Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 26/06/2009
Réagir Par

Nouvelles tensions autour des tribunes libres

Rubrique Libre Opinion Nogent le MagazineSujet sensible, la question des tribunes libres dans le bulletin municipal de la ville, Nogent le Magazine, suscite régulièrement des tensions (voir ci-dessous liens vers billets précédents). Dernière en date, le refus du maire, Jacques J-P Martin, annoncé lors du conseil municipal du 22 juin, de publier les tribunes de Nogent Passionnément et Nogent c’est maintenant (listes présentes au premier tour des municipales 2008), malgré l’engagement qui en avait été fait à leur tête de liste dans le cadre de chartes signées.
Nogent Passionnément
Concernant Nogent Passionnément, liste emmenée par Laurent Dupuis (MoDem) au premier tour des municipales mais non présente au second tour, deux tribunes ont bien été accordées depuis mars dernier mais la troisième à paraître devrait être supprimée.  Son contenu était assez critique sur la manière dont évolue le projet de pôle RER A.
Nogent c’est maintenant
Concernant Nogent c’est maintenant, liste conduite au premier tour par Marc Arazi  et qui avait ensuite fusionné avec Ensemble dessinons notre ville (UMP) au second tour en contrepartie d’un accord signé stipulant les modalités de cette collaboration, aucune tribune n’a jamais été publiée. Le maire, Jacques J-P Martin, a mis les points sur les i pour tout le monde lundi soir, indiquant que ni la tribune de Nogent Passionnément, ni celle de Nogent c’est maintenant n’étaient plus à l’ordre du jour. Ceci en réponse à Marc Arazi qui demandait une clarification quant à leur accès dans les journaux municipaux, rappelant que le maire s’était engagé, lors du conseil municipal du 15 décembre 2008, à ce que chaque liste du premier tour en bénéficie.
Voir tribune et réactions de Nogent Passionnément sur leur site
Voir tribune et réactions de Marc Arazi sur son site

Un commentaire pour Nouvelles tensions autour des tribunes libres
  • Cette decision unilaterale du Maire est affligeante. Le Maire avait signe une charte explicite : il l’avait partiellement mise en oeuvre apres de nombreux attermoiements. Il revient sur ses engagements ecrits, sans apporter aucune justification. Cette politique du reniement aura des consequences durables.

    Les critiques de Marc Arazi meritent un commentaire circonstancie. Chacun aura eu le loisir de constater que Marc s’est emu des atteintes a la libre expression a compter – mais pas avant – de la rupture de l’accord Martin-Arazi.
    Il n’est jamais trop tard pour bien faire mais la demarche aurait eu plus de poids si elle ne semblait pas avoir ete guidee par l’adversite …

    Le PS est comme d’habitude muet : il me semblait pourtant que cette thematique etait de nature a transcender les clivages.

    Je souhaite que la Majorite.Municipale revienne sur cette decision ridicule en meditant l’actualite internationale afin d’eviter – toutes proportions gardees – un irangate a la nogentaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *