Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 22/03/2008
Réagir Par

Premier conseil : Jean-Luc Moretti 1er adjoint

Premier conseil municipal 21 mars 2008 © Nogent-citoyenLa scène Watteau était bien remplie pour accueillir le premier conseil municipal de la mandature. Tous les conseillers municipaux étaient présents sauf Estelle Debaecker et Edith Heslouin qui avaient donné pouvoir.

Jacques J-P Martin a été réélu à 26 voix sur 35 (Il y a eu 6 votes nuls et 3 blancs.) Et c’est sous les applaudissements d’une partie du public, debout pour manifester son enthousiasme, qu’il a solennellement ré-endossé son écharpe tricolore.
Dans un bref discours, il a ensuite rappelé son objectif de rassemblement au service d’un projet commun et son engagement de faire de Nogent une ville pour tous. Il a salué le ralliement de Marc Arazi et ses préoccupations pour l’environnement et l’urbanisme, confirmé qu’il discuterai avec chaque tête de liste et promis d’attribuer la commission des finances à l’opposition. Il a en revanche indiqué ne pas s’adresser à ceux qui ne partagent pas sa vision dans la manière de faire de la politique avant d’inciter ses opposants à se mettre au travail sans passion.  

« Une opposition constructive »

Marie-Anne Montchamp s’est  à son tour exprimée pour prendre acte des élections dans le respect de la démocratie locale, remerciant les plus de 33 % des électeurs lui ayant marqué leur confiance dans un  programme fondé sur l’amélioration de la démocratie locale, de la fiscalité et la maîtrise de l’urbanisme. Elle s’est engagée à représenter ces citoyens de manière constructive, sur des dossiers comme le pôle Leclerc, le site Marie Curie, la sectorisation scolaire, les sports, la culture, la couverture numérique, les logements sociaux et encore le quartier Zola.

William Geib a également remercié les Nogentais et pris acte de l’élection de Jacques J-P Martin, promettant à son tour une opposition constructive et responsable, favorisant les valeurs de cohésion sociale et de solidarité et s’engageant à soumettre des contre-propositions en cas de désaccord.

Jean-Luc Moretti10 maires adjoints

Très attendu, l’ordre du jour suivant a bien sûr été l’élection des maires adjoints sur proposition d’une liste par le groupe majoritaire. Vote auquel le groupe Nogent avec vous n’a pas souhaité prendre part.
A 26 voix pour contre 3 blanc et nuls, une liste de 10 personnes a été adoptée.
Jean-Luc Moretti sera ainsi le premier adjoint, suivi de Yves Dellman, Jean-René Fontaine, Thérèse-Marie Thomé, Marc Arazi, Jean-Jacques Pasternak, Véronique Delannet, Déborah Münzer, Chantal Letouzey et Christine Rynine.

Leurs délégations seront précisées par décret de la mairie en début de semaine.

La délégation du Conseil municipal au Maire sur un certain nombre de points a également fait l’objet d’une délibération. (En savoir plus sur les attributions du Maire et la procédure de délégation du conseil municipal au Maire)

Création d’un poste de médiateur municipal

Le principe de création d’un poste de médiateur municipal a été voté à l’unanimité. La nomination de ce dernier interviendra également ultérieurement.

Place Lazare Ponticelli : la prochaine fois

C’est le dernier point de la séance qui a, contre toute attente, suscité un échange un peu vif. La délibération devait statuer sur la dénomination ‘Place Lazare Ponticelli’ de la future esplanade prévue dans le programme ‘La petite Italie’ (qui devrait être finalisé d’ici 18 mois à 2 ans) à l’emplacement de l’ancienne caserne de pompiers, dans la grande rue. Une proposition motivée par l’installation  à Nogent, rue Brillet, de Lazare Ponticelli à son arrivée d’Italie, alors tout juste âgé de seize ans. Avant de procéder au vote, Michel Mastrojanni (groupe Progrès et solidarité) a émis son souhait de remettre cette délibération au prochain conseil municipal – même s’il est évident que tout le monde ne peut que voter pour, le premier étant avant tout consacré à l’ élection du maire et de son équipe. Il a regretté ce prétexte à une unanimité de façade permettant de s’offrir une satisfaction post-électorale et, à une échelle plus nationale, une tendance à la commémoration à tout va.
Les sentiments, ne se comptent et décomptent pas, a répondu Jacques J-P Martin, insistant ensuite sur le fait que cette suggestion faisait écho aux obsèques nationales de Lazare Ponticelli, célébrées la semaine précédente. Il néanmoins retiré cette délibération de l’ordre du jour.

Le conseil qui avait démarré à 20 heures s’est conclu à 21H15. 

La vidéo d’une partie du conseil est en ligne sur le site de la ville.
 

7 commentaires pour Premier conseil : Jean-Luc Moretti 1er adjoint
  • « Attribuer la commission des finances à l’opposition » OK, mais laquelle ?
    Le PS ou les UMP dissidents ?…

  • Je me disais et si … la présidence de la commission finance pouvait aller à Debaecker : histoire de lui éviter de jouer la politique de la chaise vide et de renforcer l’opposition vigilante à JP Martin ?? Serait-ce une mauvaise idée ?

    Je trouve Cécile Dubois d’une impartialité remarquable en rapportant +/- à égalité la majorité et chaque “opposition” locale.

  • OUI Cameo, c’est une mauvaise idée.

  • 6 hommes parmi les 7 premiers du conseil municipal.
    Après la parité imposée par la loi, les bonnes habitudes reprennent…
    Bon faire un peu moins de mauvais esprit, je note quand même que les 4 adjoints suivants sont des adjointes.

  • Gentills intervenants du blog, venez donc nombreux au Conseil Municipal du
    1er avril (ce n’est pas un poisson !) et vous aurez les réponses à vos questions.
    Réponse à Nogentais commentaire n°4 : pouvez-vous, s’il vous plait, rendre plus claire votre pensée.

  • En réponse à MF Godin :

    Je note que, comme la loi le lui imposait, la liste Martin a respecté le principe Chabada : alternance homme/femme. Mais que, quand il s’agit de passer aux choses sérieuses, le naturel revient au galop, et on se retrouve avec 6 hommes sur les 7 premières places dans la municipalité.

    Pour être juste, j’ajoute que si on compte les 11 premières places, alors il y a 5 femmes pour 6 hommes.

  • Réponse à Nogentais – Commentaire n° 6 –

    Pour vous, il y aurait une anomalie, qui n’existe pas, puisque la parité est naturellement respectée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *