Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 17/02/2009
Réagir Par

Bref retour sur le conseil municipal du 16 février

Conseil Municipal NogentEn attendant un retour détaillé sur les plus importants sujets évoqués lors du Conseil municipal d’hier, et notamment le passage en DSP de 2 crèches-halte garderie, en voici un bref compte-rendu. A noter également, en marge de cette séance, une légère désolidarisation au sein de la majorité municipale lors de l’un des votes, une première depuis les élections.

Près d’une quarantaine de personnes ont assisté hier soir au Conseil municipal. Une assistance non négligeable en cette période de vacances scolaires et alors que la discussion du budget a été reportée aux conseils des 2 et 23 mars prochain. Principal sujet à l’ordre du jour : le passage en une organisation multi-accueil des crèches et halte-garderie Mandarine et Trois pommes (rue de la Muette) ainsi que la gestion en DSP (délégation de service public) de la nouvelle structure (cf billet détaillé). Le conseil a également été l’occasion de quelques communications préalables des différents conseillers municipaux, à commencer par la disparition d’un ancien colistier d’Estelle Debaecker, André Labib, le lancement d’un concours de vitrines au printemps, la victoire de plusieurs Nogentais lors de championnats d’athlétisme ainsi que l’engagement d’une réflexion sur une importante réorganisation du centre de loisirs dès la rentrée prochain, dans le cadre notamment de la mise en place de l’accompagnement éducatif. Parmi les décisions votées lors de ce conseil municipal : l’élection de deux nouveaux adjoints aux conseils de quartier (Karine Renouil et Christophe Ippolito) aux côtés de Stéphane Hirt, la mise à disposition de deux agents communaux auprès de l’association Nogent Présence, quelques tarifications (prix des emplacements publicitaires dans les journaux de communication municipale, du séjour en Hollande pour les personnes âgées…), la reconduction d’un stage de secourisme pour les jeunes de la ville et encore l’autorisation d’une action au sein du Sigeif (Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Ile de France).

Au-delà des décisions actées durant cette courte séance, un fait singulier a été la désolidarisation d’une partie de la majorité municipale lors de l’élection des 2 nouveaux adjoints aux quartiers qui se déroulait à bulletins secrets. Un fait passé relativement inaperçu car la discussion s’est poursuivie durant le dépouillement alors qu’en général, chaque bulletin est lu à voix haute. Mais alors que le PS avait décidé de ne pas prendre part au vote, et que le seul groupe d’opposition votant, Nogent avec vous, disposait de 5 voix, le nombre de blancs et nuls a été de 10, ce qui signifie donc qu’au moins 5 élus du groupe de la majorité n’ont pas voté la délibération. Jalousie, frustration ou désaccord de fond ? se sont interrogées quelques personnes dans la salle.

Cet article est publié dans avec comme tags Compte-rendu de Conseil municipal, Nogent, Résumés Conseils municipaux
15 commentaires pour Bref retour sur le conseil municipal du 16 février
  • Une phrase apparaît dans ce billet, je cite : « une légère désolidarisation au sein de la majorité municipale lors de l’un des votes, une première depuis les élections », pleine de sous-entendus déplacés, à base de rumeurs, provenant toujours des mêmes personnes qui visent à nuire au Maire et à son équipe.

    Cécile DUBOIS, auteur de ce billet, DEMONTRE UN MANQUE D’OBJECTIVITE EN DONNANT A SON COMPTE RENDU UN CARACTERE FIELLEUX ET MANIFESTEMENT ORIENTE.

  • Madame Godin, vous n’etes pas une bonne observatrice.
    Le malaise dans la majorité municipale etait éclatant.
    Nous ,nogentais de tous bords faisons plus confiance aux
    propos de Cécile Dubois qui anime ce blog avec beaucoup
    de dévouement, de compétence et d’objectivité qu’a vos
    rodomontades.
    Madame Godin, pourquoi n’ouvrez-vous pas votre propre blog?
    Nul doute que vous nous donneriez beaucoup de fiel a retordre.

  • Madame Godin, vous n’etes pas une bonne observatrice.
    Le malaise dans la majorité municipale etait éclatant.
    Nous ,nogentais de tous bords faisons plus confiance aux
    propos de Cécile Dubois qui anime ce blog avec beaucoup
    de dévouement, de compétence et d’objectivité qu’a vos
    rodomontades.
    Madame Godin, pourquoi n’ouvrez-vous pas votre propre blog?
    Nul doute que vous nous donneriez beaucoup de fiel a retordre.

  • Pour Félix ROUJON.

    Vous metttez beaucoup de coeur à défendre Cécile DUBOIS qui exprime un point de vue personnel conforme, semble-t-il, à vos propres convictions, alimentant ainsi une certaine presse d’opinion.

    Un fait est là : une majorité absolue s’est dégagée lors du vote du dernier Conseil Municipal.

    Les « nogentais de tous bords » comme vous dites et dont vous n’êtes pas, que je sache, le porte-parole, sont des gens clairvoyants qui ont déjà eu l’occasion d’exprimer clairement leur opinion au travers d’élections récentes.

    Par conséquent, il n’est pas vraiment pas utile, sous prétexte d’opposition, de vouloir, à tout prix, semer la discorde « chez l’ennemi » ou plutôt au sein de la majorité actuelle qui reste solidaire, n’en déplaise à quelques opposants grincheux et manipulateurs qui pratiquent une « intox » calculée, visant à nuire à l’équipe en place. Ce qui pourrait être préjudiciable à notre désir de « bien vivre ensemble à NOGENT », qui reste le souhait de tous.

  • Bonjour Madame GODIN.
    Vous avez en plus le sens de l’humour!Le prochain retrait de la
    délégation de Marc Arazi est la preuve éclatante d’une excellente
    ambiance au sein de la majorité municipale…………

  • Bonjour Madame GODIN.
    Vous avez en plus le sens de l’humour!Le prochain retrait de la
    délégation de Marc Arazi est la preuve éclatante d’une excellente
    ambiance au sein de la majorité municipale…………

  • Cécile a décidement un sens de l’anticipation incroyable !

  • Vous qui aimez l’humour et les films à épisodes, soyez donc présent au prochain CONSEIL MUNICIPAL du lundi 2 mars à 20h30 et VOUS SAUREZ TOUT, TOUT, TOUT, SUR LE…….CAS ARAZI!

    Bonne fin d’après-midi et à lundi…… peut-être ?

  • MON COMMENTAIRE N° 6, s’adresse bien sûr, et vous l’aviez bien compris, à Félix…. ROUJON.
    J’approuve, par ailleurs, la prose de M. JOURDAN (commentaire n° 5).

  • Et bien, pour ma part, je trouve que le procès d’intention que vous faites à Cécile est totalement injustifié. En effet, lorsqu’une partie de la majorité ne vote pas comme l’autre, on se doit de le faire observer.

    Je suis assez curieux de savoir pourquoi le Maire a ou aurait décidé de retirer ses pouvoirs à Marc Arazi.

    Il me semblait qu’un accord avait été passé : est-il dénoncé et si oui pourquoi et par qui. That’s the question.

  • Pour M. JOURDAN.

    J’ai mal interprété le sens de vos propos.

    Je vois que vous êtes un défenseur de Cécile DUBOIS qui doit relater des faits, sans, pour cela, « jeter de l’huile sur le feu ».

    En ce qui concerne le 5ème Adjoint au Maire : bis repetita : venez donc, au Conseil Municipal, le lundi 2 mars à 20h30, scène Watteau, vous saurez tout, tout, tout, sur le……..cas ARAZI !

    A lundi, peut-être ?

  • Madame, Cécile DUBOIS ne doit rien : ni à vous, ni à personne. Elle anime ce site avec brio et laisse chacun s’exprimer ce qui est un luxe rare. En général, on ne critique pas son hôte …

    Pour le reste Monsieur ARAZI se prénomme Marc et pas « le cas » : ce petit qualificatif méprisant est inutile.

  • Pour David JOURDAN.

    La colère est mauvaise conseillère, vous le savez, et un peu plus de sérénité s’impose ici.

    L’objectivité est une notion toute relatice qui ne doit pas servir de prétexte à l’instrumentalisation.

    Un commentaire honnête et mesuré doit d’abord contribuer à renforcer le débat (?) et veiller à l’expression sincère, d’opinions différentes, fondées sur des faits réels, sans aucune manipulation ni flagornerie. Se rappeler par ailleurs que « que sans la liberté de blâmer, il n’est pas d’éloge flatteur ».

    Quant à la séance du Conseil Municipal du lundi 2 mars à 20h30, celui-ci sera amené à se prononcer sur le maintien ou nom dans ses fonctions de Monsieur ARAZI, vu le courrier qui lui a été adressé par lequel « il lui est exposé les différentes raisons de nature à porter atteinte à la bonne administration de la commune et qui justifient le retrait de ses délégations.

  • le cas ARAZI ne me semble pas une expression méprisante,( avec tout le respect pour la personne) mais est bien le reflet d’un sujet important à traiter pour la municipalité qui ne doit pas entacher la suite de la mandature. Si faute et grief il y a , la sanction est justifiée et légitime comme dans n’importe quelle entreprise .Un pacte politique – auquel il est fait référence – quel qu’il soit ( qui à Nogent le connait ? ) ne donne pas d’immunité . Encore une fois , cette histoire est un non évènement (sauf si l’intéressé en fait une affaire d’état) c’est un acte normal de gestion du maire et demain tout le monde l’aura oublié

  • SURCOUF, en digne corsaire qu’il est, a le mérite de rappeler qu’un Capitaine entouré de son équipage, a pour mission de faire naviguer son navire, vers une destination parfaitement identifiée même si ce n’est pas toujours sur des eaux très calmes.

    Certes, des différends peuvent surgir au cours du voyage et des défaillances peuvent être constatées mais toujours le contrat initial d’embarquement et la fidélité au Capitaine doivent être respectés.

    Si d’aventure, il était dérogé à cette règle et qu’un marin veuille s’ériger en Capitaine, alors, il n’y a pas lieu d’hésiter à le débarquer à la première escale venue sous peine de graves difficultés à encourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *