Politique locale | Accueil | 18/06/2008
Réagir Par

Réactions au projet RER A : Nogent Passionnément réclame un moratoire

Réactions au projet RER A : Nogent Passionnément réclame un moratoire

Laurent Dupuis 2Alors que le jury doit se réunir ce jour même pour décider du lauréat concernant le projet RER A, Nogent Passionnément revient sur la scène politique nogentaise sous forme d’un collectif. L’ancienne tête de liste MODEM, Laurent Dupuis,  a ainsi lancé une lettre ouverte aux Nogentais en début de semaine, demandant aux membres du jury de différer le vote du projet afin de procéder au préalable à une redéfinition des besoins en concertation avec les Nogentais.

Préciser le cahier des charges et la stratégie de la ville
«Le projet de réaménagement du RER A nous engage sur du long terme et il convient de ne pas le rater. Pourquoi se précipiter alors que les travaux démarreront en 2010 ? s’interroge Laurent Dupuis. Le cahier des charges de départ n’a pas pris en compte la stratégie de la ville. Du coup, alors que le maire insiste sur la nécessité de créer des bureaux à cet endroit pour attirer la taxe professionnelle, seuls deux projets sur trois répondent à cette condition et le troisième (Vinci) part d’emblée disqualifié !  Le choix de ces options aurait du être déterminé en amont et avec cohérence, en intégrant les besoins en équipement (école, crèche) si l’on crée des logements, et en s’interrogeant sur les formats immobiliers pertinents pour attirer les entreprises si l’on opte pour des bureaux. La promesse d’Eiffage Immobilier d’installer son siège à Nogent sur Marne n’assure aucune pérennité sur le long terme. Que ferons-nous d’un immense plateau de bureaux si l’entreprise souhaite s’en aller dans quelques années ? »

Pour une vraie concertation
Autre objet de contestation de la part de l’ex tête de liste : les modalités de la concertation. «C’était une parodie de consultation ! L’exposition –qui consistait en de simples planches posées- dans la mezzanine de la Scène Watteau n’était indiquée nulle part. Et pour les rares personnes qui arrivaient jusque là, il n’y avait même pas de questionnaire disponible sur place. En outre, les tracts d’information comprenaient des erreurs et donner son avis sur les projets via le questionnaire revenait à comparer des choux et des carottes ! Lorsque l’on organise la consultation, on va jusqu’au bout ou on ne le fait pas.»

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Concertation, Laurent Dupuis, , Nogent, RER A
Un commentaire pour Réactions au projet RER A : Nogent Passionnément réclame un moratoire
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi