Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 17/02/2009
Réagir Par

Le Nouveau Centre nogentais se prépare pour les Européennes

Nouveau CentreAprès la section locale du Parti Socialiste, zoom sur le Nouveau Centre à Nogent. Pour rappel, ce parti a été créé par Hervé Morin et des ex-UDF  entre les deux tours de la présidentielle 2007 afin de soutenir Nicolas Sarkozy en restant indépendant de l’UMP. Questions à Jean-Claude Reverdiau, conseiller départemental responsable de la 7ème circonscription.

Combien êtes-vous sur Nogent et quel est le profil des militants ?
Jean-Claude Reverdiau : Nous comptons une trentaine de membres sur la ville dont une quinzaine vraiment actifs. Notre objectif est de doubler ce chiffre. Nogent disposant d’un groupe de militants déjà conséquent, nous avons créé de manière informelle une section locale nogentaise dont le chef de file est Yves Dellmann. Au sein du conseil municipal, notre formation comprend quatre conseillers dont trois maires adjoints, Yves Dellmann, Jean-Jacques Pasternak, Karine Renouil et un élu d’opposition, Michel Gilles (Groupe Nogent avec vous). Les militants viennent essentiellement de l’UDF et du centre-droit mais il y a aussi des personnes qui n’étaient pas engagées en politique auparavant. Il y a autant d’hommes que de femmes.

Comment avez-vous, à l’issue des élections municipales 2008, surmonté les dissensions, vivement affirmées durant la campagne, entre les partisans du maire, Jacques J-P Martin et ceux de la députée, Marie-Anne Montchamp ?
Jean-Claude Reverdiau : L’après municipales a certes occasionné quelques explications un peu âpres mais personne n’a été exclus. Concrètement, un certain nombre de militants se sont retirés d’eux-mêmes de la vie du parti en restant adhérent sans participer. Aujourd’hui, cette pluralité est ressentie de manière constructive car elle permet un échange dépassionné entre nous et contribue au dialogue entre les groupes, au sein du conseil municipal.

Quels sont vos principaux sujets de préoccupation ?
Jean-Claude Reverdiau : L’Europe, l’économie, la formation et le social. Nous souhaitons mettre plus de social et de politique dans l’Europe Nous essayons également d’appuyer cette dimension auprès de l’UMP même si nous revendiquons clairement notre positionnement à droite. Actuellement, nous nous préparons pour les européennes que nous défendrons en Ile de France aux côtés de l’UMP, mais avec nos propres thèmes. Nous commençons également à réfléchir aux régionales 2010 et avons constitué la fédération Ile de France à cet effet le 7 février dernier.

Comment faîtes-vous remonter vos prises de position et vos réflexions au siège du parti ?
Jean-Claude Reverdiau : Le Nouveau Centre est encore un petit parti qui compte au total 9 000 adhérents. Nous avons donc l’opportunité de communiquer directement et facilement avec les instances dirigeantes, lors de réunions ou par Internet.

Liens utiles : le blog de la fédération Val de Marne du Nouveau Centre

Un commentaire pour Le Nouveau Centre nogentais se prépare pour les Européennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *