Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 18/05/2008
Réagir Par

Pôle RER A : rappel du contexte

Projet RER A Sogeprom depuis av de JoinvilleLe projet vise à restructurer un quartier de la ville, stratégiquement positionné (gare RER A, proximité du bois et de la Marne) et aujourd’hui vieillissant (parking sous-utilisé et qui n’est plus aux normes).

Deux pôles, de chaque côté de l’avenue de Joinville
Le secteur concerné s’étend sur deux espaces de chaque côté de l’avenue de Joinville. Le premier concerne le triangle (la pointe) comprenant la gare RER A et son parking, immédiatement après la pharmacie du RER. Le second espace est situé en face, immédiatement après le Franprix, à l’emplacement du parking actuel des bus. L’objectif est de créer une nouvelle voie à cet endroit là, qui reliera directement le RER au Pavillon Baltard et en dégagera la perspective.

Parking souterrain
Le parking, actuellement situé en étages, sera enterré, en dessous de cette nouvelle voie et accueillera entre 400 et 500 places dont environ une centaine destinée aux usagers du RER. (Le parking actuel dispose de 700 places mais  accueille en moyenne 80 voitures). A la place du parking actuel, de la gare et de la zone de bus jouxtant la pharmacie, sera reconstruite la gare ainsi que des immeubles qui abriteront logements, bureaux et commerces (dans des proportions très variables selon les projets proposés).

Attirer les entreprises
Au-delà des considérations urbanistiques, la construction de bureaux permettant d’accueillir des entreprises, figure parmi les objectifs affichés du projet. Plusieurs entreprises comme les laboratoires Merck (installés auparavant rue Anquetil) et plus récemment la société Erval (près de la gare Eole) ont quitté la ville faute de foncier suffisant pour agrandir leurs installations, diminuant ainsi les ressources émanant de la taxe professionnelle. La création de bureaux au niveau du RER A est donc envisagée par la municipalité comme un moyen d’attirer des entreprises.

Créer de nouveaux logements
De nouveaux logements seront aussi créés, via des immeubles de 4 ou 5 étages le long de la nouvelle voie menant à Baltard et, dans une moindre mesure, au niveau des parking et gare actuels, notamment via une tour d’une douzaine d’étages, d’une hauteur égale à l’immeuble qui accueille la pharmacie voisine. Le nombre de logements n’a pas été précisé pour chaque projet mais varie pour l’instant du simple au double en fonction des propositions des trois opérateurs.

Gare routière
Seules deux lignes de bus partent aujourd’hui du RER A. Leur station sera située côté av Clémenceau, et éventuellement recouverte (cela dépend des propositions).

Transfert de la bibliothèque vers une médiathèque nouvelle génération
La bibliothèque actuellement située au niveau de la MJC, serait transférée dans le cadre de ce projet et transformée en médiathèque de nouvelle génération. On se souvient que le concept d’Idea Store avait été évoqué durant la campagne.

Autour de 25 000 m2 au total
Aucune indication précise n’a été encore fournie quant aux nombre de m2 de chaque projet, mais une fourchette qui se situerait autour de 25 000 m2 SHON (plus ou moins selon les propositions).

Le financement
C’est l’opérateur qui financera l’opération (dont le montant sera précisé dans un prochain billet). C’est lui qui achètera le foncier à la ville après que celle –ci l’ait elle-même racheté à la RATP et au STIF. L’investisseur rentabilisera l’opération grâce aux bureaux, logements et commerces qu’il commercialisera dessus. En contrepartie de cette opération de valorisation, le promoteur s’engage à construire un équipement public, qui sera, à priori une médiathèque (dans laquelle sera transférée la bibliothèque actuelle).

Le calendrier
La municipalité a consulté au départ 16 équipes, reçu 10 pré-propositions, sélectionné 4 candidats (Unibail, Sogeprom, Vinci et Eiffage). Trois (Sogeprom, Vinci et Eiffage) ont donné suite et rendu leur copie à l’automne 2007.
Ces 3 projets ont été présenté à l’équipe du conseil municipal mi mai puis au grand public le 16 mai 2008. Après une période de consultation de 2 semaines durant lesquelles les citoyens peuvent répondre un questionnaire et le renvoyer à la mairie, le jury (constitué de membres du conseil municipal et de quelques organismes extérieurs) décidera du lauréat en juin.
Un accord cadre sera alors signé avec l’opérateur choisi. Après finalisation des négociations sur le foncier, une nouvelle présentation publique devrait avoir lieu en octobre, sur un projet plus concret. Le réaménagement de la gare routière devrait démarrer en juin 2009. Le permis de construire sera lui déposé en octobre 2009 pour un démarrage des travaux courant 2012. Achèvement prévisionnel : courant 2012.

Place Leclerc
La place Leclerc devrait aussi être repensée dans le cade du PDU (plan de déplacement urbain). Ceci sera discuté courant 2009.

Les axes de travail communs aux 3 projets
La mise en perspective d’un axe RER A – Baltard
Présence de végétal (en réponse à demande des riverains)
Le développement durable (construction HQE, récupération des pluviales, cellules photovoltaïques sur les toits de verre, toiture végétale…)
L’intégration d’une médiathèque
La création de logements, bureaux et quelques commerces
Respect relatif des volumes existants, c’est-à-dire assez haut au niveau de l’immeuble de la pharmacie et beaucoup moins à la pointe du triangle.

Un commentaire pour Pôle RER A : rappel du contexte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *