Politique locale | | 12/03/2008
Réagir Par

Sur le fond, quel changement de programme suite aux alliances ?

Sur le fond, quel changement de programme suite aux alliances ?

Programmes © Nogent-Municipales 2008Au-delà des additions de voix, les alliances qui viennent d’être scellées, entre Mesdames Montchamp et Debaecker d’une part, Messieurs Martin et Arazi d’autre part, posent question concernant les programmes. 

Concernant l’urbanisme par exemple, les quatre candidats sont certes d’accord pour mettre en place un PLU concerté et limiter la densification en dépit des recommandations du Sdrif, mais le projet du RER A tout comme la gestion de la dépollution du site Marie Curie sont loin de mettre d’acord Marc Arazi et Jacques J-P Martin . Sur un autre sujet, la proposition d’Estelle Debaecker d’imposer un quota de logements sociaux sur chaque nouveau projet de construction ne figure pas au programme de Nogent avec vous.

La sectorisation scolaire ne met non plus tout le monde d’accord. Estelle Debaecker et Marc Arazi souhaitent maintenir la carte scolaire, Marc Arazi de façon très ferme, Estelle Debaecker avec plus de souplesse mais seulement à partir d’une certain délai d’inscription, lire à ce sujet sa dernière interview) tandis que Jacques J-P Martin et Marie-Anne Montchamp sont favorables à une refonte du système, chacun à leur manière (sur le principe de 30 % de dérogation pour le premier et d’un système de suivi personalisé pour la seconde)

La gestion de la petite enfance fait davantage consensus, qui concilie accueil collectif et encouragement du métier d’assistante maternelle avec la création d’une filière dédiée en partenariat avec l’Infa et d’un relais d’assistantes maternelles.

Concernant les finances municipales, les positions des deux binômes sont aussi plus homogènes. Marie-Anne Montchamp et Estelle Debaecker s’engageant à les baisser, sous réserve d’audit préalable, tandis que Marc Arazi et Jacques J-P Martin s’engagent à ne pas les augmenter mais pas non plus à les baisser, privilégiant la mise en oeuvre de leur programme.

Un autre point qui peut faire consensus est celui de la valorisation de la Marne sur laquelle les 7 candidats ont souhaité mettre l’accent, chacun à sa façon.

Des visions de la ville qui ne semblent pas irréconciliables mais demandent quand même quelques précisions quant aux projets mixtes désormais portés par les deux tandems.

Surtout, une clarification sur la manière de travailler ensemble ne serait pas du superflu pour les citoyens, après  les échanges pas toujours cordiaux qui ont eu lieu avant le premier tour, et ce depuis bien avant le début de la campagne de 2008.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
27 commentaires pour Sur le fond, quel changement de programme suite aux alliances ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi