Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 20/10/2009
Réagir Par

Faut-il supprimer des places de stationnement pour créer des pistes cyclables ?

Station Vélib à Nogent sur MarneSe tenait hier soir (19 octobre) une réunion entre conseillers de quartiers sur le thème des circulations douces. Objectif : faire un premier brainstorming sur cette question et proposer différents axes cyclables dans la ville, en réfléchissant à la faisabilité précise et aux différentes modalités (de la vraie piste cyclable au simple tracé sur la chaussée) dans un second temps.  Parmi les propositions : une piste reliant les deux stations Vélib, un circuit dans le quartier du bois, une piste le long du boulevard de Strasbourg ou encore des circuits descendant du bois à la Marne. Le problème : comment trouver la place pour installer ces pistes ? Faut-il y sacrifier quelques places de stationnement ? Réduire la largeur des trottoirs ? Rendre certaines voies semi-piétonnes ? La réunion d’hier soir n’était pas le lieu d’en décider puisqu’il s’agissait juste de lancer des premières… pistes.
Suggestions de sites pour se documenter sur la question :
site des villes cyclables (association à la ville de Nogent sur Marne adhère) et qui propose une documentation sur chaque solution.
Blog indépendant sur la sécurité routière qui propose également un comparatif des différentes solutions.
Explications également sur Wikipedia

Cet article est publié dans avec comme tags circulations douces, Conseil de quartier, Nogent, ,
4 commentaires pour Faut-il supprimer des places de stationnement pour créer des pistes cyclables ?
  • Le thème abordé au cours de cette réunion est très intéressant ainsi que les idées émises. Cependant, sans vouloir doucher les enthousiasmes, nous rappellerons que le groupe municipal PSN lors de l’adhésion aux villes cyclables est intervenu pour demander au Maire de revoir ce qui avait été réalisé à la hâte avant les élections municipales; les fameux « hommes verts ». Il nous avait été répondu que le circuit actuel convenait et répondait aux besoins et possibilités de la ville.

  • La problématique n’est pas nouvelle. Et si c’est bien d’y réfléchir, cela aurait été mieux de le faire plus tôt. Ainsi par exemple les travaux de l’avenue Val de Beauté auraient été réalisés en conséquence. Aujourd’hui pour ce tronçon la réflexion semble un peu tardive. On voit difficilement où l’on pourrait tracer ne serait-ce que de vagues pistes cyclables…
    Les urgences environnementales ne semblent pas encore prioritaires dans cette commune.

  • Lors du lancement de la réflection autour du recalibrage de cette rue il y était vaguement envisagé de permettre aux cyclistes d’y avoir une piste. C’est trés vite passé aux oubliettes. Le problème à Nogent, c’est qu’on a longtemps pensé au vélo comme loisir, pas comme mode de transport. Nogent à vélo est trés dangereux, et nous manquons de mobilier spécifique pour les attacher. Plus globalement comment répondre à l’urgence environnementale quand on a une piscine qui chauffe la planète !

  • Non, il n’y a deja pas assez de place, c’est la mode du vélo…mais, a Nogent ça monte beaucoup…il faut être très sportif, ce n’est pas une ville pour cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *