Politique locale | | 16/10/2008
Réagir Par

Pas de restaurant d’insertion dans le quartier des maréchaux

Pas de restaurant d’insertion dans le quartier des maréchaux

147 Ter StrasbourgLe projet de restaurant d’insertion bio-équitable, la Mosaïque des saveurs (lire billet détaillé sur le projet), qui devait s’installer en place de l’ancienne boucherie Hallal et la cordonnerie voisine, en face de la station Total, a été retoqué par les habitants. La quarantaine de copropriétaires, réunis en assemblée générale extraordinaire ce soir, a voté non, à l’exception d’une abstention.

147 Ter Strasbourg
Un refus essentiellement motivé par la peur qu’un établissement accueillant des jeunes en insertion n’attire les autres jeunes du quartier et ne génère des attroupements en bas de l’immeuble, les horaires s’étalant jusqu’à 23 heures et la  crainte de voir son bien immobilier dévalué par ce projet qui impliquait notamment la construction d’une cheminée dans l’arrière cour. Autant de réserves évoquées en commentaires du premier billet sur ce sujet.
Le résultat était prévisible, à écouter la réaction des habitants et au vu des affichettes, collées dans les cages d’ascenseur, incitant à venir voter non. Reste maintenant à savoir quelle activité prendra place dans ces deux cellules vides, et si le projet de restaurant, dont le financement était déjà quasiment bouclé, pourra trouver un local d’accueil à Nogent sur Marne. En attendant, le chantier de réinsertion, visant dans un premier temps à réhébiliter les locaux, et également mené par la mission locale, ne devrait pas être remis en question.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
8 commentaires pour Pas de restaurant d’insertion dans le quartier des maréchaux
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi