Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 02/10/2009
Réagir Par

Madagascar en bords de Marne : de l’humanitaire hyper-local.

Madagascar en bords de Marne : de l’humanitaire hyper-local.

Andria RajaonAider des projets de développement concrets à Madagascar en sollicitant directement des collectivités locales de proximité, plutôt que de se lancer dans une démarche nationale de part et d’autre, tel est l’objet de l’association Madagascar en bords de Marne. Cette « coopération décentralisée » revendiquée par son président, Andria Rajaon, a pour objectif de gagner en souplesse et en réactivité en agissant concrètement,

au cas par cas. Exemples déjà en cours : le financement de l’adduction d’eau de l’Ile Sainte Marie par le syndicat des eaux d’Ile de France, suite à la sollicitation de l’un de ses vice-présidents, le sénateur maire de Saint-Maurice; le financement du dispensaire école d’Ankasina à Tananarive par la ville de Saint Maurice ; l’aide (formation, financement) à la création d’un dispensaire école sur Nocibé par la ville de Neuilly sur Marne ou encore l’aide à l’achat de riz et de formation à l’échographie par la ville de Nogent sur Marne.

L’association, qui fédère des responsables associatifs impliqués chacun dans des projets concrets, met aussi à disposition sa connaissance de l’île pour aider les personnes souhaitant s’impliquer sur place, qu’il s’agisse de développement économique ou aide humanitaire. «Il peut s’agir par exemple d’une agence de voyage qui souhaite développer l’éco-tourisme, cite Andria Rajaon, nous sommes ouverts à tous les porteurs de projets dont l’objectif est de contribuer au développement de Madagascar.» Côté malgache, l’association propose également ses compétences en matière de montage de dossier pour aider les mairies sur place à formaliser leur demande de subvention, notamment auprès de la Communauté européenne. Voir la fiche de l’association pour la contacter directement.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Actions humanitaires, Madagascar, Nogent
5 commentaires pour Madagascar en bords de Marne : de l’humanitaire hyper-local.
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi