Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 08/03/2008
Réagir Par

Social, loisirs, santé, développement durable : le programme d’Estelle Debaecker

estelle-debaecker-photo-estelle-debaecker.jpgQuelles propositions pour accompagner les personnes porteuses de handicap ?

Je souhaite que la ville soit accueillante pour tout le monde, pour les handicapés comme pour les poussettes. Il convient par exemple d’enlever tous les éléments qui encombrent les trottoirs et occasionnent des gênes importantes, notamment pour les aveugles, fauteuils roulants et poussettes. Nous encouragerons également le développement d’initiatives comme celle de la Maison des handicapés, que nous avons mise en place durant notre mandature, rue Jacques Kablé.

Comment aider les personnes âgées ?

Nous encouragerons le développement de l’aide à domicile et les associations qui s’en occupent pour favoriser l’embauche de personnels adaptés. Même si les maisons de retraite ne sont pas de la compétence de la ville, nous en impulserons le développement auprès du Conseil général.
Concernant les personnes autonomes, nous lutterons également contre l’isolement en proposant des spectacles en matinée à la scène Watteau, en mettant à disposition une salle pour les retraités dans le complexe Emile Zola,  en poursuivant les thés dansants que nous avions instaurés et encore via de la formation aux nouvelles technologies, des animations, conférences, marches…

Quelles propositions en matière d’accueil de la petite enfance ?

Nous souhaitons valoriser  le métier de garde d’enfant en contribuant à former toutes les personnes qui le souhaitent, y compris celles qui ne s’y destinaient pas à priori mais qui pour être plus présentes auprès de leurs propres enfants pendant quelques temps, sont prêtes à en garder d’autres. Nous développerons également les haltes-garderies  et les mini-crèches.
Nous aiderons en outre les familles qui souhaitent recruter des nourrices à domicile en fédérant les demandes.

Quelle position par rapport à la sectorisation scolaire ? Quels objectifs en matière de mixité sociale dans les écoles ?

Je propose que l’on conserve le principe de la sectorisation géographique de la manière suivante :  jusqu’à une certaine date, les parents qui inscriront leur enfant dans l’école du secteur seront assurés d’y avoir une place. Dans un deuxième temps, nous examinerons les dossiers d’enfants souhaitant aller ailleurs, en fonction des places disponibles et de critères à préciser. En parallèle, nous mettrons en place un programme spécifique pour les écoles qui semblent moins attractives.
Concernant l’école au quotidien, nous nous engageons en outre à réhabiliter l’ensemble des toilettes des écoles de la ville. Cela peut sembler un détail mais l’état des toilettes dans les écoles occasionne de réels problèmes chez des enfants qui se retiennent toute la journée pour ne pas y aller.

Quelles propositions pour améliorer l’accès aux soins pour tous ?

De manière plus globale, nous mettrons en place une permanence d’aide au quotidien des familles dans leurs démarches administratives, fiscales, juridiques, sociales et de santé. Cette permanence sera située dans le quartier des Maréchaux, éventuellement au sein de l’office HLM.

Quelles propositions concernant la gestion des activités culturelles et sportives (infrastructures, fonctionnement, tarification…) ?

Nous reprendrons la vie festive avec des animations conviviales comme les concerts pédagogiques que nous avions déjà mis en place, les concerts au bord de l’eau , la fête du Beaujolais, celle du printemps, le prix du public, la fête de la famille (sorte de grande kermesse en ville) . Je souhaite aussi créer une fête des jeux.
Au niveau sportif et culturel, nous repenserons les contributions de la ville aux associations, en étudiant la possibilité de subventionner -en partie- directement les familles, en fonction du quotient familial. Nous sommes contre l’instauration de la danse au conservatoire car il y a déjà des personnes qui vivent de cela à Nogent. Nous reconstruirons un skate parc dans la ville et renforcerons la bibliothèque existante et déjà riche en animations par un bibliobus.

Quels engagements en matière de développement durable ?

Le principal élément constituera la gestion du dossier Marie Curie. (Lire à ce sujet la première interview d’Estelle Debaecker). Au-delà de ce dossier, nous nous engageons à diminuer la consommation d’énergie des équipements publics, à développer l’éclairage public solaire, à sensibiliser la population en montrant l’exemple et encore à favoriser l’organisation de pédibus pour emmener les enfants à l’école. Nous créerons également une rubrique sur le site Internet de la ville pour organiser le covoiturage des enfants.
En termes d’agrément environnemental, nous végétaliserons l’usine de ventilation située près de la piscine.

Un commentaire pour Social, loisirs, santé, développement durable : le programme d’Estelle Debaecker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *