Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 09/03/2009
Réagir Par

Débat autour des tribunes libres dans Nogent le Magazine

Rubrique Libre Opinion Nogent le MagazineAlors que le groupe Nogent Passionnément, présent au premier tour des municipales et mué depuis en association, a finalement obtenu une tribune dans la rubrique libre opinion du magazine de la municipalité, conformément à la charte d’engagement démocratique que la liste avait fait signer par le maire sortant entre les deux tours, les deux groupes d’opposition, Nogent avec vous, et Progrès et Solidarité, ont fait part de plusieurs remarques à propos de cette rubrique.

Ainsi s’étonnent-ils d’une part que les tribunes d’opposition et celle de la majorité municipale figurent sur la même page alors que la jurisprudence administrative exige un espace exclusivement réservé à l’opposition dans chaque bulletin, la majorité ayant la possibilité de s’exprimer sur les autres pages et notamment l’éditorial.

Ils s’indignent ensuite de la confusion créée entre les tribunes des listes du premier tour et celles qui sont élues au Conseil municipal, toutes figurant sous le même label «libre opinion». Enfin, ils demandent à ce que l’ensemble des listes du premier tour aient droit à une tribune, à savoir Nogent Passionnément et Exprime Gauche, mais aussi celles ayant fusionné au second tour comme Nogent c’est maintenant ou Alliance pour Nogent, faute de quoi il y aurait inégalité de traitement. Les groupes ont demandé à inscrire ce point à l’ordre du jour du prochain conseil municipal (23 mars).

Marc Arazi a de son côté également fait part au Maire de ses préoccupations sur cette question, se réjouissant, certes, que le Maire respecte la charte démocratique signée avec Nogent Passionnément, mais déplorant le mélange au sein de la même rubrique des tribunes de la majorité, des groupes d’opposition élus et de la liste Nogent Passionnément. Il s’est également étonné que seule une liste du premier tour ait eu droit de cité, contrairement aux propositions retenues lors de la commission intérieure, donnant une place à chaque liste, même celle ayant fusionné au second tour. Il a en outre souhaité pouvoir répondre à la tribune de Nogent Passionnément qui a «sans les nommer, attaqué directement les candidats qui ont pris leurs responsabilités en fusionnant leurs listes au second tour.» L’ancienne tête de liste Nogent c’est maintenant a conclu son message en demandant un droit de réponse sur le site de la ville ainsi que l’inscription de ce point à l’ordre du jour du prochain conseil.

Reste une question : pourquoi la tribune de Nogent avec vous reste-t-elle systématiquement vierge alors que le groupe publie régulièrement ses analyses et commentaires via son blog et ceux de ses conseillers municipaux, et que la liste ne manque donc pas de grain à moudre ?

Liens :
Version PDF du dernier numéro du bulletin municipal,  Nogent le magazine n°52 (La rubrique libre opinion se trouve sur les pages 50 et 51)
A propos de la charte d’engagement démocratique, sur le blog de Nogent Passionnément

8 commentaires pour Débat autour des tribunes libres dans Nogent le Magazine
  • Il est vrai que toutes les tribunes figurent sous le label libre-opinion.

    En revanche, un chapeau indique en page 51 qu’il s’agit de tribunes réservées aux listes représentées au Conseil Municipal.
    La page 52 fait référence à la charte présentée par la liste MODEM qui a été signée par les têtes de liste des 3 listes présentes au second tour.

    Pour ma part, je considère que la liste Exprime Gauche devrait pouvoir s’exprimer : le souhaite-t-elle ?

    Comme indiqué dans votre billet, il est assez curieux de constater que la liste conduite par MAM reste muette.

  • C’est une bonne chose que le MODEM puisse intervenir dans la tribune « Libre Expression ».

    Laurent DUPUIS et l’équipe « NOGENT PASSIONNEMENT » ont un rôle constructif pour la ville et tiennent des propos modérés (pourvu que ça dure!).

    En ce qui concerne la liste conduite par la Députée : sans commentaire, puisqu’elle n’a rien à dire.

    Dommage qu’EXPRIME GAUCHE » ne s’exprime pas.

  • Françoise Pelliccia says:

    En effet, Exprime Gauche, liste écologique et citoyenne nogentaise, ne s’exprime plus et ne s’exprimera pas non plus dans la tribune libre puisque qu’au lendemain des élections les co-listiers ont choisi, d’un commun accord de dissoudre le groupe Exprime Gauche…

    Toute les bonnes choses ont une fin…Adieu Exprime Gauche…

    En tant qu’ex co-listière, je suis bien contente de ne plus avoir à participer à la médiocrité du débat nogentais qui ne représente pas l’idée que je me fais d’une vraie démocratie…Je vous laisse donc à vos querelles dérisoires de petits pouvoirs…
    A l’issue du Conseil Municipal, je me demande aujourd’hui comment on peut donner la responsabilité de notre ville à des personnes qui gloussent, se moquent, ricanent…c’est tout simplement pathétique…

    Les droites nogentaises continuent inlassablement leurs querelles de pouvoir…pour information l’ANPE de Nogent va passer le cap des 1000 inscrits avec une chute de 30% des propositions d’emplois.

    Françoise Pelliccia

  • Pour Françoise PELLICIA.

    « EXPRIME GAUCHE » a le droit de ne pas vouloir s’exprimer, mais pourquoi cette agressivité inutile et gratuite ?

  • Françoise Pelliccia says:

    Les mots ont pourtant un sens, je le redis plus simplement

    LE GROUPE EXPRIME GAUCHE N’EXISTE PLUS.

  • Cette liste comportait quelques personnes de qualité qu’on ne voit plus beaucoup sur Nogent. Dommage !! Mais ceci montre bien combien faire une liste sans jamais occuper le terrain si ce n’est pendant les élections est une utopie. Je pense que l’espace politique doit être occupé régulièrement si on veut le pouvoir. ce n’est pas en étant agressif et incohérent. Pour finir Nogent est aux mains de ceux qui ont été élus, alors même si nous le réprouvons, c’est en nous retroussant les manches que nous changerons un jour les choses pas en continuant à « gueuler » à qui veut l’entendre « tous des pourris ». C’est tellement simple de se vouloir révolutionnaire quand on est bourgeois dans une ville de « bourgeois ».

  • Pour Françoise PELLICCIA.
    Le groupe « EXPRIME GAUCHE » n’existe plus.
    Vous avez raison ! La preuve : vous le remplacez allègrement, à vous toute seule, GRACE A VOTRE SENS DIDACTIQUE AIGU ET A VOTRE BIENHEUREUSE CERTITUDE D’EXPRIMER LA VERITE REVELEE.

  • Pour APAULINE.

    La critique est utile dans la mesure où elle apporte quelque chose et où elle ne juge pas de façon tranchante et définitive.

    Nul n’étant parfait, on voit bien que l’équipe en place a l’ambition de remplir sa mission le plus efficacement possible , sachant qu’une mandature se déroule sur 6 ans et que l’adhésion de la population reste le ciment principal de l’action politique.

    Alors, restons optimistes et face aux dures réalités du moment, laissons à leurs plaintes et à leur vacuité ces quelques opposants, éternels grincheux, qui n’ont pas grand-chose à proposer sinon une vision négative des choses, accompagnée d’attaques ad hominem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *