Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Politique locale | | 12/12/2008
Réagir Par

Réunion de quartier Le Bois – Porte de Nogent

Réunion de quartier Le Bois – Porte de Nogent

Réunion de quartier Le Bois Porte de Nogent Décembre 2008 Nogent sur MarneFibre optique, pôle RER A, Orbival, pesticides dans l’eau, bouchons du RER A et pour finir état du trottoir devant le cercle hippique : telles ont été les questions posées par les habitants lors de la réunion de quartier qui a suivi la constitution du conseil.


Réunion de quartier Le Bois Porte de Nogent Décembre 2008 Nogent sur Marne
Fibre optique : où et quand ?
Après avoir rappelé l’historique (l’échec du câbleur Noos à équiper la ville dans le cadre de l’appel d’offre du SIPPEREC (syndicat intercommunal en charge de ces questions) et l’accord passé, depuis, entre le SIPPEREC et un nouvel opérateur : Louis Dreyfus Communications pour mettre en place la fibre optique), le Maire a précisé le calendrier. Dans un premier temps, un réseau qui partira d’un répartiteur situé rue Charles V devrait desservir la rue Charles de Gaulle (des travaux pour y enterrer les fourreaux y ont déjà commencé). Une seconde tranche permettra ensuite de relier la Corniche et le pole RER A. Le Maire a souligné que le problème ne serait pas de relier les zones les plus denses (boulevard de Strasbourg, Corniche, Place Leclerc) mais les quartiers résidentiels dont le taux d’habitants est moins important et donc moins facile à rentabiliser pour l’opérateur.
Lire également sur ce sujet un premier billet récapitulatif sur la fibre optique à Nogent (rédigé pendant la campagne des municipales).

Aménagement du pôle RER A : quel calendrier ?
Réponse de la mairie sur cette question : le permis de construire devrait être déposé au premier semestre 2009. L’objectif est de pouvoir y installer le siège d’Eiffage Travaux publics pour 2012. Le maire a renvoyé sur le site internet de la ville consacré à cette question et indiqué que l’architecte de la ville était disponible pour répondre aux questions éventuelles.

Orbival : le projet va-t-il aboutir ?
Sur ce point, le Maire a d’abord rappelé les enjeux du projet (contribuer au rééquilibrage Est Ouest en facilitant la mobilité et désengorger RER A et autoroute A 86). Il a ensuite indiqué que ce projet avait été accepté par la région dans le cadre du projet Arc Express, et que celle-ci avait prévu d’investir 25 millions € dans une étude sur le sujet, ce qui constitue une première étape. Il a également suggéré qu’une partie de l’investissement pourrait être autofinancé grâce aux infrastructures de commerces aux abords des stations. La remise de copie de Christian Blanc (secrétaire d’Etat chargé de réfléchir à l’avenir de la région capitale), qui est attendue début 2009, jouera aussi dans la balance. Le coût du projet est actuellement estimé autour de 100 millions € le km, soit environ 2,5 milliards € au total.

Pesticides dans l’eau ?
Une habitante s’est inquiétée d’une information évoquant la présence de pesticides dans l’eau. Le maire a répondu que l’eau distribuée par le Sedif ne comprend pas de pesticides à la production. La présence de pesticides a été détectée dans des réseaux secondaires de bâtiments, et en quantité insuffisante pour causer des troubles de santé. Qu’il convient néanmoins d’être  intransigeant sur la qualité de l’eau.

Pression de l’eau : attention aux robinets
Un propriétaire d’une résidence proche en a profité pour mettre en garde les habitants contre la pression parfois trop forte de l’eau, susceptible de faire sauter les robinets. Ces derniers sont en effet prévus pour une pression maximale de 4 bars et la pression dans sa résidence a été évaluée à 6-7 bars. Il a conseillé de mesurer ou faire mesurer la pression avec un manomètre et d’installer, le cas échéant, un réducteur de pression.

Faire sauter le bouchon du RER A
Une voyageuse du RER A s’est enquise de ce qui avait été fait pour améliorer la situation dans le RER A. Le maire a répondu que les maires des 30 communes de la ligne s’étaient concertés pour agir ensemble et avaient obtenu des trains de secours de chaque côté de Paris intramuros, afin de pouvoir ramener les gens en banlieue même si il y a un incident au centre de la capitale. Il a également indiqué qu’un système d’exploitation plus performant devrait être mis en place pour améliorer la régulation des trains, rappelant toutefois que le principal problème est l’arrêt à chaque station pour les montées et descentes, qui dure d’autant plus longtemps que le RER est bondé. Lire sur sujet billet récapitulatif sur les problèmes du RER A et les réponses déjà apportées ou envisagées par la RATP et le STIF (Syndicat des transports d’Ile de France).

Etat du trottoir devant le cercle hippique et circulation rue de Fontenay
La réunion s’est achevée à 22h50 sur une question concernant la présence de crottin et foin sur le trottoir devant le cercle hippique, et le fait que le trottoir soit défoncé en raison de son franchissement systématique par le camion venant livrer le foin. Le maire a promis une discussion avec le président du cercle hippique sur cette question. Une autre habitante a soulevé le problème de croisement des véhicules dans la rue de Fontenay qui est à double sens. Un problème difficile à résoudre car la rue est reliée d’un côté à Fontenay, de l’autre à Nogent. Les deux villes doivent donc se concerter avant de décider de pratiquer autrement.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Réunion de quartier Le Bois – Porte de Nogent
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi