâtiments de France (qui ne souhaite pas prendre part au débat pour rester neutre à ce stade)

5 commentaires pour Nouvelles précisions sur le projet RER A
  • Y a t il un bilan financier prévisionnel ?

    un bilan environnemental et développement durable ?

    une vidéo de la présentation faite dernièrement par la mairie ?

    une vision d’ensemble du pôle RER, place Leclerc (la future), environs du Baltard … ?

    J’ai le sentiment qu’il est impossible de répondre au questionnaire de la mairie si on a pas pris part à la réunion de présentation.

  • Drôle de consultation, drôle de communication de la part de la ville :
    – l’exposition des projets n’est annoncée nulle part, même pas sur la porte d’entrée ou dans le hall de la Scène Watteau : pour urbaniser heureux, urbanisons caché ?
    – sur place : aucun texte de présentation de la consultation, ne serait-ce qu’un état des lieux et une ébauche des intentions de la ville. Il faut croire que tout nogentais sait à quoi s’en tenir…
    – le programme : nulle part il est expliqué, quantifié. Comment comparer des projets si disparates en termes de densité, de répartition logements/bureaux/commerces… Pourquoi déplacer la bibliothèque rebaptisée médiathèque – à moins que l’ancienne ne soit conservée ?
    – les équipes : habituellement, une ville définit un programme, des besoins, des surfaces et fait plancher des spécialistes. Ici non. On s’en remet à des équipes qui rassemblent des entreprises du BTP et des architectes. Qui sera garant de la validité des scénarios proposés. Et si les commerces restent vides, à qui la faute ? Cette façon de tout déléguer au privé, y compris la définition des surfaces et des répartitions, est une démission politique (c’est quand même aux élus de dire ce qui est bon pour la ville), de la mauvaise gestion.
    – les projets : il y a à boire et à manger. Un projet très « pro » sur un schéma clair(Sogeprom/AREP), pas très au point mais ça doit pouvoir s’améliorer. Un projet flemmard (Eiffage/Viguier) où manifestement il y a des zones non travaillées (la promenade vers Baltard). Un projet maladroit voire très mauvais (Vinci/Ory) : regardez les espaces publics et essayez d’imaginer à quoi ça pourrait ressembler tous ces endroits mal foutus, tordus, sous porche… Bizarrement c’est le moins dense et pourtant celui qui a l’air le plus bourré à craquer…
    – la Haute Qualité Environnementale : la tarte à la crème ! Le projet Vinci prévoit 600 (six cent) places de parking mais détaille l’orientation des vents et l’écoulement de l’eau de pluie dans les sols… Hier, on mettait des bacs à fleurs pour cacher la misère, aujourd’hui, on fait des noues plantées, on plante des panneaux solaires et le tour est joué ?
    – consultation : c’est le pompon ! Il paraît qu’on nous demande notre avis. Super. Mais il n’y a pas de formulaire sur place. C’est donc par un autre visiteur que j’ai appris que les nogentais devaient se prononcer sur une liste de questions qu’il vaudrait mieux connaître au moment de prendre connaissance des projets, non ?

  • je renouvelle mon commentaire qui , apparemment , n’a pas été reçu. Des urbanistes ont-ils participé à la création des avant-projets proposés? ? Leur importance, quelles que soient leurs imperfections , implique la réflexion de professionnels qui ont des vues plus globales que celles des promoteurs. L’élaboration de l’entrée d’une ville de 30.000 habitants mérite une telle attention, faute de quoi on risque de le regretter par la suite.

  • 210 et 313 ? Je crois qu’il sagit plutôt du 113 et 120..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *