Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 23/01/2009
Réagir Par

Cavanna écoute Cavanna

CavannaCe soir, à la bibliothèque qui porte désormais son nom, Cavanna, au premier rang, a écouté ses propres textes, lus entre de brefs interludes de violon et d’accordéon par les acteurs de la Compagnie Carpe Diem. Extraites de ses romans-mémoires Les Russkoffs, les Ritals, 4 rue Choron, l’Oeil du lapin et Les yeux plus grands que le ventre : des scènes de vie quotidienne de ces émigrés d’Emilie Romagne, très pauvres, atterris dans la banlieue parisienne au début du siècle dernier. Le père rital sur les chantiers, la mère nivernaise soucieuse de voir son fils aussi bien pourvu que ses camarades, le grand père frondeur et encore les premières amours, de la voisine de pupître dont il rêvait de tenir la main à la communale à la belle ukrainienne rencontrée dans un camp de travail pendant la seconde guerre mondiale, sans oublier le pathétique voisin bossu ou l’ami inconsolable à la perte de son chien, autant de portraits croqués avec drôlerie et émotion par l’auteur d’abord, puis ses interprètes. « J’ai été à la fois assailli par le souvenir des personnages réels et celui de l’instant où j’ai écrit ces lignes, il y a déjà longtemps… », a conclu l’écrivain ému. Un florilège jubilatoire qui donne en tout cas envie de plonger ou replonger dans ses livres, évoquant pour certains le vieux Nogent. Une seconde lecture aura lieu le vendredi 13 mars à 20 heures, toujours à la bibliothèque (entrée gratuite mais réservation obligatoire).
Public : ados et adultes. Téléphone : 01 48 73 14 62 Mail : bibliotheque@ville-nogentsurmarne.fr

Cet article est publié dans avec comme tags Bibliothèque, Cavanna, François Cavanna, Nogent
2 commentaires pour Cavanna écoute Cavanna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *