Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 05/10/2009
Réagir Par

La consultation sur le devenir de la Poste a obtenu 402 suffrages

consultation la poste 2Action symbolique sans valeur juridique, la votation citoyenne sur l’avenir de la Poste organisée samedi matin devant le bureau de Poste du marché central de Nogent sur Marne par 3 sections locales de partis de gauche (le PCF, les Verts et le PS), a obtenu 402 suffrages. « L’affluence a été plus importante que nous ne le pensions, au point que nous n’arrivions pas à clore le scrutin. Si nous avions ouvert une autre urne devant  l’autre bureau et si nous avions pu être présents l’après-midi ou d’autres jours, nous aurions sans doute largement dépassé ces chiffres« , a indiqué Philippe Cuyaubère, secrétaire général de la section locale du PS. La question posée était « Le gouvernement veut changer le statut de la Poste pour la privatiser, êtes-vous d’accord avec ce projet ? »Sur 402 bulletins, il y a eu 1 blanc, 15 pour et 386 contre.

Cet article est publié dans avec comme tags Elections - Politique, Les Verts, Nogent, ,
5 commentaires pour La consultation sur le devenir de la Poste a obtenu 402 suffrages
  • Ce genre de votation est ridicule. C’est antidemocratique.

  • Ce qui est ridicule c’est de déclarer qu’une entreprise ne sera pas privatisée et de se cacher derrière cet argument sans aller plus avant. En pratique, l’origine du capital n’a guère d’importance. Ce qui compte c’est le cahier des charges … Ainsi, on peut légitimement se demander pourquoi l’Etat est toujours actionnaire de Renault ou de France Telecom ou d’Air France (activités concurrentielles) alors qu’il a privatisé certaines sociétés concessionnaires d’autoroutes (Pas vraiment de concurrence …).
    Une votation peut elle être anti-démocratique ? Un brin démago, oui, mais anti-démocratique certainement pas.

  • Ce qui serait anti-démocratique serait de faire croire que le référendum d’initiative populaire est possible mais d’imposer des conditions tellement drastiques ( par exemple en exigeant la mobilisation de 10% des électeurs inscrits et 1/5 des parlementaires) qu’il serait pratiquement impossible à mettre en oeuvre
    Heureusement cela n’arrivera jamais au pays des droits de l’homme

  • Cette action est dans l’air du temps ! Les salariés d’entreprises se sentant menacés n’hésitent plus à faire des propositions ou tout du moins à ne pas abandonner « la partie » ! Excellente chose ….après effectivement, je crois qu’il serait bon que la Poste repense ses bureaux de Poste ……

  • En France, les politiques ont tendance à considérer que les électeurs ne sont pas assez mûrs pour participer à des référendums. Les derniers ont concerné (volontairement ?) des textes incompréhensibles (à moins d’avoir étudié à l’ENA ou d’être féru de droit constitutionnel, et encore…). C’est à mon sens la pratique de la votation qui fera avancer l’esprit démocratique. En ce qui concerne ce sujet, le fait pour un pays de détenir des services indispensables à toute la population (courrier, eau, électricité, gaz) n’a rien d’absurde. Le fait que certains états américains n’aient plus d’électricité lorsque le budget annuel du contrat privé est dépassé devrait nous amener à réfléchir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *