Politique locale | | 26/06/2009
Réagir Par

Club d’aïkido : de Nogent à Yverdon

Club d’aïkido : de Nogent à Yverdon

Aikido NogentFort de cinquante adhérents de 11 à 73 ans, le club d’Aïkido de Nogent sur Marne (AKDN) a été rencontrer cette année son homologue d’Yverdon (Suisse). «Lorsque nous avons appris qu’il y avait un club d’aïkido à Yverdon, ville jumelée avec Nogent sur Marne,  nous avons pris contact avec eux,  explique le président du club,

 Emmanuel Santucci. Et cette année, ils nous ont reçus dans leurs familles plusieurs jours durant lesquels nous avons pu pratiquer ensemble, ce qui a été extrêmement enrichissant pour chacun.» La philosophie de l’aïkido ne donnant pas lieu à la compétition (l’objectif de cet art martial n’étant pas de vaincre l’adversaire, mais simplement de le stopper en retournant son agressivité contre lui, sans gagnant ni perdant à la fin),  il s’agit en effet provoquer les rencontres autrement. Plus proche de Nogent, l’AKDN organise ainsi régulièrement des rencontres avec les clubs de Rosny sous Bois ou d’Ozoir la Ferrière. Autre partenariat original, celui qui a été noué avec l’école d’ostéopathie ESO (à Marne la Vallée), dont les étudiants viennent prendre soin des aïkidoka. Côté ceintures noires, l’année n’a pas été chômée, avec deux quatrièmes dan, un troisième and, deux deuxième dan et trois premier dan. Créé en 1974 et autonome depuis 1998,  le club nogentais compte presque la moitié de femmes parmi ses effectifs et une dizaine d’adolescents (à partir de 11 ans) sur ses cinquante membres.
Voir fiche sur l’AKDN sur Nogent Citoyen
Voir site Internet de l’AKDN

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags Aïkido, AKDN, Jumelage, Nogent, Ostéopatie
Cet article est publié dans ,
Un commentaire pour Club d’aïkido : de Nogent à Yverdon
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi